Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Grand Comté du Stirland !

Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Le Grand Comté du Stirland !   Mar 25 Avr 2006 - 1:26

Note du Bibliothécaire Oleg von Raukov:
La majorité du backgroud que vous pouvez trouver dans ce sujet est non-officiel. Par ailleurs, il mélange sans précision les diverses versions du Jeu de Rôle, qui proposent une histoire, un gouvernement et une géographie différente.


Quel honneur d'être le premier article de fluff ! Je vais ici vous présenter ma contrée préférée de l'Empire : le Stirland. Je ne sais pas si ce sont les couleurs de l'armée, la présence du Mootland ou de la Sylvanie qui me font aimer cette région, mais je l'adore ! (Et puis pour une fois, on verra une autre armée que celle de Talabheim  No )

Je vous invite à améliorer ce que je sais sur cette région, et surtout à créer votre propre rubrique sur votre contrée !

Le Grand Comté du Stirland

Le Stirland s’étend au beau milieu de l’Empire, avec le Reikland à l’Est, le Talabecland au nord, l’Ostermark et la Sylvanie à l’Est et l’Averland au sud.
Le Comté est gouverné par Graf Alberich Haupt-Anderssen depuis sa capitale de Wurtbad, située sur la rive sud du (fleuve) Stir, et les mauvaises langues racontent qu’à l’âge tendre de 16 ans il n’est pas un Seigneur convenable pour un Comté comme le Stirland, et qu’il est un Electeur de l’Empire encore bien moins satisfaisant ! Cependant personne ne tiendra de tel propos en présence du jeune homme…
Non loin de Wurtbad se tient le Collège de la Magie de la Terre, construit dans la face est d’un colline afin de capter la lumière de l’aube. Des champs cultivés entourent le Collège, qui fournissent ses pensionnaires en vivres.

Graf Alberich, Sigmarite dévoué, ne supporte pas les Ulricans, et d’ailleurs toutes les places dans son gouvernement sont occupées par des gens qui ont foi en Sigmar. Quand il a prit le pouvoir après la mort de son père –qu’il attribue d’ailleurs à un complot Ulrican- il remplaça tous les Ulricans au pouvoir par ses propres détracteurs. S’il a toujours existé en Stirland une antipathie latente vis-à-vis des Ulricans, celle des habitants du Stirland envers le comté voisin du Talabecland est bien plus prononcée et remonte à l’Âge des Trois Empereurs.

Les antipathies de Graf Alberich ne sont pas apaisées par son conseiller en chef, Bardin Hergare. Ce Prêtre de Sigmar défend une vision traditionnelle du culte, et a nourri l’imaginaire du jeune et impressionnable Alberich de visions d’un état du Stirland "pur".
Bardin lui a souvent répété que Sigmar hait les mutants, et que les Semi-hommes qui valent à peine mieux de devraient pas être autorisés à habiter colonier le site de l’une des plus fameuses batailles livrées par Sigmar, sur les plaines orientales du Stirland.
Bardin a aussi recommandé que les cultistes d’Ulric habitant près de la frontière avec le Talabecland devraient être « déplacés » et que des familles Sigmarites devraient s’installer en leur lieu et place.
Alberich a écouté tous ces conseils. Il n’a jamais vraiment toléré les Semi-hommes ni qu’ils occupent une partie de son territoire, et il n’a jamais porté Ulricans et Talabeclanders dans son cœur. C’est une simple question de temps avant que Bardin convainque Alberich de mettre ses pensées en pratique. Il serait difficile de prouver que Bardin n’est qu’un vulgaire "Baron bandit", de par sa position et ses appuis au sein de l’Eglise de Sigmar, dans laquelle il est très bien considéré.

Origines du peuple. Mélange d’Unberogen, Talabec et Fennone, bien que les Maîtres du Savoir insistent toujours sur le fait que les habitants du Stirland sont du sang vigoureux des Unberogen, la tribu de Sigmar.

Notes historiques. L’une des plus grandes batailles au temps de Sigmar a eu lieu sur ce qui est maintenant la terre du Stirland. C’était la première fois que toutes le tribus humaines de l’Empire combattirent côte à côte et défirent une immense armée de goblinoïdes. Des reliques de cette grande bataille sont parfois retrouvées de nos jours.
En l’an 1000 Ludwig le Gras délivra une charte royale qui donnait aux Semi-hommes une portion du Stirland : le Moot. Les Semi-hommes se virent aussi gratifier de l’autonomie administrative et surtout du vote impérial ; l’Ancien, comme l’appelle ses congénères, est un Electeur Impérial.
Quand en 1152 le Conseil Electoral ne put élire le nouvel Empereur, le Grand Duc du Talabecland leva une armée et partit en guerre contre le Stirland. Cette attaque annonçait l’Âge des Guerres qui a déchiré l’Empire victime de la guerre civile pendant 200 ans.
En 1359 le Grand Comte du Stirland a été élu Empereur à Nuln. En réponse la Grande Duchesse du Talabecland  se déclara Impératrice –sans élection donc- à Talabheim. L’Empereur élu était sur le point d’envahir le Talabecland quand il fut lui-même envahi par l’armée du Middenland.
En 2145 la Bataille de Hel Fenn vit la fin de l’Âge des Vampires, et d’après les chroniques rédigées à l’époque, ce fut le Comte Martin du Stirland lui-même qui abattit le Seigneur Vampire et Comte de Sylvanie Mannfred von Carstein. Le Comte Martin revendiqua la Sylvanie comme partie du Stirland, et personne ne la lui disputa car personne ne voulait de cette terre maudite…

Saints et héros de la région:

Sigmar et le Comte Martin.
Bien que Sigmar soit la divinité principale de l’Empire dans son ensemble, il est particulièrement révéré par les habitants du Comté du Stirland.
Le Comte Martin est considéré comme un véritable héros et incarne la bravoure et le esprit combatif des Stirlanders, comme il l’a prouvé lors de la guerre contre les Comtes Vampire de Sylvania.
Le conseiller du Graf Alberich, Bardin a essayé de faire cannoniser le Comte Martin par l’Eglise de Sigmar, sans succès pour l’instant.

Couleurs militaires : vert et jaune.


Ensuite, un petit copié/collé de chez Wikipedia, la traduction Anglais/Français est nulle, mais au moins, on en apprend beaucoup sur la région !

Dans l'univers d'imagination de Warhammer, le grand Comté du Stirland a été fondé par la tribu d'Asoborn, dirigée par la guerrier-reine Freya, qui est devenue son premier Comte selon la règle de Sigmar. Le Comte-Electeur actuel du Stirland est le grand Comte Alberich Haupt-Anderssen.

Le Stirland à une réputation de "trou perdu" ou "zone rurale", bien que ce soit légèrement faux en raison du grand nombre de villes de taille raisonnable, et du commerce de la Province avec la citée Naine de Zhufbar. Sa distance des centres de la puissance dans l'Empire, et sa proximité avec la Sylvanie incitent la plupart des personnes à penser à la décadence de la région. Ses exportations principales sont la laine, le vin, les poissons salés et son bois travaillé.

Les frontières nordiques sont couvertes de forêts, et les extensions méridionales de la grande forêt traversent le fleuve du Talabecland. La forêt s'amincit au Sud et à l'Est. Ce fut au bord du bois sinistre que Manfred von Carstein a été défait par le Comte Martin von Krieglitz de Stirland en 2154. L'ordre des Chevaliers de Raven, Templiers de Morr consacrés à la destruction des vampires , possédent la petite ville Siegfriedhof, située à la frontière de la Sylvanie.

La partie occidentale du Stirland est dominée par le Stirhügel - une région accidentée qui appartenu à la tribu de Styrigen, des milliers d'années avant l'Empire. Cette région est croisée par la vieille route Naine et la route de Nuln, et est la plupart du temps seulement peuplée par des troupeaux de moutons qui alimentent les marchés voisins de Flensburg et de Wörden . Dans les vallées brumeuses, on trouve aussi les tombeaux des dirigeants antiques du peuple des Stryges, creusés dans des flancs de coteaux et établis en tant que tertres. Les habitants des environs considèrent les tombeaux maudits, et chaque habitant des villages voisins peut vous parler de personnes qui sont allées étudier les tombeaux et n'en sont jamais revenues.

La Sylvanie, à l'Est, est un endroit que la plupart des Stirlanders essayent d'oublier - en effet, même les infâmes percepteurs d'impôt du Comte-Electeur ne vont là bas qu'une fois seulement accompagnés de gardes armés.

Les Stirlanders sont des individus costauds et trapus. Les cheveux noirs, soupçonneux vis à vis des etrangers, ils vivent entre eux. Fort sentiment d'isolationisme. Tous connaissent les noms de leurs ancetres sur plusieurs générations.
Supersiticieux, prudents, à majorité rurale, ils sont sujet de moquerie du reste de l'empire en raison de leur mode de vie et de leur lent parler. Mais les stirlanders en sont fiers.
À leurs beux jours, ils sont calmes, pensifs et tout à fait méticuleux, avec un amour du temps passé.
À leur plus mauvais jours, les Stirlanders sont solitaires, soupçonneux et borné, jurant obstinément sur des méthodes traditionnelles, un peu comme les Nains . Ils sont lents à l'amitié, prenant souvent des années pour accepter des nouveaux venus dans une communauté.

Les communautés de Stirland sont pleines des coutumes peu communes - boire de la bière chaude étant la plus célèbre, et qui inspire la confusion et le dedain chez la plupart des étrangers.

Les Stirlanders dans les parties méridionales et centrales de la province sont notables pour leur aversion pour les Halflings - la décision datant de 1500ans de former le Moot, ce qui a volé leurs meilleurs champs et les a donnés au "Petits", et la croyance que tout les Halflings sont des voleurs est plus fort ici que presque n'importe où ailleurs dans l'Empire. En effet, dans la ville de Wörden, il y a une tradition en célébrant l'anniversaire d'un enfant, consistant à faire à un homme en paille la taille d'un Halfling, et de le bourrer avec des sucreries qu'il à "volées" aux enfants. Puis, il est accrochée sur un arbre tandis que des enfants le cassent avec des batons et qu'il libère les sucrerie. Les habitants nient naturellement qu'ils aient employés de temps en temps un vrai Halfling pour ceci.

La capitale, Wurtbad , est une ville prospère de 8.800 habitants, et est officieusement connue comme capitale de vin de l'Empire, après le décret électoral que tout le vin de Stirland doit être vendu par la ville. Étant le centre politique de Stirland, la ville reçoit beaucoup de visiteurs, et il y a un grand beaucoup de tavernes et auberges de haute qualité. La ville est également célèbre pour ses bains chauds, et beaucoup de gens riches viennent à Wurtbad "pour ses bains". Le Comte maintient une force secrète de police afin d'empêcher des espions et des assassins de manier habilement leur commerce parmi les gens riches et importants visitant la ville.

Aprés, j'ai un petit texte :
C’est vers cette époque que l’Empereur Ludwig-l’Immense (que l’histoire devait, par la suite, rebaptiser Ludwig-le-Gros) accorda une charte impériale aux Halfelings de l’Empire « … en reconnaissance des immenses services rendus à Sa Majesté Impériale, Seigneur des Hauteurs et des Profondeurs… ». Par cette décision, les Halfings recevaient une partie du Stirland – connue plus tard sous l’appellation de Mootland – avec l’autorisation de l’administrer de la façon qui leur semblerait appropriée. Mieux encore, ils recevaient du même coup un droit de vote lors de l’élection impériale, par l’intermédiaire de leur chef, l’Ancien. La charte avait été ostensiblement accordée aux Halfings en remerciements de leur contribution aux cuisines impériales car il est vrai qu’avant l’arrivée des cuisiniers Halfings, l’intoxication alimentaire était un événement assez courant, même au sein de la maison impériale. En plus de cette excellente raison, il est un autre facteur qui a également contribué à cette attribution de territoire aux Halfelings. La création du Mootland enlevait une portion de territoire non négligeable au Comté de Stirland et l’Empereur Ludwig avait toutes les raisons d’en vouloir à la Grande Comtesse de Stirland qui avait non seulement décliné sa demande en mariage mais également assorti son refus d’un commentaire offensant au sujet de la corpulence excessive de Son Impériale Majesté.

Le Moot est aujourd’hui l’une des plus riches régions du Stirland, c’est pourquoi Alberich Haupt-Anderssen, Grand Electeur représentant le Stirland souhaite reconquérir ces terres données il y a plus de 1500 ans au peuple Halfing. Il y a quelques semaines, un incendie a détruit la salle de la bibliothèque dans laquelle se trouvait la copie de l’Edit de Ludwig-Le-Gros… Le Graf vient enfin de voir pour la première fois de l’histoire plus fort désir de sa famille se réaliser. Ayant réussi à convaincre la majorité des Comtes Electeurs, il demande à Hisme Coeurvaillant de prouver l’existence du Mootland en temps que province indépendante du Stirland. S’il n’y parvient pas, le Mootland reviendra certainement à nouveau au Comté de Stirland à la suite d’un vote des Comtes Electeurs.

Le problème avec le Graf Albérich Haupt-Anderssen, c'est que j'ai trouvé plusieurs âges lui correspondant : de 16 ans à 32 ans... Le premier cas me permettrait de jouer le Commandeur Suprême des Forces du Stirland, car s'il est adulte, je suppose qu'il les dirige lui-même. Donc si vous avez des infos !

Ensuite, qu'est-ce que j'ai ? Ah oui ! J'ai un extrait de texte que l'on va me passer prochainement : Bien qu'il se fasse officiellement appeler "le Haut Ordre de Chevalerie du Repos Mérité", la bras armé du Temple de Morr est mieux connu du peuple sous le nom d'Ordre des Chevaliers Corbeaux (d'après le blason qui orne leurs boucliers et leurs manteaux : le corbeau) ou encore plus communément comme "la Garde Noire", à cause de leur armures noires et de leur présence terriblement intimidante.

Donc les magies du Stirland : Vie, Lumière et Mort !

Voilà, je ne crois plus avoir à donner pour le moment, si j'ai d'autres trucs, je repasse !

Edit de Trieb: corrigé.... pfiou, c'était pas de la tarte...

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 27 Avr 2006 - 13:39

J'ai trouvé un autre petit truc :

LE STIR

Le Stir prend sa source sur le versant ouest de la forteresse naine de Karak Kadrin. Il se développe rapidement en un fleuve qui traverse de profondes vallées boisées. Sur la presque totalité de son cours, le Stir traverse la Grande Forêt, où il est renforcé par de nombreux ruisseaux et torrents. La largeur et la profondeur du fleuve en font une barrière défensive naturelle entre le Stirland au sud et le Talabecland au nord.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 4 Mai 2006 - 13:34

Ca y est ! J'ai enfin trouvé l'âge de mon Comte Electeur ! Il avait 16 ans durant l'Empire en flamme, lors du complot contre Karl Franz ! Donc il a 32-33 ans aujoud'hui...

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 348
Age : 35
Localisation : Chateau Reikguard (lyon)
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 4 Mai 2006 - 15:30

Voila des infos sur ton Comte Electeur et le Stirland tirées du supplement "les héritiers de sigmar".

Il est Comte Electeur, Grand Comte du Stirland, Prince de Wurtbad et Souverain de Sylvanie (en theorie).
Les Stirlanders sont des individus costauds et trapus. Les cheveux noirs, soupçonneux vis à vis des etrangers, ils vivent entre eux. Fort sentiment d''isolationisme. Tous connaissent les noms de leurs ancetres sur plusieurs générations.
Supersiticieux, prudents, à majorité rurale, ils sont sujet de moquerie du reste de l'empire en raison de leur mode de vie et de leur lent parler. Mais les stirlanders en sont fiers.

Impressions sur le stirland:

un marchand d'altdorf:"un tas de pequenauds, si vous voulez mon avis"
un noble stirlander:"les traditions sont là pour une bonne raison: elles sont pleines de bons sens et valent la peine qu'on les perpetue. Changer dans le seul but de changer, c'est l'apanage du chaos, vous ne croyez pas?"
un nain de karaz à karak:"la province toute entiere est en proie à la demence,je vous le dis! pourquoi? ils boivent leur biere tiede! on frise le blaspheme tout de meme!"
proverbe stirlander:"à reflechir précipitamment, on fait des erreurs plus rapides"

4 villes:
Leicheberg. ville non loin de la sylvanie, le comte Peter von stolpe, y entretient une grande troupes au cas ou ses voisins attaqueraient. Ses demandes d'aide au comte electeur n'ont rien donné pour l'instant.

Siegfriedhof. le monastere pour Morr y est le centre. La ville appartient en effet aux templiers de morr, depuis le service rendu à la bataille de Hel Fenn, qui sont voués à la destruction des morts vivants.

Waldenhof. Capitale de la sylvanie ... les representant stirlandais s'y font de plus en plus rares ...

Wurtbad. Capitale du Stirland, les murs sont blanchis à la chaux. Grandes activités. C'est la capitale du vin de l'Empire. Siege du comte electeur.

Si tu veux plus d'infos, hesites pas. J'ai pas mal raccourci. :)

Edit de Trieb: corrigé aussi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 4 Mai 2006 - 16:46

Ah je te remercie vraiment ! Ca fait du bien de voir que d'autres peuvent prendre le relais !

Citation :
si tu veux plus d'infos, hesites pas. J'ai pas mal raccourci.
Mais je t'en prie, vas-y non seulement pour moi, mais aussi (et surtout) pour le bien être du forum !

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 15 Juin 2006 - 11:38

LE COMTÉ GRAND DE STIRLAND

Le comté grand de Stirland se trouve au milieu de l'empire avec le Reikland à l'ouest, Talabecland au nord, Ostermark et Sylvania (qui est attaché à Stirland) à l'est et Averland aux sud. Le comté est régi par Graf Alberich Haupt-Anderssen de la ville de Wurtbad, qui est situé sur les banques méridionales du fleuve remue, et certains indiqueraient qu'à l'âge d'offre de seize il est dans aucun état convenable à être le gouverneur de Stirland, encore moins un électeur ! Bien que personne dise jamais ceci en présence de l'homme. Pas loin de Wurtbad se trouve l'université de la terre, construite dans le côté d'une colline d'est-revêtements afin d'attraper la lumière d'aube. Les champs cultivés entourent l'université, qui fournissent à ses habitants la nourriture.

Le Graf dévoué Alberich de Sigmarite a une aversion intense pour Ulricans, et toutes les positions dans son gouvernement sont remplies par des personnes de la foi de Sigmarite. Quand il est venu pour actionner après la mort de son père, qu'il maintient était dû à une parcelle de terrain d'assassinat d'Ulrican, il a eu tout l'Ulricans (peu bien qu'ils aient été conformément à l'avis de Bardin, voient ci-dessous) turfed hors du bureau et remplacé par ses propres sycophants. Mais il y a toujours eu d'antipathie vers Ulricans dans l'aversion Talabeclanders de Stirland et de Stirlanders encore plus ; une antipathie antique de l'âge de trois empereurs (voir ci-dessous.)

Des antipathies de Graf Alberich's ne sont pas aidées par son conseiller en chef Bardin Hergare. Il est un prêtre de Sigmarite avec des vues traditionnelles, par conséquent son Nain-retentir nommé, et lui avait alimenté le jeune et impressionnable esprit d'Alberich avec des visions d'un état « pur » de Stirland. Bardin a chuchoté dans son oreille beaucoup de fois que Sigmar déteste des mutants et que Halflings soient peu plus qu'ils et ne devrait pas être laissé arranger sur l'emplacement d'une des batailles les plus célèbres de Sigmar sur les plaines orientales de Stirland. Bardin a également recommandé que le Stirlanders Ulric-adorant près de la frontière de Talabecland devrait « re-être logé » et des familles de Sigmarite soit permis d'arranger dans leur place. Tout cet Alberich a écouté. Il a toujours été offensé par le Halfings du discutable et la terre qu'elles occupent et lui a toujours détesté Ulricans et Talabeclanders. C'est simplement une question de temps avant que Bardin convainque le jeune Graf de mettre ses mots dans des actions. Mais s'avérer Bardin être un « requin de la finance » serait presque impossible considérant sa position dans l'église de Sigmar ; il est a très fortement pensé à dans l'église de Sigmar et est dans le fonctionnement à être une voûte Lector.

Racines : Un mélange des actions d'Unberogen, de Talabec et de Fennone, bien que les disciples de Stirland soulignent toujours que Stirlanders sont de sang sain de Sigmarite Unberogen.

Notes historiques : Une des grandes batailles du temps de Sigmar a été combattue sur le sol de Stirland. C'était la première fois que toutes les tribus humaines de l'empire ont combattu ensemble et ont défait une armée énorme de goblinoid. Des reliques de cette bataille toujours sont en cours de conclusion aujourd'hui.

En Ludwig 1000 la graisse a publié une charte royale qui a donné au Halflings par partie de Stirland : le discutable. On a également accordé le Halflings l'autonomie administrative et une voix impériale ; l'aîné de Halfling est compté comme compte d'électeur.

Quand dans 1152 le Conseil électoral a fini dans une impasse, le duc grand de Talabecland a élevé une armée et a fait la guerre sur Stirland. Ceci a annoncé l'âge des guerres et l'empire a été déchiré par guerre civile pendant deux cents années.

Dans 1359 le compte grand de Stirland a été élu empereur dans Nuln. En conséquence la duchesse grande de Talabecland s'est déclarée impératrice sans élection dans Talabheim. L'empereur élu était sur le point de faire la guerre sur Talabheim mais lui-même a été envahi par Middenland.

Dans 2145 la bataille des Hel Fenn a vu la fin de l'âge des vampires et selon les chroniques du temps c'était compte Martin de Stirland qui a réduit le seigneur Mannfred von Carstein de vampire. Le compte a alors réclamé Sylvania pour Stirland. Personne discuté avec lui comme personne a voulu la terre maudite.

Saints et héros régionaux : Sigmar Heldenhammer et compte Martin. Bien que Sigmar soit la déité de patron de l'empire il est en particulier vénéré par Stirlanders. Le compte Martin est grêlé en tant que héros et incarne le courage et l'esprit de combat de Stirlanders comme montré dans la guerre contre les vampires de Sylvania. Le conseiller en chef de Graf Alberich's que Bardin avait essayé d'employer son influence pour obtenir le compte canonised par l'église de Sigmar mais jusqu'ici sans le succès, au moins pour le moment.

Couleurs militaires : Vert et jaune.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Lun 19 Juin 2006 - 23:56

J'ai trouvé du lourd ! Mais c'est en espagnol Sad Crying or Very sad
Personne aurait un traducteur ?
http://www.games-workshop.es/especialista/mordheim/heraldo/llamas/stirland01.asp

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mar 20 Juin 2006 - 0:33

J'ai eu la traduction !
Merci à Traduction Voila.fr !

La Province de Stirland
Par Nicodemus Kyme

Nicodemus Kyme approfondit dans l'étude de la province impériale de Stirland. Comme tu découvriras par la suite, ce n'est pas le lieu le plus hospitalier pendant l'époque des Trois Empereurs.



Comme beaucoup des provinces de l'Empire situées loin des grandes villes été comme Altdorf et Middenheim, Stirland est rural et retardée. Les habitants de Stirland sont des fermiers, chasseurs furtifs, sages et autres professions en rapport avec la terre. Il y a aussi une grande Communauté de halflings, étant donné la proximité de Stirland au territoire de l'Assemblée.

Stirland est une terre pauvre, un fait indiscutable qui exaspera et irrite à ses habitants fiers, surtout en étant des voisins Talabecland et d'Averland. En Stirland il n'y a pas de villes que convient de mentionner, uniquement Wurtbad, la seule ville d'importance. Ces circonstances favorisent que ce qui est stirlandeses soient tellement imprudents, avec une impaciencia pour démontrer son il valait face au ses homologues plus riches.

Un des voisins principaux de Stirland est le foncé et enchanté province de Sylvania. à l'époque des trois empereurs, Sylvania était encore un état par droit propre et disposait d'un puissant pretendiente au trône. Persistaient les bruits que dans leurs frontières des actes foncés se produisaient vivaient des créatures horribles qui ensemençaient la peur et le soupçon entre les habitants de Stirland. Ses habitants craignaient aux créatures qui croisaient la frontière le soir, des hommes diaboliques qui étaient dissimulés sous la couche des ombres, en éludant la surveillance de la patrouille de la rivière pour attaquer ses peuples et villes. Apparemment beaucoup d'hommes ont affolé sans aucune raison, existent cultes obscurs à caractère diabolique dans des endroits sauvages et foncés. Ont disparu des enfants de leurs lits et jamais ils n'ont pas été vus à nouveau. Étant donné cette réputation, ce qui est sirvientes de Sigmar s'approchent comme polillas attirées à une flamme et les terres rurales de Stirland souvent sont visitées par des chasseurs sorcières et prêtres guerriers. Tous ces événements ont attiré l'attention du comte de Stirland, Demitri Jaeger, qui surveillait ses frontières astucieusement, disposé à la défendre de l'agitation causée par la menace diabolique.


Un le de peu de trésors de Stirland est la grande rivière Stir qui parcourt sa frontière. En plus de fournir une défense naturelle face aux ennemis du nord en Talabecland, c'est un important pas pour les ferrys. Toutefois, cette rivière atteint aussi la ville malditoe de Mordheim et, tandis que ses eaux sont profondes et lentes, la peste et d'autres choses pires guettent dans leurs bords.

Les batailles en Stirland sont semblables à à celles de la majorité de provinces de l'Empire. Les terres de Stirland sont de niveau, sauvages et rurales. Il y a quelques collines peu de hauteur et de beaucoup de règlements modestes, petits villages, peuples d'aspect desaliñado et casuchas isolées. Il y a aussi beaucoup de bâtiments dans des ruines. Entre eux entre des mentions les Tours Ruineuses, un lieu tenez par ses histoires obscures, mais dont la légende nous parlerons dans un autre chapitre. Comme ses habitants sont pauvres, succombent généralement à la peste ou une autre maladie et elle elle sont enterrée généralement loin des villes et des villages, pour éviter que sa corruption retourne et pour cette raison le domaine est peuplé de tas de pierres grossières.

Les rivières Aver et Stir ont des affluents qui conduisent à la province et qui peuvent être surmontés par quelques ponts primitifs. Le long de la rivière Stir on peut trouver signes des tours de surveillance, avec des garnitures de la patrouille de la rivière, la seule force militaire de la zone. L'armée de Stirland sont principalement composée de lèves des locaux et de milice.

Les batailles en Stirland sont libérées égal que celles situées en Mordheim, bien que dans ce cas la mise en scène doive inclure des plaines stériles, collines, rivières, villages et ruines isolées, au lieu du paysage dévasté qui caractérise à Mordheim. Le livre de l'Empire dans des Flammes dispose quelques scènes et règles idéales pour représenter des scènes en Stirland.
Bandes de Stirland

Les mercenaires de Stirland viennent principalement de la patrouille de la rivière. Bien que la province ne soit pas tellement prospère comme d'autres, ses mercenaires disposent généralement des mêmes armes et des armatures que le reste de de ceux de leur profession. Les couleurs habituelles de Stirland sont ce qui est vertes et le jaune et les motifs traditionnels les plus populaires sont le crâne couronné, l'aigle et l'épée. Les faibles guerriers de Stirland bien que, sont bien formés et sont disciplinés, ce pourquoi les bandes de Stirland sont précisement considérées égal que celles de Reikland. Sa patrouille de la rivière dispose arqueros excellents et ses tireurs d'élite ajoutent + 1 à leur habilité de projectiles, et la gravelosité imprudente de ses chefs est un exemple à suivre par tous les guerriers de sa bande ; les guerriers peuvent utiliser l'attribut de Direction de leur capitaine à une distance de jusqu'à 30 cm. Le reste de la bande est généralement composé par des troupes de milice, armées et équipées égale que d'autres bandes de peu de de pouvoir d'achat, c'est-à-dire avec des armatures destartaladas et des anciennes armes.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mar 20 Juin 2006 - 0:34

Histoires de Stirland
Jour 1

En faisant jour je suis sorti d'Altdorf, tandis que la silhouette du temple de Sigmar était écartée à mon pas. Mon prisonnier me portait avantage et, pour pouvoir le capturer, était crucial gagner du temps. Mais y compris, je suis ainsi sorti dans sa persécution de la créature connue comme Simius Gant, à auquel il devait administrer la justice de Sigmar.

Ai suivi le cours du Reik à bord d'une barcaza jusqu'à arriver à ma destination, Stirland, où ils m'ont informée que l'individu à auquel il poursuivait avait été vu par dernière fois dans ses alentours. Peu ce qui savait du lieu il était qu'il s'agissait d'un comté appauvri donné aux coutumes et aux cérémonials paganos. Donc je me sois approvisionné cordes et torches pour me diriger vers là.

De chemin à la ville de Kemperbad, les grandes forêts étaient étendues par l'horizon au nord en direction de la province voisin de Talabecland. J'ai aperçu des figures qui marchaient vers leur frontière et le brillant des feux des éloignées tours de surveillance qui, paraissaient des yeux fâchés à auxquels il entourait l'obscurité de la tombée du jour. C'était un mauvais présage donc j'aie fait le signal de Sigmar sur ma poitrine.

Il était nuit fermée quand je me suis arrêté pour reposer, sous l'aspect d'un négociant voyageur bien que Gant ait des employés qui pouvaient l'avoir alerté de ma présence. Je me suis approché vers la lumière pâle d'un petit village. Dans un signal de bois, grossier et putréfié, on pouvait lire son nom : "Kraghaben" ; l'affiche accrochait d'une seule corde, égale que si elle s'agissait d'ahorcado.

Ai trouvé logement dans un appel posé "le Refuge", bien que j'aie douté de la véracité de son nom.
Jour 2

J'ai parti en faisant jour, quand le ciel était encore foncé et enveloppant. Seulement il avait dormi quatre heures bien qu'il ait reposé grâce aux techniques de méditation que m'avaient enseignées les prêtres du temple. À cette occasion il avait besoin de jeter main de tout mon talent donc je me sois réjoui des connaissances qui m'avaient distribuée.

La seule chose ce qu'il avait sorti dans clairement jusqu'à présent était que ces gens rustiques, étaient presque retardés. Par chance, ils craignent à Sigmar. Son symbole règne sur tout le village, comme un marteau de fer qui accroche avec les fers à cheval des chevaux dans celle posée. Il voulait punir d'une certaine manière à à ce qui est posadero et le signaler gravement dont l'icone devait être vénérée dans une localisation plus adéquate, mais les villageois ont beaucoup de superstitions et croyaient que s'ils plaçaient ces symboles dans le seuil de la porte, ils pouvaient éviter la présence de forces diaboliques. J'ai écouté comme des villageois ils parlaient d'hommes qu'ils avaient affolés, de récoltes complètes qui avaient marchitado, de prodiges diaboliques, de l'anarquía et du chaos.

Malgré sa piété apparente, j'ai remarqué un profusion d'hypothèses sages et de femmes qui devaient être brûlées par leurs hérésies. Les villageois comptent des histoires d'un "oeil diabolique" et prévoient du mal aux voyageurs avec encens, cadeaux et fausses idoles. Le temple ne tolérera pas cette idolatría, mais ici existe plus malin que je dois trouver et détruire.

La simplicité et la nature suspecte des habitants de Stirland résiste bien devant des questions subversives. J'ai peu pu déduire de l'endroit de Gant ou de son groupe. Donc j'aie abandonné celle posée avec peu plus qu'un bruit sur un encapuchonné qui avait été vu deux nuits avant dans un désert vert.

Il traversait entretemps des roches, le paysage était étendu devant mon. Si quelqu'un pratiquait des rites diaboliques dans ces endroits foncés, il devait s'avérer presqu'impossible de dissimuler dans une terre tellement de niveau. Depuis ma position de privilège j'ai seulement pu distinguer une ombre dans l'horizon, une tour énorme dans des ruines qui ai décidé de faire des recherches plus en profondeur une fois qu'elle aura venu de résoudre l'affaire qui m'avait emmenée jusqu'à là. Avec l'aide d'un télescope, j'ai observé l'ombre énorme des Montagnes de la Fin du Monde à l'est, bien qu'il doute sincèrement que ma persécution il s'était de porter jusqu'à là. D'a poussé tôt une faible étincelle de lumière dans l'obscurité de la nuit.

Je me suis approché un peu et ai découvert à trois figures qu'ils chantaient autour d'un feu. Ils étaient encapuchonnées, comme il elles avait décrit précisement ce qui est posadero, mais la personne à à laquelle je cherchais n'était pas un de d'elles. Il y avait un cadavre avec les flammes. J'ai perçu la fétidité de la viande morte à travers la brise. La fétidité était amère et ai pu le remarquer dans ma gorge, avec la colère croissante que j'ai sentie par celles-là dégradées créatures.

J'ai rapidement mis un terme eux. Le premier est tombé fulminado quand mon tir l'a traversé le col, en avalant ses mots herejes comme si de poison ils étaient traités. Le deuxièmement, alerté par le son il a levé une daga dans mon adresse. Je l'ai évitée l'attaque et ensarté avec mon sable. Le tiers avait peu d'estomac pour un combat et l'a essayé de s'enfuir. J'ai pris une pierre de desquelles ils entouraient le feu et je la lui ai lancée avec assez de chance. À à ce dernier, j'ai essayé de le maintenir avec vie pour pouvoir l'interroger, mais quand il m'approchait vers le corps qui yacía dans le sol plein de boue a commencé à se décaler. Il était quel était le cérémonial indigne qu'ils menaient à bien, il y avait lever aux morts du sol. Cette bête m'a saisie par le tobillo avec une force surprenante et il m'a jetée au sol. Il a cloué ses griffes sales sur mon, en déchirant ma chemise. Il était désarmé mais ai pu lui offrir un puñetazo dans la face. Sa tête a violentement tourné et je me suis rendu compte que l'il avait cassé le col. La tête l'accrochait comme si elle s'agissait d'une marionnette macabre à à laquelle ils couperaient les fils. Et comme cette fois il ne voulait pas qu'il me pille par surprise, j'ai sorti un frasquito d'eau bénie de ma courroie et le lui ai jeté au-dessus de la tête. J'ai repoussé le corps de la créature pour l'éloigner et, tandis qu'il me dressait, ai vu comme il se dissolvait. J'ai repris mon sable du sol et je lui ai coupé la tête, les bras et les jambes. Je les ai ensuite enterrés faits face vers terre et l'ai sanctifié à nouveau, en renversant autre frasquito d'eau bénie sur le. Je me suis dirigé vers ce qui est encapuchonné qui se retournait dans le sol avec l'intention de l'interroger.

Je me suis informé que mon prisonnier s'était enfui par la rivière Stir, frontière naturelle entre Stirland et ses voisins le nord, de Talabecland et Ostermark. Il savait par mes livres que la rivière Stir était surveillée par soit tenue par patrouille, donc j'aie douté que Gant puisse facilement le traverser. Non, mon prisonnier devait avoir continué par Stirland. Après avoir appliqué mes techniques de interrogatoire à à ce qui est cultista, j'ai découvert entre les cris de mon prisonnier que Gant me portait deux jours d'avantage et qu'il avait instruit à ses partisans pour qu'ils soulèvent aux morts de leurs tombes et ils envahissent le village. Gant une importante ville de cette province proche se dirigeait vers Wurtbad, à la Vieille Route Naine du sud.

Depuis qu'il avait mis un terme le trío d'acólitos de Gant, il doutait de la menace qui supposait le village des morts. Il doutait aussi que Gant ait pu atteindre Wurtbad en question de deux jours. Avec fréquence, ce qui est nigromantes et ses versés sont trop épuisés après avoir pratiqué leurs cérémonials foncés, ce pourquoi il était sûr que Gant est abrité dans un certain trou ou une ruine, éloigné des yeux escudriñadores de la garde de chemins et des cazarrecompensas qu'ils rôdaient par ces endroits ruraux. Mes pensées m'ont emmenée à la tour dans des ruines qu'il avait aperçues sur la distance temps en arrière.

En tout cas, il avait mis un terme ses partisans et après avoir jeté un vistazo à mon autour, je me suis rendu compte qui il y avait une horca tout en haut d'une colline. En me réjouissant pour avoir trouvé câble additionnel, j'ai entrepris le chemin.
Jour 3

Ce qui est acólito ahorcado était un avertissement pour les habitants de Kraghaben du destin qui attendait à auxquels ils se écartaient du chemin de Sigmar. Comme Gant n'était pas là et ses acólitos étaient morts, je les ai révélées mes véritables intentions aux villageois. Grâce à cela, j'ai réuni l'aide nécessaire les hommes et les femmes du village et nous les brûlons avec leurs symboles herejes dans une immense pira dans la place du village.

En abandonnant Kraghaben, ce qui est posadero m'avait informée que les ruines qu'il avait aperçues étaient connues par les villageois comme les Tours Ruineuses, parce qu'il les entourait la légende d'une malédiction terrible. Mo'il a paru le refuge idéal pour Gant.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/


Dernière édition par le Mar 20 Juin 2006 - 0:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mar 20 Juin 2006 - 0:35

Jour 4

J'ai observé la fumée de la pira tandis qu'il me dirigeait vers les ruines. Par le chemin, je me suis croisé avec une patrouille de la milice, un groupe d'aspect ruin, conduit par Claus "Buey" Jaeger, un parent de l'électeur de cette zone, Demitri Jaeger, un faible Monsieur de de pouvoir que pour prêter aide à un de de ce qui est pretendientes impériaux, il s'était allié avec le Monsieur de Sylvania à l'est et avec ce qui est otilianos de Talabecland au nord.

En commençant à faire nuit je suis arrivé aux Tours Ruineuses. Ses trois figures paraissaient des doigts squelettiques sur la distance. Quand il m'approchait, quelque chose s'est déplacé dans son intérieur. J'ai serré l'icone de Sigmar contre ma poitrine et ai avancé pistolet en main. Je me suis saisi dans les ruines et ai découvert une figure qui paraissait celle d'un homme, mais avec la tête et les jambes avantages d'un taureau. Il venait de germer à la bête dans la tête quand est apparue une autre parmi les ombres. Rugió de douleur et m'a surveillée avec une rage infinie. Comme il n'avait pas du temps pour recharger, j'ai lancé mon icone sur elle comme s'il s'agissait d'un marteau de jet. L'icone lui est en haut tombée, en brûlant la peau de la créature. Je n'ai pas douté d'un moment et l'ensarté avec mon sable.

Ces créatures ont été des hommes dans le passé. J'ai trouvé des vêtements harapientas, déchirés par la force du Chaos. J'ai entouré les tours à la recherche de pistes. Il y avait un cercle dessiné avec sang et une collection d'os dans son intérieur. Suivaient un certain type de méthode adivinatorio burdo, un outil de de ce qui est sages du village. Mais comme tous les outils de l'ennemi, il s'était retourné contre son transporteur. Les os de de ce qui est sage roídos et avec des bandes de viande accrochaient. Lui j'ai brûlé par tout pour détruire et sanctifier la terre sur laquelle il avait été le cercle.
Jour 5

Le temps qu'il était passé dans les Tours Ruineuses il avait été infructueux. Il était quel était le mal qui affligeait les esprits des villageois de Kraghaben, il ne l'avait pas vue se montrer. Quand j'ai abandonné le lieu, il était fatigué et moi brûlait la peau dans le lieu où elle porterait avant l'icone.

J'ai décidé de suivre par la rivière. Si mon prisonnier se dirigeait vers l'est, vers les montagnes, il pouvait essayer de voler une boîte, éviter à la patrouille de la rivière et suivre la voie rivière vers le bas.

Mais Sigmar était avec moi. J'ai trouvé un petit port avec un ferry et ai acheté un passage pour parcourir le Stir. Le capitaine du ferry était un homme desdentado et simple. M'il a compté qu'il portait normalement à des chasseurs furtifs rivière vers le bas, après qu'ils auraient croisé la frontière illégalement, en évitant la garde qui surveillait la Grande Forêt, pour transporter sa chasse de retour à la province. En outre les chasseurs furtifs lui disaient qu'au lieu de rendre la vue grasse, ils lui offraient une portion de de ce qu'ils portaient. En voyant l'icone de Sigmar autour de mon col et le pistolet dans mon cinto il n'a dit rien. Je l'ai expliqué qu'il cherchait à un autre prisonnier, un employé démoniaque et qu'il se serait borgne s'il parlait de de cela avec quelqu'un. Le reste du voyage a passé en silence donc je me sois consacré à observer depuis la proue.

Arrivons à Wurtbad bien entrée l'après-midi et la trace était maintenant très faible.

Une des principales villes de Stirland, Wurtbad paraissait plutôt un grand peuple qui une ville établie. En elle on pouvait considérer tous les signes d'une culture retardée. Des hommes et des femmes sages vendaient amuletos contre le mal d'oeil, bien que j'aie douté d'avoir des torches suffisantes pour les redimir à à tous. Il n'y avait pas de temples de grande importance, seulement petites des sanctuaires consacrés à Taal, la rivière dieu, au lieu de vénérer à Sigmar, un autre symptôme de la maladie que souffrent ses habitants. Abondaient les halflings, étant donné la proximité de Stirland au territoire de l'Assemblée. J'ai commencé à penser qu'il devait retourner à Wurtbad quand il aura mis un terme ma mission un régiment de chevaliers pantera et purger à ces paganos d'une fois par toutes.

Je me suis logé dans posée la Jachère où m'ils ont compté qu'avaient été vus des hommes étranges dans la fête de la Corneille, une festivité typique de cette zone, qui a eu lieu il y a trois nuits dans le Cercle de Pierre, un cimetière rural à la frontière de Sylvania à l'est. Mais je n'ai pas pu disposer de d'autres nouvelles à ce sujet. L'homme qui les avait vues il y avait mort de peur après avoir compté l'histoire à une garde de chemins qui patrouillait la zone. Il n'avait vu rien plus et la trace de Gant était écartée à nouveau une fois de plus.
Jour 6

Au matin suivant je prétendais se adresser mo'à la fête de la corneille quand un groupe de tireurs d'élite qui pratiquait dans la place de la ville a attiré mon attention. La multitude qui les observait était fatiguée et alarmée ; cela paraissait plus une pratique en cas d'invasion qui un sport.

Il a été là où j'ai trouvé à nouveau la trace de mon contrincante. Quand je suis arrivé allait avoir lieu un ahorcamiento public seulement à des mètres d'où ils pratiquaient les tireurs d'élite. Une corneille énorme qui reposait sur la horca me surveillait de manière suspecte et graznaba. Au principe j'ai soupçonné qu'il s'agissait d'un parent de Gant. L'oiseau a disparu sûrement, pour informer à son enseignant donc j'aie demandé à la garde qui avait supervisé le processus. J'ai découvert que le suspect avait été condamné par les infractions sorcellerie et nigromancia. J'ai demandé de l'interroger immédiatement et l'ahorcamiento s'est arrêté. J'ai distingué un regard de décharge dans sa face devant l'apparente je gracie qu'il s'est ensuite transformé en terreur quand il m'a vue. Celle-là était un bon signal ; la peur est un outil à auquel toujours le couche le maximum divisé.

Il m'a beaucoup coûtée et ai dû jeter main de mes derniers tenazas, mais le condamné à la fin a admis. Gant était en Wurtbad. Je me suis dépêché sortir de la cellule où il l'avait interrogé. Tandis que le faisait, la garde est apparue avec un câble nouveau. Je lui ai informé qu'il n'y a pas d'exécutions ce jour puisque le prisonnier il y avait mort étant donné mes attentions.
Jour 7

Il savait que mon prisonnier ne marchait pas très loin. Pour pouvoir suivre la trace de Gant par la rivière Stir, je me les ai fixées pour me procurer un passage à bord d'un autre bateau. Il était sûr que son intention était de se adresser à Sylvania pour pouvoir disparaître dans ses ombres sombres. J'ai voyagé avec la patrouille de la rivière Stir. La patrouille est composé par hommes graves, bien formés et disciplinés, contrairement à ce qui est paletos, chasseurs furtifs et sages qui composent le reste de la population de cette zone. Pendant le voyage nous nous trouvons avec les pirates de la rivière courante vers le bas mais parvenons à se défaire de d'eux avec la rapidité et la précision de nos arcs. Une tour de surveillance proche avait a allumé l'almenara et ses arqueros ont été apprêtés à germer sur les pirates qui avaient survécu. Après tout il était peut-être mérite de sa province.

En tombant la nuit je l'ai trouvé. J'ai aperçu une boîte sur la distance et mes sens m'ont informé qu'il s'agissait de Gant. Son bateau était silencieusement glissé par les eaux du Stir. J'ai pensé qu'il devait avoir enchanté les eaux de la rivière par un certain cérémonial foncé et de cette manière il avait obtenu éluder à la patrouille de la rivière. Il y avait une corneille à poupe qui a commencé à graznar quand nous avancerons. VI une figure confuse, seulement une silhouette dans l'ombre. Il s'est retourné et de commencement nous il a entouré le brouillard. Les mercenaires ont porté la boîte au bord de la rivière. Ensuite, ils ont débarqué, en me laissant qui continuerait la persécution de mon prisonnier en solitaire. Je l'ai fait de bon degré et je me suis maintenu ferme sur la couverture en soutenant l'icone de Sigmar. Celui-ci a brillé avec l'étincelle d'une lumière interne et a dispersé le brouillard. VI le bateau de nouveau, bien qu'il soit maintenant très loin et avait déjà traversé la frontière de Sylvania où il a disparu, inexplicablement, de ma vue.

Je m'approche à la frontière entretemps je écris ces lignes. On fera une étude à mon retour et veux assurer je de documenter mes pensées et d'avoir l'esprit éveillé quand il fera face à Gant par dernière fois.

Extrait du journal de Hermann Von Steiner, chasseur de sorcières.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mar 20 Juin 2006 - 0:38

Et alors là ! Le meilleur du meilleur ! :




Qu'est qu'il a la classe Esclave

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Dim 28 Jan 2007 - 0:40

Grâce au WD de ce mois de janvier, je mets cet article !
J'invite toute personne motivé à contacter Julien, ainsi que moi même, pour plus d'informations...

LE GRAND COMTE DU STIRLAND
C'est la province la plus pauvre, mais également la plus sinistre de l'Empire...

Les nobles de cette province sont en permanence concurrence avec ceux des autres plus riches, et en cela, les commandants passent pour des guerriers intrépides, certains sont capable de se comporter comme le pire des pistoliers impétueux, toujours dans un seul but : prouver à l'Empire ou au Stirland leurs valeurs, ou quelque chose d'autre. Le symbole le plus significatif de cette attitude est sans nul doute le Comte Martin, qui tua le vampire Mannfred Von Carstein à la bataille de Hel Fenn, en combat singulier. Dés lors, la Sylvanie fut annexée au Grand Comté.

Les soldats portent souvent un uniforme et une arme simples, ou même parfois pas du tout d'uniforme. Dans tous les cas, celui-ci est rustique.

La bannière du Stirland représente la Guerrier-Reine Freya, des Asoborns., sur un fond blanc, armé d'une épée et d'un bouclier noir, composé du symbole de Sigmar : Ghal Maraz...
Il faut savoir que c'est son fils qui prit le titre de Comte Electeur par la suite.

La Patrouille Fleuviale du Stir

Le Stir forme une excellente barrière naturelle, principalement avec l'ennemi séculaire du Stirland : le Talabecland.
Cette méfiance s'explique facilement. Les deux provinces ont été lontemps ennemies durant l'Age des Trois Empereurs. Les Talabeclanders sont considérés au même titre que des orcs ou des hommes-bêtes en ce qui concerne les menaces...
Ces Patrouilles Fluviales font parties de l'Armée du Stirland, c'est en fait une milicie spécialisée servant de garnison à des forts érigés le long du fleuve. Les archers de ce corps d'armée sont extremement craints pour leurs précisions dans tout l'Empire...

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waargh
Lancier
Lancier
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mar 15 Juil 2008 - 23:11

Wahou, merci pour toutes ces précisions, je tiens ça en compte (l'hasard veut que nous aillons choisit la même contrée, et je compte moi aussi écrire un récit sur cette contrée ).

D'autres choses à rajouter, peut-être?

Jc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derrierelacamera.over-blog.com
Druss
Joueur d'Epée
Joueur d'Epée
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mer 16 Juil 2008 - 1:41

la bannière du Stirland :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
waargh
Lancier
Lancier
avatar

Nombre de messages : 31
Age : 26
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 11/07/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mer 16 Juil 2008 - 1:57

Tu en es sur? Je trouve bizarre l'absence de vert malgré une coloration jaune...

Jc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://derrierelacamera.over-blog.com
Druss
Joueur d'Epée
Joueur d'Epée
avatar

Nombre de messages : 191
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mer 16 Juil 2008 - 2:16

C'est ainsi que je l'ai trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éric von Wolfmacht
Epéiste
Epéiste
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 26
Localisation : vers Grenoble
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Mer 16 Juil 2008 - 13:52

Dans le WD 154, GW montre la bannière du Stirland et elle est blanche à bords verts avec une femme guerrière représentée dessus, en hommage à la première reine du Stirland au temps de Sigmar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us/index.htm
le Francgauloisceltic
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 57
Localisation : Au Nord de l'Empire
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 17 Juil 2008 - 12:16

Bonjour à tous

Éric von Wolfmacht: si tu as la possibilité de mettre la photos sa serai sympa.

Bonne journée lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Éric von Wolfmacht
Epéiste
Epéiste
avatar

Nombre de messages : 84
Age : 26
Localisation : vers Grenoble
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   Jeu 17 Juil 2008 - 13:41

Désolé je n'ai pas de scaner :'(: .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seigneur-des-anneaux.forumactif.us/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Grand Comté du Stirland !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Grand Comté du Stirland !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: