Le Conseil Impérial

Forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge, Age of Sigmar et même Kings of War !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prince Calirion
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts    Dim 23 Nov 2014 - 15:27

Salut à tous!  

Voici un RdB d'une partie amicale, fluff et fort sympathique qui a vu affronté mes hommes de l'empire aux gobelins de la nuit de l'ami Thorek dans un environnement de bataille souterraine (tirée du supplément Nagash).

Chacun a rédigé ses propres tours de jeu.

Très bonne lecture! J'espère que vous prendrez autant de plaisir à lire ce RdB narratif que nous à jouer la partie. Je remercie une fois encore mon adversaire pour les bons délires pendant la partie ainsi que le staff du gw de paris 12ème pour nous avoir mis à disposition une table de jeu magnifique!



Les pas résonnaient en échos sinistres dans les vastes cavités. On était loin du martèlement d’une marche ordonnée et conquérante sous le rythme puissant du tambour. Les musiciens gardaient leurs instruments muets contre eux. La progression était confuse, chacun marchant et trébuchant fréquemment sur les rochers qui saillaient en divers endroits. Il faut dire qu’on n’y voyait pas à deux mètres en dépit des torches portées avec précaution. Les torches, fébriles lumières vacillantes sous les courants d’air glacés et pourtant fanaux d’espoir pour les hommes qui formaient il y a quelques jours une force déterminée.

La défaite face aux barbares du Nord après une brèche dans le Bastion Doré avait entraîné la débâcle de la coalition des provinces rassemblées pour contenir le raz de marée chaotique. Privés de leur comte électeur mort avec bravoure en parvenant à abattre le seigneur du chaos, les hommes de l’Ostermark avaient battu en retraite. Voyant la tournure funeste que prenaient les évènements, le baron Von Guttenberg de Nagenhof avait rallié les survivants de la ville d’Essen livrés à eux-mêmes après la mort de leur commandant ainsi qu’un groupe de chasseurs.

Les barbares étaient partout et seuls l’adresse des éclaireurs avait permis à la force diminuée d’échapper au massacre mais le temps était compté et tôt ou tard, ils n’échapperaient pas aux nordiques. Devant ce constat, le baron Von Guttenberg, après discussion avec ses éclaireurs, prit la décision d’emprunter une ancienne route des nains dans les montagnes du Bord du Monde devant mené sur la rivière Aurith. De ce point, le baron espérait rejoindre les régions encore épargnées par le carnage.

Les hommes étaient nerveux, même les jurons étaient étouffés lorsque l’un des soldats trébuchait. Comment leur en vouloir ? Ce lieu de ténèbres n’est pas fait pour les hommes. Heureusement, Von Guttenberg pouvait compter sur le capitaine Hans Zintler, porteur des couleurs de la ville d’Essen, pour conserver une discipline et la bravoure dans les rangs des troupes régulières.

L’avance se poursuivait laborieusement lorsque le son d’alarme d’un cor fit tressaillirent les hommes rassemblés. Le cor des éclaireurs, à deux reprises : Signal de l’ennemi en vue.  

Des hommes tout autour de lui priaient en silence Sigmar, une agitation de mauvais augure commençait à se répandre.  Il sut qu’il devait agir.

« Hommes de l’Ostermark ! Braves guerriers de l’Empire ! Des ennemis semblent vouloir vous empêcher de quitter cette maudite montagne ! Allons-nous les laisser faire ? » déclara le baron.

Des cris de guerre lui répondirent et résonnèrent avec puissance, galvanisant le cœur des hommes. Les rangs se formèrent avec efficacité, prêts à recevoir l’attaque.

Sortant son pistolet de sa ceinture, Von Guttenberg scruta les ténèbres. Des cris aigus et un vacarme faisant penser à une fourmilière géante fut de plus en plus audible. Des gobelins. Ils approchaient rapidement. Il n’eu pas à attendre longtemps alors que des formes indistinctes et des éclats de lames apparurent ici et là et la lumière des torches.

Un combat sanglant et atroce pour la survie allait commencer…




Armées :

Listes d'armées:

Empire :
http://warhammerelathis.forumactif.org/t150-1000-pts-liste-empire-bataille-souterraine

Gobelins de la Nuit :
http://warhammerelathis.forumactif.org/t149-1000-pts-liste-full-gobz-bataille-souterraine

Scénario : Bataille rangée avec quelques règles spéciales ("chute de stalactites", "ombre et ténèbres", "combattants des souterrains (gobelins de la nuit)" tirées du livre 2 Nagash).


Règle spéciale supplémentaire :

Les hommes ont trouvé leur capitaine...: Bien que n'étant pas originaire de la ville d'Essen, le baron Karl Von Guttenberg est le roc sur lequel les hommes de l'empire se reposent.

Le baron Von Guttenberg ajoute +1 au résultat de combat dans un corps à corps où il est présent.


Gobelins de la nuit :   Thorek



Empire :  Prince Calirion



Tour 1


Empire

Les ennemis semblait venir de partout à la fois. Impossible d’estimer les forces des gobelins dans cet environnement aussi noir que la nuit. Le baron allait ordonner le seul choix viable : Créer un mur de bouclier et de lames afin de tenir bon. Une mesure désespérée mais quelle autre alternative L’espoir semblait avoir quitté les fils de Sigmar…

C’est alors que toute la cavité s’illumina d’une lumière pure qui aveugla les yeux habitués à l’obscurité. Les gobelins semblèrent reculer en poussant des cris aigues. Plissant les yeux, Karl Von Guttenberg se retourna vers la source de lumière. Alors que sa vue s’accoutumait peu à peu, il aperçut un sorcier de bataille en robe immaculée. Quel miracle était-ce, le baron de Nagenhof n’en avait cure car à présent les hommes voyaient leurs ennemis.

Le baron leva haut sa flamberge afin que tous puisse repérer sa présence. Il se tourna vers le musicien à son côté : « Annoncer la reprise de l’avance ». Ce dernier se mit alors à battre son instrument d’un rythme régulier et puissant. Les lignes des hommes avancèrent d’un pas résolu et ordonné.



Gobelins de la nuit

Kass'kran l'un des trois petits mais terrible seigneur de la triade du triangle bleu guide ses troupes dans les tunnels sombre ‚ creusé par les Nains. Mais maintenant c'était leur terrain de chasse. Les "zéclaireur sur d'araignée" étaient partis en avant comme il leur avait ordonné‚ mais il se doutait bien que ça ne sufirais pas à tuer tout ces "zhommes" et heureusement car le Boss dé Boss lui avait ordonneé de récupérer tout ce qu'il trouverai sur le cadavre d'un des "zhommes" avec un grand "drapo".

Mais bon pour le moment mieux valait se préoccuper que ses troupes avance sans se disputer. Mais à ce moment là il vit que les tireurs de "morço de boi" n'avançait plus et restais derrière à se taper dessus ! À ce moment le chef stoppa ses troupes et alla distribuer des baffes à côté.



Fin du tour 1 :



Tour 2


Empire

Des cris de douleur et de détresse provenant des milieux des rangs retentirent : Des chutes de pierres du plafond avaient blessées mortellement plusieurs soldats, horrifiant les pauvres frères d’armes éclaboussés du sang de leurs camarades.
Un bruit de chitine fit revenir le baron encore sous le choc à la réalité. Des gobelins chevauchant des araignées géantes s’approchaient à grand pas en faisant claquer leurs mandibules. Ils étaient encore à une certaine distance mais le risque valait la peine d’être tenté :

« A mon commandement ! Chargez ! » Ordonna Von Guttenberg en s’élançant vers les chevaucheurs d’araignées alors que les épéistes le suivirent en criant de rage.

La charge surprit complètement les gobelins qui n’eurent le temps d’échapper à leurs attaquants et d’autre choix que de livrer bataille.


Le baron abattit sa lame à deux mains sur le premier chevaucheur dans une gerbe de sang. La créature n’eut pas le loisir de crier alors qu’elle était coupée en deux ainsi que sa monture. Du coin de l’œil, l’officier aperçut un éclat de lame et esquiva une attaque de lance traitresse au dernier moment. D’un moulinet du poignet, son épée effectua un mouvement circulaire latéral qui décapita le gobelin.

Autour de lui, les épées transperçaient la chitine et les corps peu protégés des gobelins. Une poignée de soldats tombèrent en criant de douleur alors que le venin des monstres faisait effet ou transpercés par des pointes de lances effilées.
Les gobelins survivants fuirent sous les quolibets des hommes…

Le porteur de l’étendard de la ville d’Essen Hans Zintler avait vu la manœuvre courageuse et osée du jeune baron. Conformément à ce qu’il avait appris, il ordonna aux hallebardiers autour de lui de se positionner sur les flancs des épéistes avant de les soutenir.




Gobelins de la nuit

Kass'kran après avoir découper quelques gobelin désobéissant s'écriant: " Y en  à d'autre qui veulent que je les kraz où vous allez vous magné les fesses bandes de snot !" vu que personne osa lui répondre il repartit dans sa garde "d'élite" mais à peine eut-il distinguer les cadavres de ce qui devait être les "zaraigné" qu'il vit surgir les "tireurs" se précipitant sur l'ennemi ! Là ça en était trop Kass'kran hurla au Troll de la façon la plus clair possible de foncer dans les épéistes. Comme ça aux moins ça lui permettrai de gagner du temps et de ne pas se faire prendre sur le flanc ‚ ça c'est de l bonne "taktik gobz". Et pour compléter la débâcle il fit relâcher les 3 fanatiques qui était attacher‚ ça lui donnerai peut-être l'occasion de filé en douce si la possibilité se présentais à lui.




Fin du tour 2 :



Tour 3


Empire

Le baron s’était courageusement dressé face au troll et bien que concentré sur ses parades, il ne put ignorer les cris d’agonie ignobles de nombre d’hommes autour de lui. La vermine se défendait avec acharnement. Il réussit à atteindre deux fois le troll mais le doute qui l’avait assailli avait affecté sa force et la lame ne parvint pas à pénétrer le cuir épais.
Il jeta un coup d’œil rapide autour de lui, les hommes de l’empire reformèrent les rangs et tinrent bon.

De l’autre côté, le capitaine Zintler dut faire face à une autre menace : Des gobelins faisant tournoyer des boulets énormes se dirigeaient vers lui. Il se saisit habilement de son pistolet, visa et appuya sur la détente. Le coup atteignit un des gobelins en pleine tête sous les vivats des lignes impériales.

Inspirés par ce succès, Zintler vit les éclaireurs tirer une volée de flèches mortelles sur un autre gobelin tournoyeur.
Chose plus inquiétante, le capitaine réalisa que son armure pourtant entretenue s’était mis à rouiller en divers endroits. Le même maléfice semblait atteindre les hommes autour de lui. Cet endroit était vraiment maudit se dit-il en essayant de cacher la peur qui le tiraillait.  


Gobelins de la nuit

Kass'kran après avoir assisté au départ précipite de Champinisk sombra dans une rage noir se "sal gobelin puant" était parti grace à sa magie loin des combats maintenant sans l'aide de ses sorts leurs "zopinel" allait être moins efficace ! Si il survivais il lui ferai payé mais pour le moment il analysa la situation et quand il vit la cible qu'on lui avait décrite ‚ il afficha le sourire le plus fourbe qu'il eut jamais fait ... c'était sa porte de sortie si il arrivait à abattre sa cible et les troupes qui l'entourait il pourrait s'échapper dans les tunnels Nains car plus bien ne lui bloquerais le passage. À cette idée il donna un grand coup de coude au porteur du très saint drapo‚ et lui lança sur un ton qui ne permettait aucune discussion : << dis aux idiots derrière qu'à trois on court le plusse vite possible sur les zhommes avec les grands bâton !!! Et si j'en voi un qui traine je le donnerai à manger à mon Squig de compagnie !!!>>‚ et sa sa voix stridente il hurla << WAAAAAAAAAGH !!!!!!!!>> .

Comme il l'avait ordonné tout les gobz foncèrent sur les hommes qui leurs barrèrent la route.


Une fois arriver assez proche de l'homme à l'armure qui "bril' fort" Kras'Kran sortis sa faux et lui fonça dessus. S'engagea un grand duel‚ les 2 armes s'entrechoquaient‚ on entendait le bruit du métal qui frottait contre les armures‚ mais d'un coup en un éclair les deux adversaires se portèrent un coup‚ pendant quelques secondent les soldats les entourant pensèrent que leurs chefs étaient mort mais d'un coup les deux adversaires comme si de rien était reprirent leurs combat sanglant.



Tour 4


Empire

Von Guttenberg était bien décidé à ne laisser aucun répit aux gobelins, il faucha plusieurs gobelins en fuite en leur assénant de violents coups de flamberge. Les épéistes à ses côtés transpercèrent nombre de fuillards qui finalement se dispersèrent dans diverses cavités.

Ses hommes étaient épuisés mais victorieux, ils étaient parvenus à percer les lignes ennemies. Fourbu mais rasséréné, le baron donna l’ordre de reformer les rangs. Peut être allaient-ils quitter cette montagne vivants. Avec un pincement au cœur, il se demanda si le capitaine Zintler et ses hallebardiers s’en étaient sortis.

Malheureusement, de l’autre côté, Hans Zintler et ses hommes étaient en grandes difficultés.

Du sang s’échappant de son armure, le capitaine sentait la fin approcher. Résigné et avec la force du désespoir, il attaqua encore le seigneur des gobelins. Avec adresse, il réussit à passer la garde de son ennemi et transpercer son armure. Pensant être parvenu à abattre le gobelin, il ne vit pas la riposte mortelle que ce dernier lui avait réservée. Sa vision voilée par la douleur, il lâcha son arme et s’effondra, un gout de sang dans la bouche.



Gobelins de la nuit

La mêlée était violente les deux camps subissait des pertes à peu prêt égales mais la balance avait tourné du côté gobelin après la mort du Capitaine. Kras'kran après avoir mis dans une petite sacoche ce qu'il devait ramener au Boss dé Boss analysa de nouveau la situation‚ voyant une ouverture possible il à bâtit de plis belle sa lame dans les rangs des hallebardiers et deux malheureux n'eurent pas le temps d'esquiver que la lame les transperçant de pars en pars. De son coté le porteur du grand drapo continuait de trancher tout ce qui passait à sa porte : doigts‚ pied‚ tête... Tout en faisant en sorte de toujours avoir un gobelin devant lui pouvant lui servir de "bouclier qui bouge".

Quand la bataille commença à prendre fin‚ il ne restais plus que des soldats impériaux en fuite‚ Kas'kran par pré notion ordonna qu'on les "zatrappe et qu'on lé étripe pour Cork et Mork". Les "zhommes toujours persuadé de pouvoir semer les gobelins malgré la pénombre courrait sans regarder mais ce fut leur erreur quand ils finirent coincé devant une impasse. Ce qui s'ensuivit se passe de commentaire ce ne fut qu'une boucherie.




Tour 4

Empire

Karl Von Guttenberg railla à lui d’une voix forte les éclaireurs qui escortaient le sorcier providentiel et les survivants des hommes de Zintler guidés par la lumière du bâton du magicien, tel un fanal dans la tempête.

« D’autres survivants ? » demanda le baron à un hallebardier blessé au bras.
Les yeux dans le vague Le soldat ne répondit pas. C’était inutile.
« Et le capitaine Zintler ? »
Cette fois l’homme des troupes régulières baissa le regard vers le sol et secoua la tête négativement.
« Alors ne restons pas ici » déclara tristement le baron.
L’armée de l’empire poursuivit sa progression à pas rapide, guidée par le sorcier lumineux.


Résultat :




Empire 495 vs 341 Gobelins de la nuit





EGALITE !!






Epilogue :

Après la bataille dans le camps Gobelin: Le Boss Kas avait réussi à sortir de se conflit malgré une obéissance quasi nul de ses troupes et rien que d'y repenser ... il préféra oublier ou du moins pour le moment‚ il se vengerai plus tard quand ses cibles s'y attend rais le moins.
À l'instant tout ce qu'il voulait s'était rentrer dans sa tente boire une "tisane aux champignons dans son fauteuils en peau de Squig". C'est à ce moment qu'il repensa ce qu'il devait ramener à Dardisk il fouilla dans sa sacoche et en sortit des papier et une amulette avec des "truk" écrit dessus...



La caresse des rayons du soleil fut la plus belle récompense pour les hommes de l’empire exténués. Sans ralentir, ils avaient parcouru plusieurs lieues pour échapper à leurs agresseurs qui les talonnaient de près et quitter cette funeste montagne.
Les guerriers s’effondrèrent de fatigue dans l’herbe. Certains priaient et remerciaient Sigmar silencieusement, d’autres pleuraient de soulagement et de fatigue.

Karl Von Guttenberg s’assit lourdement lui aussi sur un rocher, ses membres le faisaient souffrir et son uniforme empestait le sang de la vermine. Un ombre masquant le soleil le fit lever son regard fatigué. Le sorcier qui les avait sauvés d’une mort certaine et anonyme était devant lui. De près, le baron réalisa que lui aussi avait souffert : Une bande de tissus recouvrait un de ses yeux et les robes du pratiquant occulte étaient déchirées et sales en de nombreux endroits.

« J’ai une dette envers vous sorcier, je ne l’oublierai pas » déclara formellement le noble.
« Nullement seigneur de l’Ostermark, depuis la défaite d’Heffengen je suivais votre piste sans parvenir à vous atteindre. Seul dans ces grottes, je n’aurai pas survécu bien longtemps. Votre choix de passer par la montagne était… pardonnez moi l’expression… « éclairé ». Vous avez sauvé nombre de soldats »
« Et perdu beaucoup » songea le baron en hochant malgré tout la tête.

Un soldat se mit à jouer un air de musique un luth tout en chantant d’une voix splendide. Un air nostalgique que Karl Von Guttenberg connaissait : Il s’agissait d’un chant du Nordland « Guerre guerre, vente vent » relatant le retour d’un marin chez lui après des années de guerre. Un autre musicien avec tambour l’accompagna apportant une touche encore pus solennelle.

Peu à peu, les hommes  se mirent tous à chanter eux-aussi, répétant chaque parole après le chanteur, des larmes coulant sur les joues émaciés. Tous pensaient à leurs foyers et à leurs familles.

Le baron lui-même ne put retenir quelques larmes. Un vers de la chanson fit écho en lui :

« J’ai reçu tes milles lettres par le rossignol chantant
Je t’écrivais moins peut être, je t’envoyais des rubans… »

Il repensait à Nagenhof, à celle qui l’attendait là-bas. La ville avait-elle était épargnée par la guerre pour le moment ? Il n’avait aucune nouvelle depuis des semaines.

Cette guerre n’était pas une guerre ordinaire, la défaite serait synonyme de la fin du royaume des hommes. Il se battrait jusqu’à son dernier souffle pour empêcher que cela n’arrive et il était sûr que tous les hommes autour de lui en feraient autant…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théobald Hertwig
Capitaine
Capitaine
avatar

Nombre de messages : 314
Age : 25
Localisation : Ostermark (78)
Date d'inscription : 27/07/2010

MessageSujet: Re: Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts    Ven 23 Jan 2015 - 12:31

Chouette rapport de bataille narratif !

En effet, les citoyens de l'Empire mènent leurs ultimes combats pour protéger l'humanité telle que nous la connaissons. La Fin des Temps se révèle bien riche en tragédies...

Gardons la foi en Sigmar en cette heure sombre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capitaine Ricco de Remas
Hallebardier
Hallebardier
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 21
Localisation : Partout dans le vieux monde
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts    Ven 23 Jan 2015 - 21:05

J'ai bien aimé ce rapport de bataille, surtout que tes figurines en jette sur la table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Calirion
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)
Date d'inscription : 18/08/2014

MessageSujet: Re: Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts    Mar 10 Fév 2015 - 23:23

Veuillez me pardonner, je réponds un peu tard mais je tenais à vous remercier pour vos réponses encourageantes!

Citation :
Gardons la foi en Sigmar en cette heure sombre !

Et comment cher frère d'arme!  


Profitant des vacances scolaires, une partie est prévue le 21 février avec le même adversaire. Au rendez-vous : Des listes fluff et un bon scénario fun!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 1958
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts    Mer 11 Fév 2015 - 1:06

Je vient de découvrir ce rapport, je n'y avait même pas encore fait gaffe 0/10
Il est magnifique bravo !

La prochaine fois je veux une victoire de l'empire. Par Sigmar ! Religion

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts    

Revenir en haut Aller en bas
 
Gobelins de la Nuit vs Empire 1000pts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orques VS Gobelins de la nuit (2 000 points)
» [CHERCHE] 3 gobelins de la nuit GW
» Gobelins de la nuit
» Changer les icônes de bouclier pour ses gobelins de la nuit
» Régiment gobelins de la nuit [Galerie Web]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: Rapport de bataille-
Sauter vers: