Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grand Comté du Stirland

Aller en bas 
AuteurMessage
Oleg von Raukov
Comte Électeur de l'Ostland
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Grand Comté du Stirland   Lun 30 Mai 2016 - 21:21

Le Stirland


Cette présentation du Stirland est surtout tirée des Héritiers de Sigmar. Les populations, données dans cet ouvrage, semblent souvent sous-estimées et je vous invite à ajouter des villes ou agrandir celles qui existent sans complexe, à condition de conserver les proportions entre les tailles des villes (si vous voulez inventer une ville de 15000 habitants au Stirland, doublez ou triplez le nombre d'habitants de la capitale provinciale).
Si vous trouvez que la ville de Heldenhamme s'intègre mal, c'est normal: c'est un ajout tardif de The End Times.
La Sylvanie sera présenté dans un sujet à part.

La province

Généralités

Bordé par les Montagnes du Bord du Monde à l’est et au nord, à l’ouest et au sud par le Stir, l’Aver et le Reik, le Stirland est une province accidentée aux paysages très variés. Sa réputation de trou perdu est largement imméritée, car elle compte bien des villes de taille importante et entretient des liens commerciaux forts avec les Nains de Zhufbar. Néanmoins, sa situation à l’écart des centres de décision, et la présence des territoires de la Sylvanie à l'Est lui donnent mauvaise réputation.
Les régions septentrionales, le long des rives du Stir, sont couvertes par l’extrémité de la Grande Forêt. Les bois de Sylvanie sont plus clairsemés.
L’ouest est dominé par le Stirhügel, une contrée vallonnée. Traversées par la vielle route des Nains et la route de Nuln, les collines abritent essentiellement des villages de bergers qui vendent leurs produits sur les marchés de Flensburg et Wördern. Cachées parmi les sentiers sinueux et les vals brumeux, on trouve toutefois les tombes des anciens chefs des tribus des Styrigen de l’époque préimpériale. Les autochtones les considèrent comme maudites. Cependant, les chasseurs de trésors et les Nécromanciens cherchent encore les tombes des Styrigen.
C’est toutefois l’est du Stirland qui fait régner la terreur sur le reste de la province, car c’est là que se trouve la région enténébrée de Sylvanie. Depuis la sombre ville de Tempelhof, qui n’a pas eu de prêtre de Morr attitré depuis 800 ans, jusqu’aux contreforts des Montagnes du Bord du Monde, entre le Bief de l’Aver et le Stir, la plus grande région du Stirland est un lieu de terreur et d’obscurité. La Sylvanie est un lieu que la plupart des Stirlanders tentent d’oublier et les percepteurs du Comte Électeur n’y viennent qu’accompagnés d’une imposante escouade armée.

Wurtbad

Capitale du Stirland,Wurtbad est située au bout de la vielle route des nains et entourée par la Grande Forêt. De loin la plus grande ville du Stirland (8800 habitants), ses murs et ses édifices blanchis à la chaux, ainsi que ses docks et ses marchés grouillant d’activité, indiquent qu’il s’agit d’une ville marchande prospère. Par décret des Comtes Électeur, tout le vin produit dans l’ouest du Stirland doit être vendu à Wurtbad, ce qui a valu à la ville le sobriquet de "capitale du vin de l’Empire" . La guilde des négociants en vins constitue ici une force politique importante.
La cité est dirigée par la famille Haupt-Anderssen, qui abrite les princes de Wurtbad. Comme ils sont également les Comtes Électeurs,Wurtbad est le centre régional du gouvernement et de la diplomatie. La ville est aussi célèbre pour ses nombreux bains aux sources chaudes, et bien des nantis viennent y "prendre les eaux" . Comme les riches et les puissants s’y rendent régulièrement, les espions et les assassins y exercent souvent leur office. Par conséquent, le comte dispose d’une police secrète vigilante charger d’éviter les incidents embarrassants.

Leicheberg

À la lisière des collines Hantées, près de la source du Cours Noir, Leicheberg vit dans la peur de sa voisine orientale, la Sylvanie.Le comte Petr von Stolpe a combattu les morts-vivants à plus d’une occasion et est convaincu que les von Carstein sont revenus. Il a demandé à de nombreuses reprises à la cour de Wurtbad de lancer une campagne militaire destinée à nettoyer la Sylvanie, mais en vain. Il entretient une troupe impressionnante pour défendre ses terres, et les répurgateurs et les chasseurs de vampires sont les bienvenus à sa cour. Ses donations au culte de Morr ont permis la fondation d’un temple et d’un jardin bien plus vastes que ce dont la ville aurait besoin. Le comte pense en effet qu’il est de son devoir d’assurer un enterrement décent à tous ceux qui meurent sur ses terres. Sa plus grande crainte, c’est que von Carstein marche sur Leicheberg et que nul ne lui vienne en aide.

Siegfriedhof

Située sur le fleuve, près des bois de la Famine, Siegfriedhof est un bourg appartenant à l’ordre des chevaliers du Corbeau, des templiers de Morr voués à la destruction des morts-vivants. La ville fut un présent des Comtes Électeurs du Stirland, en remerciement de l’aide des chevaliers lors de la bataille de Hel Fenn, il y a près de 400 ans. Le monastère de l’ordre domine la ville et, depuis ce lieu, ses membres gardent un œil sur la Sylvanie, à l’est. À l’instar de sa jumelle d’Essen, l’abbaye de St Aethelbert le Vigilant envoie des agents en Sylvanie pour rassembler des informations pouvant servir contre les Comtes Vampires. Les habitants de Siegfriedhof sont assez méfiants à l’égard des étrangers.

Heldenhamme

Initialement le lieu de la forteresse des chevaliers du Sang de Sigmar à leur retour de croisade, la ville a grandi pour devenir une ville commerciale importante, partenaire de talabheim au point qu'une partie de l'armée de celle-ci y est stationnée.

Les habitants

Généralités

Descendants de l’antique tribu Asoborn, les Stirlanders sont des individus courtauds et trapus aux cheveux noirs, fort semblables en cela à leurs voisins de l’Ostermark. Soupçonneux envers les étrangers, ils se sont peu mélanger avec les autres peuples impériaux.
Célèbres pour leurs superstitions, les Stirlanders sont des gens prudents. Aussi réputés pour être très ruraux et arriérés. Les gens du Stirland sont fiers d’avoir préservé les anciennes coutumes et leur vision à long terme de la vie. Les Stirlanders sont calmes, réfléchis et ont l’habitude de prendre leur temps pour faire les choses. La taverne locale est le cœur de toute communauté. Les gens s’y rassemblent pour entendre leurs histoires préférées, les ragots locaux et les nouvelles du monde extérieur.
Comme la plupart des communautés sont basées sur des terres agricoles, les oies, les vaches, les cochons et les ratiers sont souvent opposés les uns aux autres durant des compétitions locales, qui ont généralement lieu à l’occasion d’une fête ou du jour du marché. L’animal qui l’emporte se voit généralement offrir "des rubans et une remise de peine", ce qui signifie qu’il ne servira jamais de dîner.
Les Stirlanders sont isolationnistes, suspicieux et rigides. Cependant, ils considèrent seulement qu’ils perpétuent les traditions. Ils ont du mal à sceller des amitiés : il leur faut parfois des années pour accepter les nouveaux venus dans leurs communautés. La plupart des habitants de l’Empire les considèrent comme des sauvages, notamment à cause de leur habitude de boire la bière chaude.  Par exemple, quand des étrangers s’approchent d’un village du Stirhügels, les enfants leur lancent des fientes de cochon car ils croient que cela éloigne les mauvais esprits. Ils pensent qu’une personne touchée par un excrément de porc est particulièrement protégée. En Sylvanie, les maisons et les fenêtres sont bordées  d’ail particulièrement âcre destinée à éloigner ce qu’on appelle avec euphémisme «les hommes du Comte». Quand quelqu’un disparaît, les habitants rejettent la faute sur «des gousses d’ail trop vieilles».
Les Stirlanders qui habitent la région centrale de cette province sont connus pour leur aversion des Halflings, car ils supportent mal la décision vieille de 1500 ans qui leur arracha leurs meilleures terres et les donna aux «demi-portions».
Les visiteurs ont généralement du mal à se faire à l’accent rustique et à la lenteur excessive de l’élocution des Stirlanders, car ils répètent souvent les questions, et passent généralement un bon moment à réfléchir avant de répondre.

Religion

Morr, Sigmar, Shallya, Taal. Les dieux mineurs solcaux sont Albaulea (agriculture), Bylorak (marais de Bylorhof, Ishenos (notre père la terre), Manhavok (inondations), Narvorga (fertilité), Seppel (vengeance).

Notables

la famille Haupt-Anderssen, qui abrite les princes de Wurtbad, sont les comtes électeurs. Le jeune Alberich Haupt-Anderssen, né en 2497 CI, est l'actuel graf du Stirland. Il porte le croc runique Fauche-les-Orques  et dirige un escadron de la Reiksguard, le Faucon de Wurtbad. C'est un sigmarite convaincu.

Le Baron Kurt von Steinburg [LA Empire v8 p. 32] est un piètre combattant qui n a jamais gagné le moindre duel de sa vie, mais qui est réputé pour etre un des plus brillants strateges de tout l"Empire.
Le Comte Strome du Stirland [WD147p.33] est réputé pour avoir coupé un chevalier bretonnien en deux par le milieu (cheval compris) avec une épée à deux mains.
Le Baron Anton Kiesinger possède le village de Blutdorf.

La Comtesse Petra Harden  possède Flensburg, bourg de 225 habitants.
Le Comte Artur von Treitschke possède Franzen, bourg de 375 habitants.
Le Comte Erich von Halstedt possède Halstedt, bourg de 275  habitants.
Le Comte Petr von Stolpe possède Leicheberg, bourg de 380 habitants.
Le Baron Immanuel Krebs possède le village de Marburg.
La Comtesse vampire (lahmiane) Gabriella von Bundebad possède Nachthafen , bourg de 225 habitants.
Le Comte Andréas von Webern  possède Schramleben, bourg de   675  habitants sur la route commerciale de Zhufbar.
La Comtesse Alexandra  von Mùnsterberg possède Sigmaringen, bourg de 875  habitants.

Le collège élémentaliste de Terre est proche de Wurtbad.
Les maîtres de ce collèges sont:
Waltraud Kaufmann, une vieille femme originaire de Sylvanie, vit là depuis de nombreuses années ; c'est la plus ancienne pensionnaire. Elle a 153 ans. Elle est pleine de sagesse, a le regard perçant, mais cela fait presque soixante ans qu'elle ne peut plus marcher. C'est encore une sorcière extrêmement puissante.
Friedhelm Saeger est le deuxième sorcier du collège, en âge, bien que Waltraud le considère comme un gamin d'à peine 89 ans. Ils passent leur temps à se chamailler. Saeger est très souvent plongé dans diverses recherches magiques, souvent au détriment de l'enseignement qu'il doit assurer.
Gottlieb Eisele est un homme robuste et aimable de 46 ans, présent au collège depuis quinze ans, et il est devenu maître il y a huit ans. Gottlieb travaille sur la Vraie Transmutation et il est parvenu à créer quelques grains d'or durable à partir de plusieurs kilos de plomb. Il est plus proche de ce secret que n'importe qui d'autre dans le monde. Il se livre à ses recherches tard la nuit dans le laboratoire, ce qui le laisse épuisé et tremblant.
Stefanie Maile est la plus jeune des maîtres à 32 ans, elle a récemment accédé à ce grade après six années d'études intensives au collège. On s'attend à ce qu'elle fasse de grandes choses. Stefanie est une jeune femme impassible, qui prend très au sérieux son travail et sa magie.

Symbolisme


Le cor de chasse est un symbole courant du Stirland, comme le squelette et les crânes.
Les symboles de Morr et la comète sont fréquents.
L'Ordre de la rose épineuse est récompense militaire spécifique au Stirland.
Les uniformes sont jaunes et verts.
La devise de la province est "la victoire ou la mort".

Forces armées

La garde écarlate

Hallebardiers du Stirland qui ont fait preuve d'un grand courage à la bataille de Hel Fenn. Ils commémorent leurs pertes par un uniforme écarlate et non jaune et vert.

Les guetteurs du Stir

chasseurs experts du combat en territoires sauvages.

les Faucheurs

archers/arbalétriers du stirland qui ont des missions d'éclaireur et se servent sans permission dans les trains de bagage des armées.

La revanche du Stirland

Des milicien du Stirland voulant venger la province des exactions des vampires.

Garnison de Heldenhame

Elle est dirigée par le Commandant Otto Kross (Général de l'Empire) et divisée en corps. Ajoutons d'autres canons présents dans les tours et sous les ordres du commandant.
La Garnison du mur Ouest est composée de
Capitaine Hagel Deinroth, commandant du mur ouest, second d'Otto Kross.
Janos Odkrier, prêtre guerrier de Sigmar.
2 compagnies de Hallebardiers avec 2 détachements de lanciers chaque.
1 compagnie d'arbaletriers avec 2 détachements de lanciers.
1 compagnie d'épéistes avec 2  détachements d'arquebusiers.
La Garnison du mur Est est composée de
Capitaine Wendel Volker, commandant du mur est.
Albrecht l'illuminé, sorcier de bataille lumineux
Kurt Medoc, prêtre guerrier de Sigmar
3 compagnies de Hallebardiers
1 Compagnie de lanciers avec 2 détachements de lanciers
1 batterie de mortiers.
La Garnison du mur Sud est composée de
Capitaine Ingold Rack, commandant du mur sud.
Hans von Helgart, sorcier de bataille lumineux.
1 compagnies d'épéistes avec 2 détachements de lanciers.
2 compagnies d'arbaletriers.
3 compagnies d'épéistes.
Au nord est le château des chevaliers du Sang de Sigmar. La garnison du château, composée d'hommes de la campagne environnante, est sous leur commandement et composée de
La garde de Méridia : 2 compagnies de Hallebardiers.
Le guet du château de Heldenhame : 2 compagnies de joueurs  d'épées
Le guet céleste de Heldenhame : 2 compagnies d'arquebusiers.
2 batteries de canons feu d'enfer et plusieurs de canons.

Les Chevaliers du Sang de Sigmar

Ils possèdent le château de Heldenhamme. Pour plus de détails, voir le sujet sur l'Averland.

Présence des élémentalistes de Terre

Le Collège de magie élémentaliste de Terre est établi dans la province du Stirland, à proximité de la cité de Wurtbad. Il est bâti dans le flanc d'une colline tournée vers l'est afin de profiter de la lumière de l'aurore. De l'extérieur, le bâtiment ne semble pas être très grand. La façade, la seule partie visible, est en pierre d'une teinte blafarde, percée de nombreuses fenêtres. Des champs cultivés entourent le collège et fournissent l'essentiel de la nourriture de ses habitants. Au-delà coule le Stir, près de la route de Wurtbad.
Seuls les Élémentalistes dévoués ayant une attirance extrême pour l'élément Terre sont admis au collège. Les sorciers de Jade ou de Lumière qui affirment faire le même type de travail sont rejetés sans la moindre cérémonie. Une grande partie de l'enseignement est, en fait, très proche de celui des collèges de Jade et de Lumière d'Altdorf. Les différences sont simplement les conséquences de la superstition et de l'impossibilité pour chacune des disciplines de voir la vérité en face.
Selon la légende, le Collège de Terre a été fondé il y a 750-800 ans. Mais ce n'est que tout récemment qu'il a bénéficié de la reconnaissance officielle et de l'approbation impériale.

Les Répurgateurs d’Helhunten

Hallebardiers (et peut-être d'autres unités) dirigés par un prêtre de Sigmar et un répurgateur, Joseph von Helhunten. Leur uniformes sont noirs et ocre et ils portent des lanternes. Ils chassent les vampires dans la région de Siegfriedhof.

Chevaliers de la Rose Noire

Slogan : Ne craignent pas la mort
Les Chevaliers de la Rose Noire utilisent souvent des symboles associés à Morr, le dieu de la mort, et les caparaçons de leurs chevaux sont très étudiés.
Entouré de mystère, cet ordre a été fondé pendant les jours sombres de la peste noire mais a fluctué en taille au cours des années. Il a probablement disparu avant d'être re-fondé pendant l'époque des Trois Empereurs en tant que garde du corps de l'un des prétendant au trône, le Comte Électeur du Stirland. Les chevaliers de la Rose Noire ont une longue histoire jalonnée d'épisodes plus ou moins reluisants, ayant changé d'allégeance pas moins de 3 fois au cours de la guerre: ils ont été les gardes du corps d'Ottilia à la bataille du Talabec. À l'époque, ils étaient toujours gardé au nombre de 100, parmi les meilleurs guerriers du Talabecland.
Bien qu'ils portent encore aujourd'hui l'emblème de leur fondateur, leur loyauté va d'un noble à l'autre. En effet, les grands Maître de la Rose Noire ont la réputation d'être des intrigants politiques qui savent mettre à profit leur puissance militaire pour arriver à leur fins.

Chevaliers de la Faux Sacrée

L'Ordre de la Faux Sacrée s’est donné pour mission de patrouiller les routes obscures de l’est du Stirland. Leur histoire est remonte loin dans le passé, mais reste nimbée de mystère car leurs archives sont gardées sous clef. La rumeur veut que l’ordre abrite des lignées à la fort mauvaise réputation. Ce qui est sûr est que ces chevaliers sont d’excellents chasseurs de vampires. Ils traquent et éliminent la menace vampirique ainsi que ceux qui la soutiennent. Leurs méthodes sont à l’image de leurs proies, peu orthodoxes voire tout à fait non conventionnelles. La majeure partie des provinces limitrophes n’ont que du dédain pour ces chevaliers et ils ne sont pas les bienvenus dans leurs villes. Ce refus n’est pas sans fondement car l’Ordre de la Faux Sacrée a tendance à avoir la main lourde et ne laisse souvent d’un village que des ruines fumantes. Engoncés dans leurs armures de jais et armés de leurs faux rutilantes, les chevaliers de l’ordre que l’on peut croiser à la tombée de la nuit sur les routes du Stirland ont un aspect effrayant. Leur dévouement est pourtant très utile à l’Empire, et leur œuvre empêche la province de plonger dans la noirceur et la corruption.

Chevaliers du Corbeau

La Confrérie du Suaire et une branche non-officielle du culte de Morr qui croit qu’il faut mener le combat jusqu‘à l’ennemi. Ses meilleurs guerriers sont regroupés au sein d'un ordre, le Noble et Chevaleresque Ordre du Repos Mérité, plus connu comme les Chevaliers du Corbeau, à cause du symbole de corbeau sur leurs boucliers et pardessus. Leur mandat est très clair : éliminer les squelettes, zombies et ombres qui arpentent la terre,et exterminer les nécromanciens et vampires qui les invoquent. Les Chevaliers du Corbeau forment un bras militant du culte de Mórr et voyagent dans tout le Vieux Monde pour faire face directement aux Nécromanciens et leurs créations fétides. Ainsi, contrairement à l'ordre des Gardes Noirs, les chevaliers du Corbeau s partent à la rencontre de leur ennemi plutôt que d’attendre qu'il ne vienne à eux.
Dans les plus grandes villes, les Chevaliers du Corbeau reçoivent un peu d'espace dans la maison de guilde de la guilde des préposés aux funérailles comme base d'opérations. D'ailleurs, ils partagent les ressources de la guilde et soutiennent le personnel. Ailleurs, les Chevaliers du Corbeau sont basés dans des Temples fortifiés possédés par le culte de Mórr. Ils peuvent également recevoir des forteresses-monastères avec des terres comme certains nobles. Le plus grand et le plus connu de ces monastères est l'abbaye de Saint Æthelbert le Vigilant, situé au village de Siegfriedhof, à la frontière du Stirland avec la Sylvanie, où beaucoup de ces chevaliers sont actuellement stationnés.

Le Faucon de Wurtbad

Le comte électeur Alberich dirige un escadron de la garde impériale (Reiksguard) nommé "le Faucon de Wurtbad". Chaque escadron est commandé par un noble qui recrute généralement ses hommes dans sa province d'origine. Il existe une très grande rivalité entre les escadrons des différents nobles. Quel que soit leur rang, les cavaliers portent un bouclier orné d'un crâne et/ou des initiales de l'empereur régnant (KF, actuellement) et/ou d'une croix. Les cimiers extravagants sont courants sur les casques et ils varient d'un escadron à l'autre car ils sont souvent dérivés de celui de la famille du commandant (en l'occurence de grandes ailes blanches, de plus le violent semble être la couleur de l'escadron). Le comte électeur dirigeait déjà cet escadron à l'age de 15 ans.
Les couleurs de la Reiksguard sont celles de l'Empereur: rouge et blanc.

Les Brigades Fluviales du Stir

Cette unité est basé dans les ports sur cette rivière et surveille le commerce sur ce fleuve. Elle se distingue des autres troupes du Stirland par ces couleurs vertes et blanches. Elle porte des symboles de Manann ou des poissons (dont le green lurkerfish connu pour ses attaques rapides).


Mon avis sur une armée du Stirland
- la pauvreté est un problème là-bas, pour les classe inférieures, et les armes des soldats ne sont pas forcément "officielles" (hachoir, fourches, mais pas de belles armures ou d'équipement trop moderne.
- Flagellants et culte de Sigmar: les deux son présents, et les dangers voisins augmentent le nombre des flagellants.
- le culte de Morr est important ici, avec tous les templiers associés. Dans le WD français n144 (de mémoire), il y a un profil pour un prêtre de Morr. En gros, comme un prêtre de Sigmar, avec tenace à la place de la haine et 3 sort du domaine de la mort en prières. Les sorciers de la mort peuvent être associés à ce culte
- des sorciers de la lumière et de la vie peuvent représenter des élémentalistes de Terre.
-Il y a du choix niveau chevaliers! De plus, comme le remarque la description de Wurtbad en particulier, tout le monde n'est pas pauvre au Stirland, et les nobles peuvent être assez riches pour avoir de belles armures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grand Comté du Stirland
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: