Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grande Baronnie du Nordland

Aller en bas 
AuteurMessage
Oleg von Raukov
Comte Électeur de l'Ostland
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Grande Baronnie du Nordland   Ven 29 Avr 2016 - 2:14

La Grande Baronnie du Nordland


Nord se dit Norden en allemand, et land correspond à pays. Les traductions des provinces inpériales sont assez aisée : ici, c’est bien la province la plus septentrionale de l’Empire.
Ce n’est pas la région la plus décrite par les concepteurs, loin de là, mais deux scénarii du JdR v3 se passent au Nordland : False Pretenses et Wolfship, ce qui est assez rare pour être noté.

La région

Les Héritiers de Sigmar
Le Nordland est la province du Nord-Ouest de l’Empire. à l’Ouest, elle est voisine des Wasteland de Marienburg et à l’est de l’Ostland. Son nord est la côte de la Mer des Griffes, et sa frontière sud avec le Middenland et Middenheim est la Grande Route du nord.
Le quart oriental du Nordland est envahi par la forêt des ombres, qui recouvra aussi l’Ostland. Cette forêt très dangereuse est le repère d’araignées gigantesques et d’hommes-bêtes. La moitié occidentale de la province est recouverte par la forêt de Laurelorn. Ce bois est connu comme le « bois de la sorcière », en référence à la reine des elfes sylvains qui y vivent, par les nordlanders. Dans cette forêt, seul la région entre les fleuves Salz et Demst est laissée à la colonisation par les elfes. La zone vallonnée entre ces deux forêts est habitée, comme la côte. Les collines d’argent sont celles autour de Salzenmund.
La côte, où la population vit du fruit de la mer, se compose de plaines sablonneuses coupées de marais et de bourbiers. Plus à l’Est, autour de Norden, la côte devient rocailleuse. C’est dans la baie de Drosselspule que les pêcheurs moissonnent de grandes quantités de harengs et de morues, qu’ils conservent au moyen de sel et exportent vers le sud.
La côte du Nordland vit de la mer et de la marine impériale. Son centre vit du bois d’oeuvre, des minerais rares extraits des collines d’Argent, de l’artisanat de style norse et du commerce avec la Laurelorn. Ce n'est pas une province riche.

Localités


Salzenmund
Les Héritiers de Sigmar
Shade of Empire
7500 habitants. Capitale du Nordland, Salzenmund se dresse au milieu des collines d’argent où naissent les cours d’eau qui se rejoignent pour former le Salz. Les Comtes Électeurs construisirent un château tout en hauteur au sommet de la colline qui domine la cité. L’accès au fort est à ce point étroit que l’édifice, que l’on appelle le Nid de Jutone, n’a besoin d’aucune muraille. Les autochtones racontent que le comte électeur peut admirer toute sa province depuis la fenêtre de sa salle du trône, qui est orientée vers l’ouest, ce qui lui permet au passage de garder un oeil sur les elfes de Laurelorn.
Dans la ville à proprement parler, la construction la plus remarquable n’est autre que le temple d’Ulric, entièrement en bois et hexagonal, qui se tient ici depuis plus de deux cents ans. Il est unique, mais ressemble aux temples archaïques de Norsca. Une version plus petite de la flamme éternelle du temple de Middenheim brûle ici.
Salzenmund est une ville franche, ce qui signifie qu’elle dispose de son propre gouvernement en échange de certains devoirs et obligations pour le compte de son seigneur officiel, le Comte Électeur Gausser, Prince de Salzenmund. Une assemblée de chefs de guilde et de propriétaires terriens constitue le conseil municipal, tandis qu’un bourgmestre désigné chaque année par les membres du conseil gère les affaires quotidiennes. L’actuel bourgmestre est Maximillian von Kirscheschlage. Il n'y a pas si longtemps, la famille Niske était les Princes de Salzenmund et Grands Barons et Comtes Électeurs du Nordland. La famille Gausser est récemment venue au pouvoir.
Non-officiel: le Commandant Wilfried von Teugen dirige la garnison.

Neues Emskrank
Il y a deux sources pour Neues Emskrank, qui partent de la même idée mais arrivent à des descriptions finalement très différentes de la ville. Elles ne sont pas complétement incompatibles. La première est issu des Héritiers de Sigmar (présentation de l'Empire pour le Jeu de Rôle Warhammer v2) et la seconde, plus complète, d'un scénario issus du Liber Carnagia, the Book of Blood, la présentation de Khorne pour le Jeu de Rôle v3.
Les Héritiers de Sigmar
Avant 2460, c’était un petit port de pêche connu sous le nom de Pugsblatter. En 2460, un groupe d’investisseur dirigé par un charlatan du nom de Jens-Pieter Riemmans rachète le village et essaient de le transformer en un port prospère pour détourner le trafic maritime de Marienburg. Ils expulsent les habitants pour y placer de nouveaux colons. C’est un échec commercial : tous les navires issus de cette ville ont coulés. Neues Emskrank fut vendue au Comte Électeur du Nordland pour une bouchée de pain.
Aujourd’hui, la communauté est redevenue un village de pêche de moins de 1000 habitants, proche du monastère
de Manannsheim appartenant à l’ordre du Triton, sur une île non loin. Neues Emskrank est enveloppé d’une telle aura de déprime et de renoncement que les autres Nordlanders ont commencé à associer le terme «tare» à la ville.
Liber Carnagia
Avant la moitié du XIVe siècle, c'était un petit port de pêche en haut des falaises à l'embouchure du fleuve Salz connu sous le nom de Emskrank. La ville a alors été agrandie par la ligue de Neues Emskrank (qui contrôle la ville) dans le but de concurrencer économiquement Marienburg à terme. C'est aujourd'hui une ville de travail à la population convenable, mais elle semble encore assez vide.   La ville est protégée des éléments par un cap proche que les locaux nomment "nez de Manann", et la ligue a créé son pendant de l'autre côté du fleuve: une digue appelée le "nez de Sigmar". Un pont précaire passe entre les falaises, haut au-dessus du fleuve: le Hoherbreuke.
La ville est entourée de puissantes murailles donnant aussi bien sur la mer que la campagne environnante, maissont principal système de défense est le Leopoldschloss. C'est un donjon de 4 étages entouré de murs. Il semble avoir été conçu d'avantage pour être impressionnant lorsqu'il est vu depuis la ville que pour lutter contre les invasions venues de la mer.
La bannière de la ligue de Neues Emskrank représente un navire blanc sur fond bleu.

Dietershafen
Shade of Empire
Ville de 3000 habitants, dirigé par le Baron Ludolf Kôhler, c’est le port de mouillage de la Seconde Flotte Impériale, dirigée par le Seigneur de la Mer Ludolf (junior) Kôhler.

Norden
Les Héritiers de Sigmar
Chart of Darkness
Ville de 3200 habitants, Norden est située à l’extrême est de la baie de Drosselspule. Secrètement élaborée comme base d’opérations pour l’exploration et la conquête de la Lustrie. C’est là que les prisonniers pour Léopoldheim (nouvelle côte, la rive occidentale des terres du sud) sont embarqués. Le Baron Ottmar von Neurath la gouverne.

Beeckerhoven
Livre d'Armée Morts-Vivants v4
Les Héritiers de Sigmar
Site de l’ancienne bataille entre les forces du Nordland et de Middenheim coalisés avec des kislevites et le Grand Imprécateur, Dieter Helsnicht, en 1244 CI (le Kislev n’existait pas encore...). C’est aujourd’hui un bourg de 400 habitants au sud de Salzenmund.

Beeckerhaven
Non-officiel: scénario Le monstre de Beeckerhaven, de Stéphane Guyon.
Port de 3000 habitants fondée vers l’an 2050 par une petite communauté de pêcheurs. Elle est entourée d'une muraille, et il y a le château du vicomte.
La ville est dirigée par le vicomte (vizegraf) Loup von Farjhen. La garnison (une vingtaine d'hommes) est dirigée par le lieutenant Hans Krievenlaudrup et 4 sous-officiers. Il y a un monastère de Manann où habitent des moines, des prêtres et 10 templiers.
Remarque: Ce n'est pas la même ville qu'au-dessus, il y a une lettre de différence. De plus, sa taille et sa position ne sont pas du tout les mêmes. Notons aussi que, en comparaison avec les ports d'importance du Nordland (Norden et Dietershafen), cette ville devrait apparaître sur les cartes.

Frote
Les Héritiers de Sigmar
Ville de 1200 habitant près des Monts du Milieu, appartenant au comte électeur.

Schuten
Les Héritiers de Sigmar
Situé entre Beeckerhoven et Norden, sur la route qui mène à Erengrad, le village de Schuten est une étape de prédilection pour les voyageurs qui cherchent à passer une nuit confortable, mais aussi pour les chasseurs qui ont besoin d’une base pour leurs expéditions dans les collines Roncières, au sud. On y trouve l’auberge Brombeerstrauch, relais de coche fortifié, tenu par Augustus Hargrimsson, ancien mercenaire nain à la jambe de bois. Hargrimsson bénéficie d’une concession à vie pour gérer l’auberge depuis qu’il a sauvé la vie du baron local, Helmuth Adenauer, contre une vouivre, à l’issue d’un combat qui lui coûta la jambe.
L’auberge peut accueillir jusqu’à trois voitures avec leurs chevaux et Augustus emploie l’un de ses cousins de clan pour officier comme forgeron, choix que le propre forgeron du village a du mal à avaler. L’auberge dispose d’une grande salle commune qui donne sur deux petites arrière-salles, tandis qu’on trouve à l’étage plusieurs chambres pour ceux qui préfèrent éviter le dortoir. Hargrimsson, qui est veuf, a ses quartiers au rez-de-chaussée, attenants à la cuisine. Si Hargrimsson se charge de servir à boire, les fourneaux sont sous l’autorité d’une femme de Salzenmund, du nom d’Erika Fleisch. La nourriture, sans être fantastique, est chaude et rapidement servie, ce qui correspond somme toute aux attentes des voyageurs fourbus. Hargrimsson brasse sa propre bière, réputée pour être la meilleure du Nordland, avec du houblon et des céréales locales.
À Schuten, la vie n’est pas facile depuis peu, la guerre [de 2522 CI] n’ayant laissé de place qu’à la circulation d’unités de l’armée. Les officiers qui font étape à l’auberge profitent du gîte et du couvert en laissant des billets à ordre qu’il est pratiquement impossible d’encaisser. Plusieurs hommes du village ont été appelés à la guerre, si bien qu’on manque de bras robustes pour entretenir les champs et assurer la moisson le moment venu. Si les choses durent encore longtemps, il ne restera plus qu’un village désolé.

Schlaghügel
Les Héritiers de Sigmar
À près de quarante kilomètres au sud de Hargendorf, sur la rive occidentale du Demst, se trouve le village abandonné de Schlaghügel. Fondé à l’époque du grand-père du baron von Hargenfels actuellement en place, le village visait à coloniser progressivement les terres sises à l’ouest du Demst. L’une des attractions du village était alors la présence d’un ancien cercle de pierres, du type de ceux qui étaient érigés par les fidèles de la Vieille Foi, il y a bien longtemps. Le baron, lui-même membre du culte de Mère Rhya, vit là un site sacré et chercha à le préserver et à lui redonner toute sa dimension.
Quarante familles y furent envoyées pour y refaire leur vie. Au départ, une garnison protégeait les villageois, mais après quelques années de calme, il apparut que les elfes de Laurelorn toléraient la petite communauté, certains allant jusqu’à troquer avec elle. Mais un été, il y a cinq ans de cela, les gens de Schlaghügel disparurent. Des marchands rapportèrent que le village était désert.
Klement, l’actuel baron von Hargenfels, envoya son bailli pour enquêter. Il ne restait plus le moindre habitant. Pas le moindre signe de violence ou de lutte, pas de corps, pas la moindre indication sur l’endroit où ils auraient pu aller. Même les animaux avaient disparu. Les seuls indices présents se limitaient à deux mots gravés sur un arbre du terrain communal : "brouillard" et "miséricorde".

Seuchenshof
Warhammer Companion
Abrite un hospice des Sœurs de Shallya spécialisé dans le traitement de la peste noire.

Les habitants

Description

Les Héritiers de Sigmar
Les habitants de la région étaient à l’époque de Sigmar des Jutone, cousins de ceux d’Ostland. Ils ont été vaincus par les Teutogens (futurs Middenlanders) et expatriés dans l’ouest du Nordland. Puis les norses colonisèrent la région le long des fleuves. Les nordlanders d’aujourd’hui descendent donc surtout des mêmes ancêtres que les chaotiques qui les pillent, mélangé avec des Teutogens et des Jutone. Il sont vantards et aiment les histoires, ce sont les meilleurs conteurs. Ils sont franc et honnêtes, joyeux, mais rustres, grossiers et peu prévenants. Ils sont aussi agressifs.

Religion

Warhammer JdR - Le Tome de la Rédemption V2
Les Héritiers de Sigmar
Manann, Sigmar, Ulric. Par endroit (vers Hargenfels) Rhya (aussi connue sous le nom de Haleth, JdR v3 - False Pretenses) sans Taal, ce qui peut être mal vu par les intellectuels. Les dieux mineurs locaux sont l’Homme d’Asur (ciel), Karog (forêts), Loerk (danse, probablement une déclinaison du Loec elfe), Manalt (pécheurs), Stovarok (conteurs), Vallich (forgerons et constructeurs navals).

Les elfes de Laurelorn

LA Elfes Sylvains v4
Les elfes de Laurelorn viennent sont venus dans cette forêt en partant d’Athel Loren en - 700 CI. Ils formaient un clan appelé le clan des Wythels, du nom d’un arbre magique qui avait disparu d’Athel Loren. Ils quittent la forêt enchanté pour retrouver de tels arbres, et s’installent finalement là où ils en trouvent : Laurelorn.
Warhammer JdR - Les Héritiers de Sigmar
Les dirigeants humains du Nordland et du Middenland ont bien tenté de revendiquer cette forêt mais ils se font massacrés à chaque fois (la guerre contre Laurelorn a grandement participé à la chute de la province Drakwald).
Derrière leurs manières hautaines et leur désinvolture, les Elfes Sylvains de Laurelorn savent bien qu’ils vivent dans l’Empire et que c’est avec l’Empire qu’ils doivent traiter. Au fond de leurs esprits, ils reconnaissent qu’ils sont un peuple moribond, bien loin du Chêne des Âges d’Athel Loren, et qu’ils ont besoin de la protection de l’Empire et de son humanité grouillante. Ayant admis cette amère vérité, certains Elfes Sylvains ont décidé de mettre fin à leur isolation pour entrer dans l’Empire, ne serait-ce que pour s’assurer que les humains ne causent pas leur propre perte et celle de tout ce qui les entoure.

Notables

Le Grand Baron Theoderic Gausser, comte électeur du Nordland, ne semble pas avoir compris la notion d’unité impériale. Il est agressif envers ses voisins et pense avant tout au prestige et à la richesse de sa province.

Le Baron Gunther von Hargenfels dirige la région de Hargendorf, au nord de la forêt de Laurelorn.
Baron Ewald von Laue possède le village de Luftberg.
Baron Justus Wittig possède le village de Wilhelmskoog.
Helmuth Adenauer : baron de Schuten, située entre Beeckerhoven et Norden. Présence de nains mercenaires. Le grand prêtre du temple d’Ulric à Salzenmund est Erich Granholm, proche du comte qui se considère comme l’égal de l’Ar-Ulric de Middenheim et partage les ambitions du comte pour le Nordland.

Les Niske sont les anciens Princes de Salzenmund (Shade of Empire). Une fois qu’il aura pris Marienburg, Gausser prévoit de leur redonner la capitale du Nordland pour avoir leur loyauté. Dans le JdR v1, les Niske sont aussi les barons du Nordland (qui est vassal de Middenheim et non électeur) et Gausser n’existe pas. C’est une référence à la v1, mais ces versions sont trop incompatibles sur la politique impériale pour pouvoir les faire se rejoindre. Prendre les Niske comme d’anciens lointains Princes de Salzenmund, par exemple avant que celle-ci ait sa charte de Freistadt, me semble suffisant.

Symbolisme


Uniforme et Héraldique de l’Empire
L’aigle des mers (le balbuzard) est le symbole héraldique du Nordland. Les autres symboles courants sont liés à la mer et à Manann : les navires, les poissons, les ancres et la couronne à 5 branches de Manann. Ajoutons la croix, symbole d’unité Impériale et d’allégeance à l’Empereur.


Forces armées du Nordland


Les couleurs du Nordland sont le jaune et le bleu. Ses soldats alternent souvent entre patrouilles maritimes et garnisons dans les forts le long des côtes et de la Laurelorn. Le comte électeur Gausser porte le croc runique Nourrit-les-corbeaux et monte le griffon Razorlalon (Griffe-Rasoir ou Serre-Rasoir en français).



Les diables des mers
WDF 182
Ce régiment du Nordland faisait partie d’une patrouille côtière, mais se trouvait en 2515 en Altdorf où il entrainait les gardes fluviaux. Ses soldats sont habitués à lutter contre les Maraudeurs, sur mer comme sur terre.

Les balbuzards du Nordland
The End Times : Nagash Livre 1
Les Balbuzards sont un des régiments les plus célèbres du Nordland et comptent près de 25 compagnies. C’est généralement le premier régiment envoyé dans d’autres provinces, il bénéficie donc d’un meilleur équipement et d’une solde supérieure à celle des autres troupes du Nordland. Il ne s’agit pas d’un acte de générosité gratuite, mais plutôt de fierté, de la part du comte électeur. Il déteste d’avoir à assigner certains de ses régiments à d’autres provinces, cependant il est déterminé à ce que ces derniers se démarque des troupes régulières des comtes électeurs rivaux.
Le Capitaine Harald Dreist, des Balbuzards du Nordland, est un coureur de jupon incorrigible qui a rejoint les Balbuzards du Nordland pour éviter les représailles de la part de nobles cocus de cette province, parmi lesquels on compte d’ailleurs son comte électeur. En dépit de son passé sulfureux, Dreist s’avère un chef compétent et un guerrier courageux. Malheureusement, sa santé mentale s’effondrera, et à l’époque de la Fin des Temps, il passera la plus grande partie de ses heures confiné dans l’asile d’aliénés de Druchoft.


1er Régiment d'Arquebusiers du Nordland: les Lions de Léopold
Liber Carnagia
Ces arquebusiers sont vêtus d'uniformes beige et bleu. Une compagnie de ce régiment est stationnée à Neues Emskrank. Un officier de la garnison est le capitaine Felix Lowe, qui n'a pas la moindre expérience du combat. Il a un visage poupin.

La Compagnie Grevenfled
Liber Carnagia
Les mercenaires de cette unité sont surnommés les "Ours de Ziege", du nom de leur commandant, Willi Ziege. Ils ont combattus les armées du Chaos de Aelfric Cyenwilf au Kislev. Le symbole qui apparait sur leurs boucliers est une tête d'ours noir sur fond vert. Ziege porte une barbe rousse et est scarifié. Il est protégé d'un plastron et d'une cote de maille et utilise une épée à deux mains. Les autres officiers de ce groupe sont:
-Mann Hirsch est le chef des éclaireurs, il porte une cuirasse et une paire d'épée.
- Zara Bok, qui a été élevée dans l'armée du Kislev, est le conseiller de Zeige et une guerrière formidable, utilisant une épée à deux mains.
- Ignatius est un sorcier du collège flamboyant qui sert avec les mercenaires pour des raisons que seul son collège et lui connaisse.  

Chevaliers de l’Étoile du Nord
Jeu de cartes à collectionner Warcry
Protecteurs du Nordland et Champions de l’Empereur. Ils utilisent visiblement des lances et des boucliers. Warhammer JdR - Le Tome de la Rédemption V2 parle de Chevaliers de la Croix du Nord, qui sont des chevaliers dévoués à Ulric (sans être templiers, c’est-à-dire sans obéir à Ar-Ulric). On peut supposer une identité entre ces ordres, d’autant plus qu’Ulric est un dieu très adoré dans le Nordland.


Autres ordres de chevalerie
Les Fils de Manann, des templiers de Manann, seront décrit dans le sujet de l’Ostland, où est situé leur chapitre principal. Il est probable qu’ils en aient d’autres dans le Nordland. Les Chevaliers du Loup Blanc et la Reiksguard, présents dans tout l’Empire, seront respectivement présentés dans les sujets sur Middenheim et Altdorf.

Les Gardes-Tempête
Warhammer JdR - Le Tome de la Rédemption V2
Un ordre de prêtres de Manann.
Les Prêtres de cet ordre se consacrent à exterminer les adeptes de Stromfels, à dénicher ses cultes et à faire échouer leurs machinations. Les Prêtres de la Garde Tempête sont vêtus d’une imposante cape à capuchon, bleu marine et gris foncé, brodée de délicats motifs de vagues blanc et argent, et ils sont souvent armés d’un trident et d’une lance qu’ils sont très habiles à manier. Leur base est un Temple isolé, caché dans une crique rocheuse de la côte du Nordland. Ils travaillent souvent en collaboration avec les Fils de Manann pour mener leurs missions à bien.

Les illusionnistes de Salzenmund
Warhammer JdR - Royaumes de Sorcellerie V1
Les principes de l’Illusionnisme existent depuis des siècles, et les exemples de tromperies magiques sont fréquemment présentés dans les mythes et les légendes. La Magie Illusoire était à l’origine une Magie de faible niveau utilisée par les colporteurs, les bateleurs et les voleurs. Elle était enseignée dans les arrière-salles de tavernes miteuses et ne reposait sur quasiment aucune théorie. Pendant des siècles, les spécialistes de la Magie n’y accordèrent guère d’intérêt. Un collège modeste fut créé à Salzenmund, mais il ne rassembla qu’une poignée de mages et d’érudits. Les étudiants des collèges magiques de Nuln et de Middenheim le qualifiaient de nid de voleurs et de faux sorciers. Une foule de paysans superstitieux, poussés par des Répurgateurs, réduisit en cendres le collège en 2429.
L’illusionnisme fait partie de la magie des Ombres.

La Marine impériale
Shade of Empire
Une grande partie de la marine impériale, la Seconde Flotte Impériale, est basée à Dietershaffen. Son Seigneur Impérial de la Mer (le grand chef de toute la flotte) est Ludolf Kôhler, le fils du Baron de la ville (et son pantin). Le seigneur Tyrkel von Hargelfels est un amiral dans la flotte du Nordland. Il y a souvent des prêtres de Manann, Ulirc ou Sigmar sur les plus grands navires. Parfois aussi des mages, gris, de jade ou célestes. Jamais de Pyromanciens. On compte aussi beaucoup d’artillerie (canons et mortiers).
A l’instar des sorciers du collège céleste, les sorciers gris ont une puissante emprise sur le climat et s ont très prisés par les amiraux afin de protéger leurs voyages des tempêtes. Les sorciers gris portent invariablement un bâton tortueux et des peaux d’animaux sauvages. Ils cultivent un aspect farouche, les faisant ressembler à des loups. Leur emblème est Ulgu, l’Epée du Jugement, une flèche pointée vers le bas, symb ole de la légendaire sagesse de cet ordre.
Les sorciers célestes passent le plus clair de leur temps à regarder le ciel et à observer les conj onctions astrales afin de prédire l’avenir et il est de notoriété publique que leurs prévisions sont particulièrement justes. Au combat, les sorciers célestes commandent aux cieux (ils sont capables d’invoquer éclairs et tornades) et réalisent des prédictions pour épauler leurs armées. Ils sont vêtus de robes bleues ornées d’étoiles et de croissants de lune.

Adversaires courants
Dans la forêt des Ombres, les hommes-bêtes et les gobelins sont fréquents, ainsi que dans les Monts du Milieu, qui sont assez proches. Les Elfes Sylvains de Laurelorn peuvent aussi bien être des alliés que des adversaires. La côte implique des raids fréquent de pillards norses et elfes noirs. On peut imaginer, plus rarement, des attaques d’Hauts Elfes et de pirates (dont vampires et bretonniens).
Enfin, le Comte électeur est agressif et n’hésite pas à attaquer ses voisins ; de plus il a des prétentions sur Marienburg. Aussi, les provinces impériales proches (Hochland, Ostland, Middenheim et Middenland) et Marienburg peuvent tout à fait être en guerre contre le Nordland.

Mon avis pour une armée du Nordland
Le Nordland, proportionnellement à la façon dont il est décrit, permet de réunir une armée très typée. Tout d'abord, le sang norse des habitants peut se voir à travers l'utilisation de têtes, boucliers, armes (et autres) de maraudeurs. La proximité avec la Laurelorn permet d'inclure quelques elfes dans les unités. La marine impériale  permet de les typés un peu "marin" aussi (il y a plein de gammes alternatives pour ça), et d'utiliser plein de mortiers et de canon (mais pas trop de feu d'enfer et autres ingénieurs, on est loin des centres technologiques!). Les Nordlanders sont Manannites et Ulricains, et les prêtres et templiers qui vont avec sont reconnaissables. Je privilégierais les sorciers d'ombres, puis célestes et de jade. Par contre, vous aurez remarqué qu'il y a peu de chevaliers.

Lien pour le background du JdR, plus développé sur certains points:
http://bibliotheque-imperiale.com/index.php/Nordland
http://bibliotheque-imperiale.com/index.php/Cat%C3%A9gorie:L'Empire
http://bibliotheque-imperiale.com/index.php/Clan_des_Wythels
http://bibliotheque-imperiale.com/index.php/Laurelorn
http://verrahrubicon.free.fr/


Dernière édition par Oleg von Raukov le Lun 23 Jan 2017 - 20:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Alexbbr
Chevalier
Chevalier
avatar

Nombre de messages : 210
Age : 27
Date d'inscription : 28/03/2016

MessageSujet: Re: Grande Baronnie du Nordland   Ven 29 Avr 2016 - 2:52

Tu n'as pas été nommé bibliothécaire pour rien, cher Oleg.

Bravo et merci pour le travail accompli (et à accomplir !), j'imagine que cette compilation de diverses sources doit te demander beaucoup de temps.

Personnellement, cela m'est très utile et je suis certain que nous irons tous glaner de nouvelles infos ici. J'ai appris tout un tas de choses que je ne connaissais pas, et j'ai hâte de voir ce que tu vas nous sortir pour les autres provinces, notamment le hochland.

J'apprécie aussi beaucoup ton avis perso pour monter une armée. C'est le genre de conseils très concrets qui servira énormément aux nouveaux joueurs.

J'aurai éventuellement une petite suggestion. Ne serait t-il pas possible, dans chaque sujet de province, de poster une seule et unique photo d'une armée full peinte, aux couleurs de la dite province ? Elle pourrait être celle d'un membre du conseil impérial, évidemment, ou d'un forum extérieur, mais dans tous les cas avec lien et sources à l'appui. Simplement pour illustrer et pour faire marcher l'imagination.

Bref, merci encore pour cet excellent boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
reveka
Lancier
Lancier
avatar

Nombre de messages : 38
Age : 39
Localisation : bourg en bresse
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Grande Baronnie du Nordland   Ven 29 Avr 2016 - 15:38

Un beau descriptif Bravo à toi, très complet et tout et tout :)

Comme Alexbbr, j’apprécie particulièrement ton analyse personnelle à la fin, ça ouvre des voies auxquelles on ne pense pas forcement.

PS vivement me "petite" province :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande Baronnie du Nordland   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande Baronnie du Nordland
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Baronnie] Beaucouzé
» Seigneurie de Bocsozel (Mottier)
» [CDA] La grande compagnie de Kjarl Sang Farouche
» Baronnie de Montauban d'Ouvèze
» Se débarrasser d'une grande quantité de cartes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: