Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Provinces Disparues

Aller en bas 
AuteurMessage
Oleg von Raukov
Comte Électeur de l'Ostland
avatar

Nombre de messages : 288
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Les Provinces Disparues   Ven 26 Aoû 2016 - 19:39

Les Provinces Disparues


Ce sujet traite des anciennes provinces du Solland/Sudenland, de la Sylvanie et de la Drakwald.

Comté du Solland

Sources: Uniforme et Héraldique de l'Empire, Les Héritiers de Sigmar, LA l'Empire v7, White Dwarf Français 92 p56, White Dwarf Français 117 p56-57, Tamurkhan le Trône du Chaos

La région

Les couleurs de la province étaient le jaune et le blanc. Le Soleil sur fond noir en était le symbole. Il a été repris par l'Averland lorsque des familles nobles ont fui la dévastation de leur province. Les joueurs d'épées du Solland portaient un étendard magique: la bannière de vaillance. Il semble que le Sölland ait été a une époque un royaume (ce qui ne signifie pas qu'il ait été indépendant de l'Empire à ce moment-là).

Géographiquement, l'ex-province, aujourd'hui absorbée par le Wissenland, était comprise entre la rivière Sol à l'ouest et le Reik supérieur, à l'est. Politiquement, l'ex-province était comprise entre le Wissenland et l'Averland.
La province du Solland a été littéralement rayée de la carte lorsqu'une invasion orque menée par Gorbad Griffe de Fer passa la Passe du Feu Noir et dévasta la région entre 1707 et 1712. Ses terres ont été absorbé par le Wissenland et les nobles survivants ont fui vers l'Averland. Le croc runique ()Vide-querelle) a disparu, avant d'être retrouvé par une bande d'aventuriers menés par le thane nain Thane Ergrim Marteau de Pierre et un chevalier déchu dans l'autre d'une manticore et 2378.  Actuellement (en 2522), l'essentiel de l'ancienne province est vassale de la Baronne Molly Toppenheimer, elle-même vassale du Grand Comté du Wissenland.

À l’est de la Sol, s’étendent des prairies vallonnées utilisées pour l’élevage des moutons. L’ancien Solland est célèbre pour sa laine de grande qualité et les belles fourrures que les trappeurs rapportent des montagnes.
Toutefois, on trouve de tristes souvenirs du passé dans cette région du Wissenland. Les ruines de bien des villages et villes détruits par Griffe de Fer demeurent, témoins silencieux des dévastations de sa horde. La plupart des gens évitent ces ruines, soit par respect pour les morts, soit par peur des fantômes.
Aujourd'hui, l'ancienne région du Solland appartient au Wissenland et est appelée Sudenland.

Pfeildorf
Pfeildorf, ancienne capitale du Solland/Sudenland, est aujourd'hui une ville franche du Wissenland. La ville est actuellement dirigée par les Toppenheimer. Cette ville contient de nombreuses tours blanches. 3800 habitant, commerce de laine. Surnommée la cité pâle, à cause de ses nombreuses tours blanche. Elle est aussi formidablement défendue par de gigantesques murs. Elle est détruite en 2511 par le seigneur du Chaos de Nurgle Tamurkhan.

Autres villes du Sudenland détruites en 2511: Gunnertag, Rookburg, Hornfen et le château Greymane.

Sous l'autorité de Toppenheimer, il y a aussi les villages de Bernau, Durbheim, Elzach et Hausern, Fluorn et Althausen, et le bourg de Geschburg (600 habitants).

Steingart
Autrefois la deuxième ville du Solland, Steingart est aujourd'hui un marché agricole tranquille et un centre du commerce de la laine dans le Wissenland oriental. Régi par le baron Friedrich Hebart, Steingart n'apparaîtrait pas sur beaucoup de cartes sans la présence des ruines situées au sud-ouest. Il s'agit d'un vaste cercle de pierres levées contenant un anneau de mégalithes plus petit. L'aspect pointu du cercle de pierres intérieur, et sa ressemblance avec des dents, a amené les habitants du cru à l'appeler les «crocs deTaal». Malgré ce sobriquet, le culte de Taal n'a aucun rapport avec l'endroit et personne ne semble avoir d'informations concernant les bâtisseurs des ruines et leur dessein. Les érudits de l'université de Nuln suggèrent qu'il peut s'agir d'un calendrier astrologique et l'un d'entre eux en particulier affirme qu'il prédit vin grand désastre qui devrait s'abattre sous peu sur le sud de l'Empire.Toutefois, la nature de la catastrophe et les détails concernant le site sont le sujet de débats sans fin. Le Baron Friedrich Herbart dirige ce village.

Colline Dalvern
Site d'une bataille (à une date indéterminée) entre le troisième duc de Bachenhoff (Osterland) et le vampire Stryge Davagos l'Impur et ses morts-vivants. Le tank à vapeur "Délivrance", prêté par les ingénieurs d'Altdorf, cherchant à s'attirer les faveurs de l'église de Sigmar, finit par gagner la bataille. Le duc ne survécut pas à son face à face avec le vampire.

Mendhelhof
Forteresse à proximité de la passe des Dents d'Hiver, dirigée par un Castellan. Il obéit directement aux chefs militaires du Wissenland.

Religion
Les principaux cultes sont ceux de Taal et Rhya, et Sigmar. Le dieu Söll est le dieu local du Soleil. Le culte de Myrmidia était fort dans la région, et persiste dans la noblesse même lorsqu'elle a migré dans une autre partie de l'Empire. Ainsi, des nobles d'

Forces armées
Le Sölland n'a plus de forces armées depuis quelques siècles. Cependant, il doit y avoir une diaspora étonnamment puissante. Ainsi, un certain nombre de familles nobles continuent de se définir comme Söllanders (Les "vielles familles" ou "old famillies"). Il existe encore des régiments qui se réfèrent à cette ancienne province, comme:

Les héritiers du Solland
Ces hommes portant les couleurs du Wissenland sont les descendants du ceux qui ont survécus à la destruction de la province du Solland. Ils ont une inimité amère à l'encontre des peaux-vertes.
Cette unité se compose de 80 épéistes, plus un détachement de 40 arbalétriers.

L'Ordre de l'Épée Brisée
Les Chevaliers de l’Épée Brisée se sont formés dans le sillage de l'invasion de Gorbad Griff eud'fer. Constitué de nobles des provinces dévastées (Averland, Wissenland et surtout Solland), l'ordre reste une puissance militaire et politique. Il est composé de peu de membres, recrutés dans l'aristocratie locale. Les Chevaliers de l’Épée Brisée portent une armure extrêmement polie. Plumes, écharpes et manteaux sont rouges et bleus.
L'Ordre de l’Épée Brisée est ainsi nommé en hommage à Dott Barthos, lequel commandait des chevaliers mercenaires rassemblés pour traquer une bande d’hommes-bêtes du Chaos. Cette dernière avait, durant des mois, terrorisé la région et pillé plusieurs fermes. Leur plus sanglant raid vit trois familles massacrées, une jeune fille enlevée et trois vaches mutilées. Quelque chose devait être fait pour les arrêter.
C’est ainsi que Dott Barthos et ses chevaliers traquèrent les rejetons du Chaos jusque dans la forêt. Un terrible combat s’ensuivit et Dott Barthos engagea Sizlak Vil-sabot, le chef de la harde. Il fut grièvement blessé, mais dans un dernier coup emplit de haine et de rage, il fendit le crâne du chef homme-bête. Son épée se brisa sous la violence du choc, mais cela ne l’empêcha pas de poursuivre de son ire les ennemis restants. Le tumulte de la bataille finit par s’apaiser, et Dott Barthos succomba à ses blessures. Mais il serrait toujours dans son poing le tronçon de son arme.
Les chevaliers survivants formèrent l’Ordre de l’Épée Brisée et jurèrent de pourchasser le mal et de protéger les citoyens de l’Empire. Le crâne de Sizlak Vil-sabot et les fragments de l’épée de Dott Barthos trônent toujours dans la grande salle de la commanderie de l’Ordre.

L'ordre de l'épée brisée est décrit dans 3 sources: l'ancien site internet GW, avec l'histoire de la lutte contre les hommes-bêtes et la plus ancienne. Des joueurs ont développé le background autour de cette histoire et l'ont placé au Hochland, où serait la commanderie de l'ordre. Cela n'est pas officiel (j'insiste car cette information non-sourcée se trouve sur plusieurs forums)! Et les informations sur la formation post-invasion de l'ordre, présentes dans Uniform and Heraldry of the Empire, et dans le LA v8 qui indique que cet ordre est local et assez petit, permettent de le voir autrement.

L'Ordre de l’Épée Scintillante
Cet ordre de chevalerie a été fondé par le chevalier déchu qui a retrouvé le croc runique du Sölland en 2378.

Les Chevaliers du Soleil Flamboyant
Cet ordre de templiers myrmidéens a des commanderies dans tout l'Empire. Un tradition veut qu'il recrute 12 nobles "fils du Sudenland" tous les 12 ans.

Le Sudenland dans les premières versions de Warhammer
Dans le Jeu de rôle Warhammer v1, et dans le jeu de bataille avant la v4, la géopolitique impériale est différente.
Dans ce jeu, le présent est 2512, époque où le Sudenland existe en tant que province indépendante, dirigé par la Grande (on met grand devant le titre de la province quand elle est électrice) Baronne Etelka Toppenheimer, 51 ans, avec pour héritier son fils adoptif le Baron Olaf Sektliebe. Les premiers romans du monde de warhammer (la trilogie Geneviève) présente plutôt à ce poste la famille von Mecklenburg. Johan est le comte du Sudenland actuel, c'est un forestier accompli qui a passé 20 ans de sa vie a rechercher son frère ainé, qui a disparu.

mon avis:
Jouer une armée du Sölland est spécial. Soit c'est une armée qui date d'avant sa destruction en 1707, soit vous vivez dans le monde alternatif de la v1, soit dans un futur (réécrit).
Dans tous les cas, l'absence de background précis permet de faire plus ou moins ce qu'on veut.


Comté de la Drakwald


Originellement peuplée par la tribu des Thuringiens, les habitants de cette province entrèrent rapidement en lutte contre les elfes de Laurelorn. Ces derniers remportèrent leur plus spectaculaire victoire en 897 CI, lorsqu’ils écrasèrent l’armée d’un comte du Drakwald dont l’histoire n’a retenu que le surnom, "le Malchanceux". Cette défaite fut tellement retentissante qu’elle fut à l’origine du déclin du Drakwald, qui finit par aboutir à sa disparition.
Peu de temps avant le début du XIe siècle, les comtes du Drakwald parvinrent à monter sur le trône impérial, en se frayant un chemin à force de corruption, dans le but d’utiliser le pouvoir impérial pour sauvegarder leur position devenue plus en plus précaire. Leur province était tellement affaiblie par leur défaite face aux elfes sylvains et par une série de catastrophes qu’ils craignaient de la voir annexée par l’un de leurs voisins. Ils installèrent la capitale impériale à Carroburg et entamèrent un règne si marqué par la corruption que, de nos jours encore, on continue à qualifier de "Drakwalder" une personne cupide et rapace. Sous leur douteuse administration, l’Empire commença à pourrir de l’intérieur.
Pendant plus d’un siècle, les uns après les autres, les Empereurs perpétuèrent les habitudes de corruption en usage dans la lignée du Drakwald, ne pensant qu’à trouver des moyens de s’enrichir et se préoccupant plus de satisfaire leurs sens que de la prospérité de l’Empire. Les annales incomplètes qui datent de cette époque font des allusions scabreuses aux orgies et aux débauches auxquelles se livrait la cour impériale, ainsi qu’à d’autres événements plus obscènes encore.
L’année 1053 vit l’accession au trône du dernier et du pire de tous les empereurs du Drakwald, Boris Hohenbach, qui restera connu pour l’éternité sous le nom de Boris l’Avide ou Boris l’Incapable.
Finalement, en 1124 CI, Mandred von Zelt ou Mandred Ier dit le "Tueur de Rats" pour sa victoire contre les skavens, arriva sur le trône. Par décret impérial, il dépouilla la maison Hohenbach de tous ses titres et honneurs et ordonna la dissolution de la province du Drakwald, dont les terres furent intégrées à celles du Middenland et du Nordland. Le Croc Runique du Drakwald, l’épée de son dirigeant, fut mis sous clef dans les chambres fortes de la cathédrale d’Ulric, à Middenheim.

Le dernier comte du Drakwald serait Konrad Aldrech. Son Croc Runique nommé "Tueur de Bêtes" serait aujourd'hui dans l'armurerie impériale (qui n'est pas à Middenheim) et confié à un général "lorsque les circonstances l'exigent".

Carroburg
Autrefois siège des rois teutogens et, plus tard, capitale impériale sous le règne des empereurs du Drakwald, Carroburg reste la ville principale de l’ouest du Middenland. Bâtie sur des pentes raides qui partent de la rive orientale du Reik, Carroburg est un labyrinthe de rues et d’escaliers sinueux. L’eau et les égouts circulant vers le bas, les résidents privilégiés de cette communauté cherchent à habiter le plus haut possible dans la ville. C’est aussi pour ces raisons que l’activité des décrotteurs de chaussures et de bottes est particulièrement effrénée quand on se rapproche des quais.
Dans les hauteurs de la ville se tiennent deux palais. Le plus imposant n’est autre que la résidence du Comte Électeur de Middenheim et du Middenland. Il s’agit d’une haute demeure ancienne, aux fenêtres étroites, dénuée de toute entrée de plain-pied. Bien que cette curiosité architecturale existe depuis le début, les Carroburgers croient que le graf l’apprécie surtout parce qu’elle empêche la foule en colère de prendre le château d’assaut. La demeure est actuellement occupée par l’héritier du graf, le baron Wulfram von Todbringer, qu’on a peu vu depuis son arrivée. On raconte que sa santé est fragile et que le graf l’a envoyé ici pour le tenir à distance des hostilités. L’autre palais appartient au duc Leopold von Bildhofen, gouverneur de Carroburg "au service du graf". Le duc Leopold, qui effectue régulièrement des donations aux temples et aux oeuvres de bienfaisance, est très populaire dans la région.
Cette ville de 12000 (ou 8000, c'est selon) habitants vit surtout du commerce sur le Reik, et produit du verre et des poteries. Il y a un école de rhétorique.

Mon avis:
Les armées du Drakwald ne peuvent pas être représentées par des troupes impériales du 25eme siècle. Des bretonniens sont une solution. On ne connaît pas leurs couleurs, ni rien de leur héraldique. Les tensions au sein du Middenland, entre Carroburg et Middenheim peuvent permettre d'imaginer une sécession et une séparation du Middenland en 2, mais c'est improbable: il y a déjà eut plusieurs guerres entre Middenheim et le Middenland, et aucune ne s'est terminée ainsi.
À l'époque de Sigmar, la spécialité des Thuringiens était les berserkers.
Dans tous les cas, des tueurs de monstres et des forestiers sont adaptés à une ambiance Drakwaldienne.


La Sylvanie


À venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Provinces Disparues
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: