Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Grande Principauté d'Ostland

Aller en bas 
AuteurMessage
Oleg von Raukov
Comte Électeur de l'Ostland
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Grande Principauté d'Ostland   Mar 14 Juin 2016 - 20:46

Grande Principauté d'Ostland


Vous trouverez dans ce sujet des informations sur la province impériale de l'Ostland. Ces informations sont tirées principalement des livres pour le JdR warhammer suivant (merci à la bibliothèque impériale et au verrah rubicon):
- Les Heritiers de Sigmar
- Les Royaumes de Sorcellerie v1
- Omens of war
- The Empire at war
- Le Tome de la Rédemption
- les white dwarf français 199, 91-92-93 (sur les tank à vapeur)
- Uniform and Heraldry of the Empire
- Livre des règles v8 grand format
Je donnerais également quelques informations non-officielles (mais sympathiques, vous serez prévenus) issus d'un supplément polonais non-traduit fanmade sur Salkalten pour la v2 du Jeu de Rôle warhammer.

J'ajoute que les nombres d'habitants sont tirés souvent sous-dimensionnés par rapport à la taille de l'Empire et des provinces. N'hésitez pas à agrandir les villes et en ajouter.

La province



Cartes officielles de l'Ostland
En haut: carte de l'invasion du Chaos de 2515. Issue du livre des règles warhammer v8.
En bas: partie d'une carte du Kislev représentant l'Ostland. Issue de Realm of the Ice Queen, supplément pour le jeu de rôle warhammer v2. La frontière entre l'Empire et le Kislev est en pointillés rouges. J'ai ajouté les frontières entre l'Ostland et le Nordland, le Hochland et le Talabecland en bleu.
Note: Il existe d'autres cartes de l'ostland, plus faciles à trouver, sur le net. Nombre d'entre elles sont fan-made, ce qui signifie qu'elles représentent simplement le point de vue d'une personne et sont non-officielles. De plus, pour justifier les différences entre les diverses cartes officielles, Games Workshop rappel que les cartographes impériaux sont faillibles.

Description

Les Heritiers de Sigmar
L'Ostand est entouré de la Mer des Griffe au nord, Erengrad (2eme ville et principal port du Kislev) au nord-est et le Kislev à l'est, du Talabecland au sud (le coin sud-est est très proche de l'Ostermark), du Hochland de l'autre côté des Monts du Milieu au sud-ouest et du Nordland à l'ouest.
La quasi-totalité de la province est recouverte de la dangereuse (car surtout peuplée d'hommes-bêtes et de gobelins) forêt des ombres. La seule exception est la Marche Septentrionale, qui correspond à la côte, du port de Salkalten à Erengrad. Ce sont des prairies battues par le vent, où passe la route entre Erengrad en Middenheim.
Les Monts du Milieu dominent le sud-ouest de l'Ostland.  Ils abritaient autrefois un royaume Nain, Karaz Ghumzul, mais il est à présent abandonné.  Les Nains en scellèrent les portes, les enterrèrent sous la roche et détruisirent les routes qui y menaient. Il refusent encore de dire ce qui força leur peuple à fuir Karaz Ghumzul, mais quand ils quittèrent les montagnes près desquelles s'élève aujourd'hui le château Lenkster, les prêtres Nains proférèrent une malédiction contre les montagnes et tout ce qu'elles contenaient. Depuis ce jour, bien des aventuriers ont recherché les mines perdues, mais nul n'a réussi.
Lubrecht et Vandengart sont les deux cités franches de la province, qui exporte surtout des articles en métal, du fromage, du sel et de l'alcool. Un réseau de forts (les Ostforts) protège la frontière avec le Kislev: on peut sans doute y compter le Nordfort, les châteaux de Kriegfeld, de Grenzburg et de Bohsenfels.

Localités

Wolfenburg
Les Heritiers de Sigmar
Nichée au pied des collines des Monts du Milieu, Wolfenburg, capitale de l'Ostland, est une belle cité et un carrefour commercial terrestre entre Kislev et l’Empire. Ses hauts remparts la protégent des monstruosités hantant la forêt des Ombres, et les von Raukov ont apporté à la région une stabilité et un ordre nouveaux après le règne médiocre des von Tasseninck. Le grand Temple de Sigmar y est monumental et la cité d'environ 9000 habitants contient un capitole splendide. Wolfenburg est également un port fluvial.

Wurzen
Les Heritiers de Sigmar
Loin au sud de l’Ostland, sur les rives de la Talabec, Wurzen se dresse presque paisible, peu touché par les attaques qui ravagent régulièrement la province. Cependant, le Baron Pleskai von Wallenstein est dans le plus grand secret un adorateur de Slaanesh. La ville a 1450 habitants.

Salkalten
Les Heritiers de Sigmar
Le Tome de la Rédemption
Il s’agit d’une des deux villes fondées dans un effort manqué visant à attirer le commerce et à le détourner de Marienburg il y a plus de 60 ans. Il s’agit d’une ville somnolente de pêcheurs, de commerçants et de contrebandiers presque oubliée et située sur la route menant de Middenheim à Erengrad. C'est aussi l'unique port digne de ce nom d'Ostland, et le Comte Électeur veut y bâtir une marine de guerre. Le baron Gustav von Wolder, connu pour ses talents de négociateur, est le maître de la ville, bien que la commanderie de l'ordre templier des Fils de Manann soit à proximité. La ville comporte 2400 habitants et vie de la pêche, du sel, de l'ambre, et de la piraterie.
Dans le supplément non-officiel, le fils aîné du baron se nomme Franz von Wolder.

Le château de Kriegfeld
White Dwarf français 92
Ce château (sans doute non loin de le frontière avec Kislev) est attaqué par des maraudeurs du Chaos en 2512 CI. La château est sauvé par le tank à vapeur "Fiabilité" et son commandant ingénieur Meinkop. Cependant, la femme du seigneur Kriegfeld, engagée dans la défense de sa demeure, est tuée à la bataille. Son époux sombre ensuite dans la douleur la plus profonde. Il meurt seul et amer. La château finit par être abandonné et est présumé hanté par l'esprit de son ancien propriétaire. Kriegfeld a un fil qui survit à la bataille.

Le château de Bohsenfels
Les Heritiers de Sigmar
Appelée «la petite Middenheim» car cette forteresse trône sur de grands rochers en dessous desquels on trouve des tunnels et des cavernes. La population (dont la garnison) est de 350 habitants.

La tour de Léopold Grœth
White Dwarf français 199
En 2509 CI, le champion du Chaos Harrax Vendeur d’Âmes et sa bande s'empare de la tour du vieux sorcier Doré, Léopold Grœth. Grâce à l'armée de la province et après un duel de magie, les importuns sont tués et la tour recupèrée.

Château Öbelstein
Les Royaumes de Sorcellerie v1
Au cœur des forêts d'Ostland, au sommet d'une falaise escarpée, se dresse le sinistre Château Öbelstein. C'est dans ce lieu, depuis trois générations, que les Comtes von Öbelstein se sont concentrés sur l'étude des "zones" magiques, celles qui sont créées par les sorts dont le nom commence par "Zone de...". Le collège n'a pas le droit d'établir des licences, parce qu'il est trop spécialisé, mais il est officiellement reconnu. Le comte est censé contrôler les licences des futurs étudiants avant de commencer à les former.
Le château est sinistre et met mal à l'aise. Il a été construit par un architecte nain, il y a tout juste deux cents ans, avec la pierre noire typique des environs. La plupart des gargouilles furent créées à partir de modèles vivants et portraiturent les villageois de cette époque. Les villageois actuels ressemblent souvent à leurs ancêtres et donc aux gargouilles. C'est particulièrement déroutant dans le cas du vieux majordome, Dauemling, dont la défunte arrière grand-mère avait servi de modèle pour la gargouille particulièrement laide et imposante qui surmonte la porte d'entrée. C'est lui qui ouvre habituellement la porte du château.
À l'intérieur, le château est décoré dans le même style gothique. Le comte, son épouse, son frère et leurs étudiants vivent dans les quartiers familiaux. L'essentiel du château est occupé par les quartiers des serviteurs. Les visiteurs sont logés dans les chambres d'hôtes, et ils se doivent de manger avec la famille dans la grande salle de banquet, qui mesure 45 m de long et possède un haut plafond voûté. La partie supérieure de la salle est invariablement ornée de toiles d'araignée, hormis une semaine par an après un nettoyage approfondi.
Une des tours est réservée à la recherche. Elle est pourvue d'un conducteur d'éclairs, d'un laboratoire alchimique et d'autres équipements ésotériques.

Ferlangen
Les Heritiers de Sigmar
L'une des principale ville d'Ostland, elle abrite 2500 habitants et appartient au comte électeur (dont il s'agit probablement du fief d'origine, avant que les von Raukov ne soient Électeurs). Cette ville exporte du bois d’œuvre et des antiquités issues de l'ancienne colonie naine.

Nebelheim
Livre des règles warhammer v6
Lieu d'une bataille entre la horde du seigneur de Guerre orc Gorkfang et Konrad, l’Électeur d'Ostland. La victoire est revenue aux impériaux. On ignore la date de cette bataille.

Château von Rauken
The End Times: Nagash
Livre des Règles warhammer v8
Feast of Horrors, nouvelle de Chris Wraight parue dans Hammer and Bolter 5 (2011)
A des kilomètres de la ville la plus proche, isolé au cœur de la Forêt des Ombres se dresse cette forteresse, en sentinelle, qui abrite un riche manoir. Les murailles ont été faites de pierre encadrée de bois de chêne noirci par le temps. Des frontons élaborés ornent les toits en pente raide qui s'élèvent brusquement vers le ciel. Le sceau de l'Ostland, une tête de taureau, avait été gravé sur la grande porte principale, et des statues en forme de griffons, de wyverns et d'autres bêtes regardaient l'horizon. Des colonnes de fumée épaisse provenant des nombreuses cheminées.
Note: Il y a dans la même zone un château qui selon les sources s'appelle Château von Rauken ou von Raukov. Je pense qu'il s'agit d'une erreur: il est assez naturel de confondre von Rauken avec le nom de famille du comte électeur, ces deux noms étant tellement proches qu'il est possible que les von Rauken soient issus d'une branche cadette des von Raukov.
Pour l'histoire récente de ce château, en synthétisant les diverses sources, il appartenait au baron Helvon Drakenmeister Egbert von Rauken, seigneur d'un territoire couvrant des centaines de kilomètres carrés (à priori, de forêt vierge). Mais celui-ci ainsi que les autres habitants du château, était un cultiste, jusqu'à ce que Ludwig Schwarzhelm les massacre tous. Le château revient alors au comte électeur, qui y installe sa femme Ivana loin de la cours de Wolfenburg. Mais il est assiégé et pris par la légion du Seigneur du Chaos Mortkin en 2515 et la comtesse est tuée. Il est à nouveau assiégé pendant la Fin des Temps par Villitch le Maudit, mais le comte électeur du Hochland parvient à rompre le siège. Il sert ensuite de quartier général à Karl Franz pendant la première partie de la guerre entre l'Empire et le Chaos au cours de la fin des temps.

Les habitants

Généralités

Les Heritiers de Sigmar
Descendants de la vieille tribu des Udoses, les Ostlanders sont renommés pour leur entêtement. Quand Sigmar appela les tribus à prendre les armes lors de la grande assemblée, avant la bataille du col du Feu Noir, il lui fallut argumenter pendant trois jours pour convaincre Wolfila, le chef udosien, de se joindre à lui.
D’un caractère économe notoire, les Ostlanders sont renommés pour leurs talents de survie. Capables selon la rumeur de manger n’importe quoi, on connaît un bon nombre de chants ironiques traitant de la célèbre "soupe aux cailloux d’Ostland". Les Ostlanders sont doués pour tirer le maximum de ce qu’ils ont sous la main et qu’ils répugnent à jeter ce qui peut encore leur être utile, car ils sont souvent pauvres. Ils gardent la tête froide et l’esprit pratique en temps de crise, et ils ne sont pas du genre à se donner de grands airs. Ce sont de fiers survivants qui apprennent à leurs enfants à garder la tête haute en toute circonstance.
Les Ostlanders sont de vraies têtes de mule, fiers et intolérants. Ils haïssent le gaspillage, quel qu’il soit, ainsi que toute "ostentation inutile". Leur jalousie profonde à l’égard des provinces du sud qualifiées de "greniers" prend parfois la forme d’une véritable ivresse enragée.  

Religion

Le Tome de la Rédemption
Les Heritiers de Sigmar
Comme la plupart des Impériaux, les Ostlanders honorent tous les dieux et célèbrent leurs fêtes. Toutefois, si un dieu est honoré plus que tout autre, c’est bien Sigmar, vénéré avec un degré d’adoration qu’on ne voit pas souvent dans l’Empire. Dans une région entourée de pays qui ont plus de penchants pour Ulric ou Taal et Rhya, rares sont ceux qui en connaissent la raison. Les dévots Ostlanders affirment qu’il s’agit de l’héritage d’une l’époque où, peu après la fondation de l’Empire, un grand dragon ravagea l’Ostland. Les autres Électeurs et leurs armées avaient peur d’affronter la bête, aussi Sigmar vint-il seul et la tua-t-il après un grand combat aux côtés du comte d’Ostland.
D’un autre côté, les cyniques prétendent que si les Ostlanders sont si dévots, c’est parce que leurs pauvres Électeurs doivent emprunter de l’argent aux riches Reiklanders, et donc s’assurer de leur plaire. Quelle que soit la vérité, c’est un fait : même le plus petit village Ostlander abrite divers sanctuaires dédiés à Sigmar.
Les Dieux mineurs locaux sont Aach (l'Aach et Aachen), Guvaur (taureaux), Kakarol (chevaux), Narlog (inéluctabilité), Skalor (troc), Wulfor (lac Wolfen).

Symbolisme

Uniform and Heraldry of the Empire

Les couleurs de l'uniforme de Ostland sont le noir et le blanc et l'emblème de la province, une tête de taureau. Le motif en quartiers est populaire sur l'uniforme.
Le taureau et la tête de taureau sont des symboles classiques, ainsi que les symboles de Sigmar. L'arc dragon, arme magique portée par Valmir von Raukov, est aussi un symbole guerrier de la province.

Notables

Les Heritiers de Sigmar
Shades of Empires
Livre des Règles warhammer v8 grand format


Valmir von Raukov, grand prince et Comte Electeur d'Ostland, Margrave de la Marche Septentrionale, Marteau de l'Est. Valmir von Raukov est un puissant seigneur qui, pendant de nombreuses années, à veillé avec vigilance à la défense des frontières nord de l'Empire menacées par le Chaos.  On raconte que Valmir a beaucoup de bâtards, mais ce n’est peut-être qu’une rumeur comme en attirent naturellement les guerriers partant souvent en campagne. Il a récement décidé que l'Ostland avait besoin d'une flotte de guerre et il s'est nommé lui-même Seigneur de la Mer de cette flotte. Il semble qu'il l'ait utilisé pour faire des raids en Norsca dans les années 2513 et 2514.
Il porte le Croc Runique Fendeur de Cervelles et l'arc dragon, car il est le meilleur archer de l'Empire.
Sa femme, la comtesse Irina, est morte en 2515 au cours du siège du château von Rauken. Son fils aîné légitime est Vassili, mais son préféré était Oleg, un guerrier devenu Grand Maréchal d'Ostland et mort en 2515 au massacre de Volganof. Boris, capitaine dans l'armée de Nuln, est son 8eme fils (d'après le jeu vidéo Warhammer: Shadow of the Horned Rat), mais il est illégitime, car de tous les enfants du Comte, seuls les deux précédents ne sont pas des bâtards.

Le supplément polonais propose pour l'état-major de Valmir les personnages suivants :
Le chancelier Fridrich von Oberschacht est responsable de la politique extérieure, dont les autres provinces impériales.
Le général Vladimir von Hauphoch est responsable de la justice, ainsi que des services d'espionnage et de la sécurité du prince.
Le maréchal Herman von Pferdeman est le conseiller en matière de défense et des affaires militaires. Il est le commandant en chef adjoint des armées Ostlandaise après le prince.
Le chambellan Bruno von Ostritz est responsable du fonctionnement et du confort de la cour.
Le trésorier princier Ludvig von Eber s'occupe des sous, des impôts et des investissements.
La sorcière du collège flamboyant Edeltrauda Rosnik est la conseillère en affaires magiques. Depuis bientôt trente ans qu'elle est diplômée, elle a parcouru les champs de bataille avec le comte électeur.
Remarquons qu'il manque un poste de champion, qui semble pourtant classique à la cour d'un électeur. Le champion a pour rôle de représenter le comte dans les duels judiciaires et les exécutions et parfois (Ludwig pour l'Empereur) de porter sa bannière au combat.

Le Baron Mayer Schnabel dirige le village de Boven.  
Le Baron Martin Otterbein  dirige le village de Birkewiese, un péage à la frontière de Kislev.
Le Comte Konstantin von Pirkheimer dirige la région de Kurst, connue pour son chanvre.
Le Baron Heinz Kessel administre la ville franche de Lubrecht, de 930 habitants.
Le Baron Barthold Steinmetz dirige le village de Smallhof.
Le Baron Philipp von Seeckt administre la ville franche de Vandengart, de 775 habitants.
La famille von Hartok possède de grandes étendues de terre autour de Wolfenburg.
Le Baron Marl Kretlitz est armé d'une grande épée à deux mains. Son 3eme fils Hans est capitaine dans l'armée d'Ostland.

Grand Sorcier Léopold Groeth (doré)
White Dwarf français 199
Léopold Grœth avait toujours été un membre excentrique de l'ordre Doré, si bien que lorsqu'il demanda à s'installer dans les étendues sauvages d'Ostland, le patriarche de son collège ne se fit pas prier pour lui allouer une ancienne tour, afin d'éviter qu'il continue ses expérimentations au milieu d'Altdorf.

Le Comte Öbelstein
Les Royaumes de Sorcellerie v1
Le Comte Otto von Öbelstein est un grand magicien. Après des études au Collège de Bataille de Talabheim, il a respecté la tradition familiale en s'engageant dans l'armée. Il est rentré chez lui avec son épouse, Maria, il y a trente ans, et depuis, il étudie les zones.
Le grand-père de l'actuel comte fut le premier à étudier la magie de zone. C'était un riche sorcier de Bataille qui avait acheté son titre, épousé une héritière aristocratique, fait construire le château puis s'y était installé. Son fils avait hérité de son intérêt pour le sujet, de même que ses petits-fils. Le comte actuel est marié. Il a deux enfants. L'un est actuellement élève au Collège de Lumière d'Altdorf; l'autre s'est enfui, et jamais le comte ou la comtesse ne le mentionne.
Au cours des trente dernières années, le comte s'est montré si satisfait de ses élèves qu'il a toujours répugné à les laisser partir.

Sergov Pfeiffer
Livre des Règles warhammer v8 grand format
Sorcier flamboyant peu efficace (niveau 1), il est stationné à Wolfenburg. Sa foi en Sigmar est grande et renforce ses pouvoirs magiques.

Forces armée

La Batterie d’Olvrecht
White Dwarf français 199
Batterie d’artillerie comportant entre autre au moins un canon et dirigée par un maître artilleur (Tomas Krutcher).

Les Étincelants d’Ostland
White Dwarf français 199
Très bonne ("légendaire") troupe d’infanterie de corps-à-corps.

Le Lietdorf
les white dwarf français 91-92-93
Le Lietdorf était originellement nommé Heldenhammer. Il a passé la majorité de son temps dans les hangars de l’Ecole des Ingénieurs impériaux d’Altdorf.  En 2303 CI , le Lietdorf et le Marteau de Sigmar franchirent la frontière de Kislev alors que l'Incursion du Chaos arrivait du nord. Après une âpre campagne, l’armée de l’Empire et ses alliés Kislevites repoussèrent les forces du Chaos. Sous les murs d’Erengard, le Lietdorf fut attaqué par un démon majeur du Chaos. Un coup de hache perça la coque du tank et détruisit son canon principal. Seul un grand coup du canon à vapeur fit reculer le démon mais cela coûta au tank sa chaudière et ces principaux tuyaux d’alimentation. Le tank dut passer trois mois dans la ville pour réparation et son canon principal lui fut enlever. Un groupe de patrouilleurs stationné dans la ville durant la même période eut l’idée d’utiliser le tank comme plate-forme de tir mobile. Des meurtrières furent découpées dans la coque du tank pour leurs arquebuses à répétitions. Le Lietdorf modifié prit part à la bataille pour le gué de la rivière Urskoy. Le tank s’avança jusqu’au centre de la horde du Chaos et pris le gué. Son équipage de patrouilleurs ouvrit le feu à courte portée et cette tactique se montra dévastatrice dans le rang du Chaos qui déroutèrent. Enfin, il arriva à Wolfenburg et, par ordre de l’Empereur, fut offert à la ville pour la défense de la province.

Les Gardes de Nordfort
White Dwarf français 182 article Les Tambours de la Guerre
Les gardes de Nordfort sont une partie de la garnison d’un fort frontalier. Ils ont le cor du Taureau de l’Ostland.

La Garde Noire d’Ostland
The Empire at war
C’est le plus grand régiment, très expérimenté et célèbre, de joueurs d’épée d’Ostland. La bannière représente un taureau et les armures sont laquées de noir, Ces adorateurs de Morr sont toujours accompagnés d'un prêtre de ce dieu, même lorsqu'ils restent en garnison à Wolfenburg. Ils sont 500.

Les Buffles de Salkalten
The End Times: Archaon
1 compagnie d’Hallebardiers, 2 détachements d’arquebusiers.

Les Frontaliers
The End Times: Archaon
Dirigés par le Capitaine Mattias Corber, les frontaliers sont d’anciens bandits sur la route
Erengrad-Salkalten. Cette bande rejoint l’armée de l'Ostland à la fin des temps. Ils sont représentés par des escorteurs et pistoliers.

Chevaliers de la comète à deux queues
Le Tome de la Rédemption
Site internet GW décembre 2007
Les Templiers de cet ordre proclament fièrement leur allégeance en portant sur un bouclier à champ bleu la comète à deux queues, le symbole de Sigmar, et portent une arme appelée le fléau à comète. Ils habitent au sommet des montagnes du Bord du monde et des Monts du Milieu et sont extrêmement dévots, leur fonctionnement est d'ailleurs quasi-monacal. Ils croient que Sigmar et la comète ne font qu'un et que leur dieu scrute depuis les cieux les terres de l 'Empire afin de trouver des guerriers digne de le rejoindre dans son royaume céleste. Les membres de cet ordre combattent avec une férocité indescriptible et ne craignent pas la mort.

Les Fils de Mannan
Le Tome de la Rédemption
Site internet GW décembre 2007
Ces chevaliers vénèrent le dieu de la mer Mannan, dont ils sont les principaux templiers dans l'Empire. Ils sont en concurrence avec leurs équivalents de Marienburg (d'où est dirigé le culte de Manann) : les chevaliers navigateurs. Ils sont très nombreux dans les cités portuaires du Nord, là où les marins prient ce dieu afin qu'il leur accorde sa protection quand ils naviguent sur la terrible mer des griffes. Les Fils de Manann protègent les navires contre les pirates et les pillards et pourchassent les adeptes de Stromfels et les naufrageurs. Les chevaliers de Mannan sont célèbres pour la robustesse de leurs grands destriers pâles, qu'ils entraînent sur les rivages de la mer. Lorsqu'ils vont à la guerre, ils portent des armures lamellaires turquoises et blanches et ils sont souvent accompagnés d'un prêtre de Mannan qui les bénit avant le combat.  Ils se battent avec des armes liées à leur héritage de marins ; sabres d’abordage et targes.
Leur commanderie est à Salkalten, le principal port d'Ostland. Leur dirigeant est le Grand Amiral Hrofil Halfdane un colosse de 2,10 mètres aux longs cheveux blancs et à la barbe imposante, dans lesquels il entrelace des coquillages. Halfdane est un Norse qui s’est taillé gloire et fortune en combattant au sein d’unités de mercenaires dans tout le Vieux Monde. Lorsque le navire à bord duquel il se trouvait fut coulé par une incroyable tempête, Halfdane supplia Manann de l’épargner et il fut rejeté sain et sauf sur la côte nord de l’Empire. Il remercia alors le dieu des Océans en mettant son épée au service de son culte. Halfdane est un leader fascinant qui a gravi les échelons de l’ordre au fil des vingt années passées, jusqu’à en prendre la tête.

Chevaliers du Marteau
Le Tome de la Rédemption
Les Héritiers de Sigmar
Site internet GW décembre 2007
Les chevaliers du marteau ont combattu les ennemis de l'Eglise Sigmarite pendant plus de 200 ans, leur chapitre et leur charte leur ayant été donné par Magnus le Pieux lui-même. Armurés d'acier bruni, et portant des marteaux mortels en l'honneur de Sigmar, ils ont maintenu un dossier sans tache face à toute menace contre l'Empire, des Orcs aux envahisseurs chaotiques. La piété des chevaliers du marteau est irréprochable, et les cultistes et les démagogues ont appris à craindre les guerriers au crane rasé, avec leurs armures brillantes et leurs terrifiantes prouesses martiales. Il y a au moins 100 chevaliers. Ils vont au combat la tête nue et rasée et utilisent évidemment des marteaux de guerre. Leurs couleurs sont le noir et le blanc. Le Grand Maître est Aldred Treitszaur et leur forteresse est Grenzburg, sur la frontière du Kislev.

Organisation militaire de l'Ostland
Livre des règles v8 grand format
Le Comte électeur est le chef des armées. Juste après lui viennent 3 Grands Maréchaux (son fils Oleg von Raukov en faisait partie en 2515). Puis viennent les Kriegmarshall (Maréchal de Guerre). L'un d'eux, le Baron (borgne) von Blutten  garde la ville de Volganof (sans que l'on sache s'il s'agit de son fief).



Défenses de la ville de Volganof
Livre des règles v8 grand format
Volganof n'est pas dans les principales villes d'Ostland. Elle n'est mentionnée que pour le Massacre de Volganof de 2515 (livre des règles v8), comme étant cependant la ville la mieux fortifiée de la province. Vu sa description, elle doit plafonner au millier d'habitants environ.
Ses défenses sont dirigés par le Baron et Maréchal de Guerre von Blutten (CT 2, avec armure de plate, pistolet et épée de puissance), protégé par une garde du corps d'hallebardiers de Volganof et conseillé par un sorcier céleste (n4) domicilié dans la ville,  Klauss Solmann.
5 Compagnies défendent la ville et patrouillent ses environs :
La Garde Gryphon : garde d'élite de la cité (sous les ordres directs de von Blutten). Garde la porte du Gryphon. Ce sont les seuls à ne pas avoir le taureau (mais un aigle noir, a priori) sur leurs boucliers. 2 unités de 30 épéistes.
Les Défenseurs de la Tour Sud dirigés par le capitaine Schwarzhalb (armure de plate et bouclier, rend indémoralisable une unité s'il est dans son 1er rang), contient (entre autres) des épéistes et des arbalétriers et le canon à répétition Bertha la toupie. Cette unité a pour 4eme couleur le gris.
Les Gardes de la Tour Ouest dirigés par le capitaine Kroninhof, avec un canon célèbre : la beauté noire. Il est complètement noir.
Les Soldats de la Tour Noire dirigés par le capitaine Drovak, avec 2 canons : les cornes du Taureau
Les Frontaliers de la Tour Est dirigés par le capitaine Kursk.
Chaque bataillon de la garde de la cité inclut plusieurs pièces d'artillerie dirigées par son capitaine, mais les servants sont formés et entraînés par le Kanonmeister Gunther Trundlekopf (maître ingénieur). Les 3 grâces est une batterie de mortiers du mur d'enceinte.
Ajoutons  la milice de Volganof et les Ombres de Volgar : 20 chasseurs (couleur tertiaire verte) dirigés par Grimal Volgar (capitaine avec arc).

Les Taureaux Indomptables
Livre des règles v8 grand format
60 joueurs d'épées avec une bannière magique. Garde du corps d'Oleg von Raukov.

Les Molosses écarlates
Livre des règles v8 grand format
35 hallebardiers de Wolfenburg, garde du corps de Vassily von Raukov.

La Garde de Sable
Livre des règles v8 grand format
"Sable" se rapporte ici à la couleur héraldique noire. Il s'agit de l'armée, dirigée par le Baron Beckburg, de la ville de Ferlangen.
Cette armée (composée de 1000 points d'unités de base et 500 d'unités spéciales), comporte les épéistes nommés les Peaux de Buffles et les Harquebutes (ou Boutefeux selon la traduction) de Ferlangen.

Les Saccageurs Blancs de l'Ostland
Omens of War
Le Capitaine Karl Smidt, qui dirige à présent d'autres unités, est leur ancien sergent. Il est composé de 123 hallebardiers, 38 arbalétriers et 25 épéistes (plus 54 hommes perdus au combat). Les ogres Krug et Blorr les accompagnent.

La Patrouille Forestière d'Engrill
Omens of War
84 lanciers et 29 arbalétriers ( plus 17 pertes)

La Garde de la ville de Tallerhof
Omens of War
60 lanciers

Les chasseurs de la route noire
Omens of War
33 chasseurs, vétérans de nombreuses batailles contre les hommes-bêtes.

Les sentinelles de la tour sud
Omens of War
Batterie de 3 vieux mortiers faisant partie la garnison d'un fort de garde près des chutes de la griffe de glace.

l’Étoile de la Victoire
Les Héritiers de Sigmar
Unité mercenaire, à l'origine composée de tiléens, dirigée par le capitaine Bruno Hauptleiter.

La Garde de l'Aigle Noir
Nouvelle Leechlord de Frank Cavallo, Hammer and Bolter n22
La Garde de l'Aigle Noir (Black Eagle Guard) est un ordre de chevalerie d'élite basé en Ostland, supposé annihilé lors d'un accrochage avec une force skavens dans la Forêt des Ombres. Son dernier Grand Maître connu était un neveu de Valmir von Raukov, Ludwig Ehrenhof.

Chevaliers de l'Ordre du Taureau
Site internet GW France, janvier 2008
Cet ordre est dirigé par un cousin du comte électeur, le Marshall Leopold von Raukov. Leopold est un homme à la fierté sans limite quand il s'agit de sa province, de sa famille, de sa terre natale, de son Ordre et, encore plus que tout, de la bravoure et de la ténacité légendaires des ostlanders. Il manie une grande hache reforgée à partir de l'arme d'un Seigneur des Bêtes, et cherche sans relâche de nouveaux ennemis à abattre afin de débarrasser une fois pour toutes les forêts de l'Empire des horreurs qui s'y terrent. Peu d'adversaires ont fait face à la charge de ses chevaliers et survécu pour en parler.

Mon avis de joueur de l'Ostland
- Les têtes des archers impériaux Games Workshop sont très adaptés à tout type d'Ostlanders. Les fourrures aussi, il fait froid.
- La proximité des kislévistes permet des mélanges intéressants
- Pour des figurines typées d'Ostlanders, il y a une bande pour Mordheim.
- La pauvreté de la province peut se retrouver de diverses façon sur les figurines: peu de colifichets, pas de dorures...
- Il y a une forte communauté d'ogres dans la province (unit filler!), mais peu de nains.
- Très Sigmarites et religieux (donc beaucoup de prêtres et de Templiers de Sigmar) plus pauvres et facilement attaqués impliquent: beaucoup de flagellants.
- Il y a des magiciens, spécialisé dans les sorts d'aura.
- Ils aiment les armes à feu, qui sont ici un signe de richesse, mais ils n'aiment pas beaucoup les mercenaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Grande Principauté d'Ostland
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: