Le Conseil Impérial

Forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge, Age of Sigmar et même Kings of War !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Tournoi de Carroburg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Le Tournoi de Carroburg   Dim 23 Oct 2016 - 13:38

Le Tournoi de Carroburg

Introduction



Un beau jour d'automne, Ludwig Schwarzhelm, le champion de l'Empereur se rend à la salle du conseil dans le palais impérial d'Altdorf. Il y trouve sa majesté Karl Franz, empereur de l'Empire sigmarite et comte électeur du Reikland. Ce dernier est penché sur une carte de la ville d'Altdorf et semble discuter urbanisme avec ses conseillers.

« Messire Karl, annonce Ludwig, je désire organiser un tournoi.
- Je n'ai pas le temps de m'occuper de ça Herr Ludwig, je dois trouver un moyen de gagner des points dans les sondages depuis ma dernière taxe sur les fenêtres.
- Hmm... Mais je veux un tournoi.
- Organisez le vous même, je n'ai pas le temps. Vous pouvez vous débrouiller non ?
- Heu... Je veux un tournoi.
- Vous avez un charisme digne d'un sapin du Hochland mon cher... Vous pouvez demander à Herr Magnus, il s'y connait en tournoi.
- Il s'y connait en tournoi.
- Et dites lui d'organiser tout ça hors des murs d'Altdorf, je n'ai pas envie d'avoir une apocalypse comme la dernière fois. »

Plus tard, au Conseil Impérial, Ludwig se présente dans le bureau d'Alain Magnan, ce dernier semble embarrassé par une affaire impliquant une lettre.

« Messire Magnus, annonce Ludwig, je désire organiser un tournois.
- Je vous demande pardon ?
- Je veux un tournoi !
- ... »

Après un temps d'échange visant à comprendre les réelles intensions de Ludwig, Magnan se rend compte qu'un tournois pourrait bien régler son problème. Il accepte et envoie les gardes du conseil placarder des affiches dans tout Altdorf:


Ceci est le sujet officiel du tournoi, il y aura l'histoire et les combats. Ne répondez pas à la suite. Un sujet de discussion est spécialement ouvert. Merci.

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Dim 23 Oct 2016 - 14:51

PREMIER JOUR DES INSCRIPTIONS


Une semaine plus tard, à la commanderie de la Reiksguard de Carroburg.

« Je me présente, Chklonk Herr Franziskus Zimmerkopt,  Chklonk ingénieur-charpentier du galion de l’Aigle d'Argent, annonça le nouveau venu d'une voie métallique et caverneuse semée de sons d'entrechoquement de métaux.
- Vous... vous êtes quoi au juste ? demanda le chevalier à la réception qui ne savait quoi penser de l'attirail de son interlocuteur.
- Ach, Chklonk c'est une longue histoire :

Présentation, ingénieur Franziskus Zimmerkopt de MagnanXXIII:
 

- Très bien c'est noté, acquitta le chevalier après avoir couché par écrit l'inscription de Franziskus, au suivant !
- Ma... Yé né souis pas venu pour m'inscrire, répondit le prêtre guerrier qui était derrière Franziskus avec un fort accent estalien, yé juste promis d'accompagner mon amigos en ville.
- Très bien, dans ce cas vous pouvez disposer. Rendez vous la semaine prochaine au village de Senden à quelques kilomètres au Nord de Carroburg. Le tournoi aura lieu là bas. »

De l'autre côté de la porte, dans les rues de Carroburg.

« Je crois qu'on est arrivé, déclara la prêtresse de Sigmar
- Attendez ma chère Sieghilde, répondit le répurgateur à côté d'elle, laissez moi vous ouvrir la porte. Galanterie oblige ma chère. »

La dernière phrase d'Holger avait un ton ironique, ce qui inquiéta la prêtresse, mais elle n'eut pas le temps d'intervenir, le répurgateur avait déjà enfoncé la porte d'un coup de pied d'une puissance spectaculaire...

-------------

C'était ce moment que le prêtre guerrier estalien avait choisit pour sortir. Il n'eut pas le temps de mettre sa main sur la poignée que la porte se disloqua dans un grand fracas, projetant le prêtre guerrier au milieu de la salle sous les yeux ahuris du chevalier de la Reiksguard et de Franziskus. Ils purent enfin voir qui était à l'origine de ce désordre, un répurgateur se tenait sur le seuil de la porte et riait d'amusement. Derrière lui se tenait une prêtresse de Sigmar qui insulta de tout les noms l'impétueux personnage.

« Ma qué ! lança le prêtre guerrier qui venait de sortir des décombres de la porte. Il reconnu tout de suite le répurgateur, Holger !
- Von Talos ! répondit Holger en se tournant vers le prêtre. »

S'ensuivit un long silence où les deux protagonistes se regardaient en chiens de faïence. Sieghilde brisa en silence en ignorant complètement la scène et se présenta avec un ton autoritaire qui force le respect :

« Je me nomme Sieghilde Ingrimm, Grande-prêtresse de Sigmar du Reikland
- Heu... tout de suite mère, tout de suite, le chevalier se remit de la situation et se tint près à écrire, vous pouvez répéter s'il vous plait ?
- Je vais être plus claire :

Présentation, prêtresse guerrière Sieghilde Ingrimm, de Kaops:
 

Après avoir obtenu les informations sur le lieu et la date des premiers combats, Sieghilde tourna les talons et sortit du bâtiment en tirant Holger à l'extérieur par le col, ce dernier était toujours médusé, ses yeux toujours rivés sur le prêtre guerrier estalien. Une fois le duo sorti, Franziskus secoua son ami prêtre guerrier

« Hé ! Chklonk Steve ! Chklonk Tout va bien ? C'est qui ce Chklonk gars ? Tu le connais ?
- Ma qué ?! Yé né crois pas mes yeux... C'était bien Holger Von Wütend ? On s'était battu au tournoi du Conseil impérial et yé perdu face à loui. Mais yé le connais depouis plus longtemps. Ce fou mé prenait pour oune hérétique... Franziskus, yé né retourne pas au navire, yé t'accompagne yusqu'à Sounden pour le tournoi, faut que yé deux mots à dire à ce répourgator.
- Bonne idée ! Chklonk Ça fera des Chklonk vacances au capitaine.
- Ma qué ?

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Lun 24 Oct 2016 - 16:18

DEUXIÈME JOUR DES INSCRIPTIONS


Les nouveaux inscrits affluèrent au deuxième jour. On compta bien une vingtaine de nobles, mercenaires et autres personnes avides de gloire. Le chevalier Alfred était plus que fatigué et demanda la relève. Venu de Senden, Alain Magnan passa à la commanderie pour voir comment se passait les inscriptions. Il fut agréablement surpris du nombre d’inscrits, il ne pensait pas que ce tournoi aurait autant de succès, il se dit qu'il faudra sûrement faire des épreuves éliminatoires avant le début du tournoi. Il se désigna volontaire pour prendre la place d’Alfred et noter les inscriptions. Ça tombait bien car un éminent commandant de Middenheim se présenta à Carroburg pour le tournoi.

« Soyez le bienvenue à Carroburg Middenmarshal Johann Schwermutt, salua Magnan. Votre présence nous honore.
- Mes salutations commandeur. Je viens m’inscrire pour le tournoi et défendre fièrement les couleurs de la cité du Loup Blanc.

Présentation, capitaine Johann Schwermutt de Fenrie:
 

- Bien, tout est en ordre messire Schwermutt, les duels commenceront la semaine prochaine au village de Senden non loin d’ici.
- Comment ? Le tournoi ne se déroulera pas à Carroburg.
- Malheureusement non, on a eu quelques obstacles à notre projet. Tout d’abord l’ordre des chevaliers panthères pèse dans la politique de la ville et ils ont mal pris le fait que la petite commanderie de la Reiksguard organise un tournoi à leur place à Carroburg. De plus, les politiques du Middenland n’apprécient guère qu’un tournoi à l’initiative d’un reiklander soit organisé à Carroburg.
- C’est bien dommage tout ça, mais je comprend. Ça ne m’empêchera pas de laminer mes adversaires durant le tournoi. J’espère qu’il y aura des Reiklanders, j’ai hâte de leur montrer comment se bat un loup de Middenheim !

Sur ces mots, Johann Schwermutt sortit par la porte détruite, ne manquant pas d’inspecter les débris avec étonnement. En sortant il croisa une ravissante demoiselle qu’il salua au passage.

« Vu son état, il est plus commode de rentrer pour s’inscrire à votre tournoi. Mais tout de même, que vous a fait cette pauvre porte pour que vous la laissiez dans cette situation ? Demanda la nouvelle arrivante.
- Ce serait dangereux de la réparer avant la fin des inscriptions, un nouvel arrivant pourrait encore une fois l’enfoncer bêtement, répondit Magnan avec amusement.  Vous êtes venues pour le tournoi ? Votre nom s’il vous plaît ?
- Thelma Auerbach, fille du comte électeur Valmir von Raukov et diplômée de l'École Impériale d'Ingénierie d'Altdorf.

Présentation, ingénieure Thelma Auerbach d'Oleg von Raukov:
 

- Bien, c'est noté. Rendez-vous la semaine prochaine au village de Senden, c'est là bas que se dérouleront les tournois.
- Pardon ? Mais j'avais réservé une chambre dans une auberge à Carroburg pour toute la durée du tournoi...
- Ne vous inquiétez pas, le tournoi est à moins d'une lieue de Carroburg, vous pourrez retourner en ville très rapidement.
- Par Sigmar, je suis soulagée. Je vous laisse, auf Wiedersehen !

Alain Magnan finit de noter quelques précisions dans le registre d‘inscription puis appela:

« Alfred ! Je suis fatigué, je te laisse reprendre les inscriptions.
- Comment ? Répondit Alfred depuis la pièce à côté. Mais vous n’avez inscrit que deux participants…
- C’est un ordre !
- Grrmm... À vos ordres messire. »

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Jeu 27 Oct 2016 - 13:37

TROISIÈME JOUR DES INSCRIPTIONS


Les nouveaux participants commencent à affluer, Alain Magnan réfléchit constamment à des règles pour des épreuves éliminatoires.

Quand vint le soir, le nombre de participant avait atteint la cinquantaine. Magnan décida donc de fermer le bureau définitivement pour aujourd’hui de peur de devoir gérer la centaine d’inscrit en fin de semaine. Ceci dit, il laissa le bureau ouvert jusqu’au soir. Magnan prit personnellement les inscriptions en fin de journée laissant le temps au chevalier Alfred de réparer la porte.

Au moment de fermer, un capitaine arriva en trombe dans la pièce.

« Bonsoir messieurs, j’espère qu’il y a encore de la place.
- Bien sûr, répondit Magnan, vous avez de la chance, les inscriptions allaient justement se clôturer
- Par Sigmar ! C’est parfait !
- Votre nom s’il vous plait ?
- Kaspar Oberwald, pourfendeur des Orques, tueur d’Orque, Vainqueur des Orques au Lac Noir, Vainqueur des Orques au Col des Trois Têtes, Vainqueur des Orques au Bois Fourbe, Massacreur d’Orque, Terreur des Orques, Assassin d’Orque, Décapiter d’Orque, Voleur d’Orque, Terrasseur d’Orque, Coupeur d’Orque, Petit-morceau-id-eur d’Orque, Mangeur d’Orque, Saigneur d’Orque, …


Présentation, capitaine Kaspar Oberwarl de Ludwig:
 

- … Haïsseur d’Orque, Chercheur d’Orque, Combattant d’Orque, Vainqueur des Orques au pont vacillant, Hacheur d’…
- C’est bon ! C’est bon ! Vous êtres inscrit, vous pouvez disposer.
- Mais… Je ne vous ai pas encore donné vingt-sept de mes titres !
- On les a tous, même ceux que vous n’avez pas énuméré !
- Si vous le dites messire. Mais je tiens à ce que tous mes titres soient énoncés à chacune de mes apparitions dans l’arène. »

Magnan fit un grand effort pour ne pas s’emporter. Il arriva quand même à se débarrasser de  Kaspar. Ben justement, le chevalier Alfred a justement fini de réparer la porte, le nouveau inscrit va pouvoir tester la poignée en sortant.  * J’ai comme un mauvais pressentiment *, se dit Magnan.

Au moment ou Kaspar posa sa main sur la poignée, la porte devant lui vola en éclat dans un boucan infernal, une personne vint juste de l’enfoncer en criant :

« WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGH !
- Mais laissez cette porte tranquille ! Hurla Alfred. »

Le nouveau venu avait un physique plus qu’étrange, il était bossu et avait une grande mâchoire carrée et une dentition digne d’un orque. Justement, s'il n’était pas beige de peau et n’avait pas le physique d’un humain partout ailleurs, on aurait dit que ce déformé était un véritable orque.

« Moi, Carrax le kolérik veut bastonner dans tournoi de Carroburg ! Annonça le nouveau venu.
- Un orque ! WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGH ! Hurla Kaspar en se jetant sur le nouveau venu l’arme au clair.
- Ouais ! BASTON ! WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGH ! »

S’ensuivit un pathétique duel entre un tueur d’orque fou et un homme-orque débile. Magnan et Alfred se regardèrent un instant se demandant s’il fallait intervenir.

« On devrait appeler les collègues, on aura du mal à les maîtriser à deux, proposa Alfred »

Magnan acquitta et sonna l’alarme. Peu de temps après, cinq chevaliers de la Reiksguard arrivèrent et tentèrent de maîtriser les combattants. Une fois la situation calmée, Carrax put finalement s’inscrire. On ne comprit pas grand-chose de son histoire à part qu’il avait servit dans l’armée provinciale et qu’il avait tué ses hommes accusés de désertions de ses propres mains…

Présentation, capitaine Carrax le Colérique de Le Francfauloisceltic:
 

C’est ainsi que ce clôtura les inscriptions du Tournoi de Carroburg, une simple pancarte annonçant la fin des inscriptions fut mise en place à la place vide de la pauvre porte de la commanderie.

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Jeu 27 Oct 2016 - 14:43

ÉPREUVES ÉLIMINATOIRES


Le tournoi eut plus de succès que prévu, des combattants de tout l’Empire était venus pour participer. C’était un peu trop pour les plans de Magnan surtout qu’une telle concentration de guerriers impétueux allait forcément créer des rixes dans Carroburg. Le nombre d’inscrit étant trop important, il fallait absolument le réduire de façon rapide et drastique. Magnan inventa un stratagème. Une épreuve éliminatoire bien sévère. Il présenta son plan à Ludwig qui était entrain de surveiller les préparatifs du tournoi au village de Senden.

« Herr Ludwig, voici ce que j’ai pensé concernant l’épreuve éliminatoire...
- J’veux un tournoi !
- Je savais que vous serez d’accord, merci ! »

Et Magnan repartit, satisfait que son plan soit approuvé par Ludwig.

Le jour J arriva, les participants se regroupèrent autour de l’arène en bois improvisée près du village de Senden. L’épreuve éliminatoire leur fut dévoilée :

« Six Gnoblars seront lâchés dans la nature, seuls ceux qui nous ramèneront un gnoblar seront acceptés aux combats d’arène. Si le gnoblar n’arrive pas en un seul morceau, seul celui qui apportera sa tête sera accepté. Que Ranald vous apporte la chance ! »

Et l’épreuve commença, les six gnoblars tous tremblants de peur furent lâchés. Terrifié, un Gnoblar tomba inconscient dans sa cage et une vingtaine de participants se ruèrent dessus, le capitaine Middenheimer Johann Schwermutt en première ligne repoussa avec une fureur teutogen tous les participants trop très de la cage. Deux Gnoblars partirent se réfugier au cœur du village de Senden, une vingtaine de participants les suivirent et, avec eux, Carrax le Colérique et Kaspar Oberwarl qui ne manquèrent pas de s’échanger des beignes durant la chasse. Deux Gnoblars s’enfuirent dans la forêt poursuivis par l’ingénieur Franziskus Zimmerkopt et la prêtresse guerrière Sieghilde Ingrimm ainsi qu'une vingtaine de participants. Finalement un gnoblar partit se réfugier dans les champs de blé, personne ne le remarqua sauf l’ingénieure Thelma Auerbach qui s’élança à sa poursuite.

Après une demi-journée de chasse, Johann apporta le crâne déformé et ensanglanté du gnoblar de la cage qui a visiblement changé de propriétaire plus d’une fois. Carrax apporta la tête d’un gnoblar ainsi que le corps d’un paysan du village qu’il avait piétiné durant sa course. Franziskus arriva tranquillement, il avait caché des yeux des autres participants son gnoblar capturé en l’enfermant dans sa chaudière, le gnoblar calciné fut quand même accepté par le jury. Sieghilde le précédait mais était poursuivie par de nombreux participants qui en voulait à son cadavre de gobelin, cadavre visiblement encore entier malgré son crâne déformé suite à un coup de marteau. Kaspar arriva lui aussi avec une tête de gnoblar, Carrax était étonné de son retour aussi rapide après qu’il l'eut assommé sur l’étalage d’un marchand du village il y a peu. Thelma arriva la dernière, elle était essoufflée mais avait fait l’exploit de ramener le seul Gnoblar vivant, ce dernier l’avait entrainé dans une épuisante course poursuite dans les champs.

C’est ainsi que Franziskus Zimmerkopt, Sieghilde Ingrimm, Johann Schwermutt, Thelma Auerbach, Kaspar Oberwarl et Carrax le Colérique furent sélectionnés pour les combats d’arène !

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Dim 30 Oct 2016 - 20:02

PREMIER JOUR DES COMBATS


Bonjour à tous,
Dans cette édition du Tournoi de Carroburg, les candidats retenus à l'épreuve éliminatoire ( sacré Alain, avec ses Gnoblars  ) se disputeront en duel.

Trêve de bavardage, assistons à présent aux combats à l'odre du jour en espoir que le sang gicle  

Johann Schwermutt (Fenrie) contre Franziskus Zimmerkopt (Magnan)

Le premier combat, les spectateurs ne pouvaient pas louper ça !
A peine entrés dans l'arène, Johann et Franziskus ne pouvaient pas plus faire bouillir les spectateurs d'envie dans les gradins.  

Au signal de la cloche - faisant commencer le combat - Johann dégaina dans la seconde son engin mécanique et tira dans l'épaule de son adversaire dans un bruit tonitruant pendant que celui-ci sortait sa monstrueuse machine(Franziskus -1 PV) ! Johann, entourée de fumée tout juste sortie de son canon, Franziskus loupa son tir à travers ce brouillard.

Johann en profita et fonça sur son adversaire. Cependant, une étrange vapeur sortit de l'attirail mécanique de Franziskus entourant les deux combattants. Johann ne se sentait plus lui-même, comme affaibli. Franziskus prit l'initiative et frappa son adversaire, en essayant d'éviter de regarder son heaume menaçant. Johann para les coups à l'aide de son bouclier et frappa de plus belle Franziskus avec son arme scintillante et lui perfora la cuisse gauche en le projetant à l'arrière (Franziskus -1 PV).

Franziskus, dérouté par ce coup non anticipé, fut tétanisé en regardant la sombre carrure de Johann se mouvant droit sur lui. Avant l'impact de ce dernier sur lui, il piqua son épée devant lui telle une lance face à une charge de cavaliers et empala le bras de Johann (Johann -1 PV).

La lame adverse encore dans son bras, Johann rua de coups Franziskus qui ne pu donc pas parer. Franziskus tomba au sol inconscient (Franziskus -2 PV)

Johann Schwermutt  sort donc vainqueur de ce duel !



Thelma Auerbach (Oleg) contre Carrax le Colérique (Francgauloisceltic)

Deux nouveaux combattant prirent la relève, pour la plus grande joie de la foule.
Le son de la cloche retentit, et Thelma enclenche le mécanisme de son long fusil et tira dans un bruit sourd dans l'abdomen de son assaillant lui faisant cracher un liquide marron (Carrax -2 PV).

Ne se laissant pas abattre, Carrax buva un le contenu d'une fiole attachée à sa ceinture et courra vers son opposante à pleine jambe.
Une fois au corps à corps, Thelma dévoila un artefact faisant communiquer les deux opposants par un sortilège spécial ! Carrax, complètement confus, frappa à côté. Thelma empoigna son arme et trancha son adversaire à l'aide de sa lame en matériau étrange. Carrax fut lacéré comme dans du beurre. (Carrax -1 PV).

Carrax ne se relevant plus, Thelma gagne la bataille.


Sieghilde Ingrimm (Kaops) contre Kaspar Oberwald (Ludwig)

Le troisième combat du jour, les deux antagonistes se jetèrent dessus. Sieghilde voulait que cela prenne le moins de temps possible et Kaspar, s'enfilant un breuvage, voulait enfin se divertir.

Ils s'échangeaient des coups avec une dextérité et une puissance hors norme pour le plus grand plaisir des yeux des supporters. (Sieghilde -1 PV, Kaspar - 1PV).

Ne se concentrant que contre son adversaire, un peu impétueux, Sieghilde fracassa d'un de ses marteaux dorés, le dos de son adversaire après une balayette bien placée. (Kaspar -1 PV).

Se relevant plus fougueux que jamais, Kaspar fonça droit sur Sieghilde, qui, en le fixant droit dans les yeux prête à anticiper ses coups, eu un frisson d'effroi la paralysant partiellement.
Déjouant les marteaux, Kaspar entailla Sieghilde au niveau de la hanche et du mollet avec son arme étincellante. (Sieghilde -2 PV).

Kaspar a gagné cette manche.


Johann (Fenrie) contre Thelma (Oleg)

Tous les combattant ayant combattus, seuls les plus en forme vont encore combattre ce jour-ci.
Un peu moins réactifs toutes fois, les deux adversaires appuyèrent sur la détente une fois la cloche sonnée.
Les deux projectiles se heurtèrent et rien ne se passa.

Johann se rapprochant, Thelma dévoila son talisman envoûtant. Le fer fut croisé et chacun de leur côté furent blessés. (Thelma -1 PV, Johann -1 PV).
Restant sur leur garde, les opposant combattirent sans prise de risque. Avec la fatigue, Johann ne pu esquiver un coup rapide de la part de Thelma. (Johann -1 PV).

Voulant achever ce combat, Thelma roua de coup Johann déjà à terre et ce dernier lâcha son épée. (Johann -2 PV)

Thelma sort victorieuse


Carrax (Francgauloisceltic) contre Kaspar Oberwald

En entendant le nom de son adversaire, Kaspar couru immédiatement vers l'arène, où Carrax était déjà entrain de remuer tout le terrain par impatience, ses plaies déjà refermées par son métabolisme atypique.

La cloche n'eut pas même pas le temps de retentir que les individus se jetèrent l'un sur l'autre !
Chacun d'entre eux prirent le temps de boire leur breuvage respectif avant l'entrée dans l'arène.
En courant vers Kaspar, Carrax eut une angoisse soudaine à la vision de son assaillant. A l'impact, Kaspar lui a littéralement rouvert l'abdomen, aspergeant tout son habit de liquide marron. (Carrax -2 PV)

En reprenant ses esprits, Carrax se rua vers Kaspar et se sont tous les deux empalés sur leurs lames.(Kaspar -2 PV Carrax -2 PV).
Les deux adversaires restèrent au sol, mais Kaspar se releva avec difficultés.

Kaspar gagna le dernier duel de la journée.


Prochaine journée à suivre.
Ludwig.

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Mar 1 Nov 2016 - 2:14

DEUXIEME JOUR DU TOURNOI

Après le dur labeur des apothicaires la veille, tous les combattants sont de nouveau sur pied ! Il faut croire qu'ils ont été fait pour ce genre d'épreuves !

Sans plus attendre, voici les prochains antagonistes:

Franziskus (Magnan) contre Sieghilde (Kaops)

Entrant depuis la face ouest de l'arène, Sieghilde se plaça en face de son adversaire d'un pas militaire, tandis que Franziskus, déjà placé, se préparait à dégainer son attirail mécanique, dans des bruits de pistons et de vapeurs.
La cloche retentit.

Franziskus déclencha le mécanisme de son arme à feu surdimensionnée et transperça l'armure de Sieghilde au niveau de la hanche d'un bruit métallique. (Sieghilde -1 PV)
Il activa de plus son engin à vapeur reposant sur son dos.

Sieghilde s'élança sur Franziskus avec fureur, et, malgré sa sensation de faiblesse face à cette étrange vapeur, s'entoura d'une aura jaune et fracassa le genou mécanique de Franziskus (Franziskus -1 PV).

Le combat fut long tant l'armure de ces deux personnages semblait de plus pouvoir se briser. Tantôt l'une déjoua l'estocade de l'autre en ripostant en vain, tantôt l'autre se déjoua des marteaux bénis pour émousser sa lame sur l'armure adversaire.

Ce n'est qu'au moment où Franziskus compris que Sieghilde protégeait d'avantage son flanc droit que son flanc gauche qu'il savait où frapper. Et il n'y manqua pas, de toutes ses forces, Franziskus lui transperça une côte et Sieghilde resta couchée au sol en respirant bruyamment.  (Sieghilde - 2PV)

Franziskus sort victorieux !


Carrax (Francgauloisceltic) contre Johann (Fenrie)

Une fois en place dans l'arène, Carrax vu son breuvage, le rendant encore plus nerveux et Johann astiqua en vitesse son arme à feu. La cloche sonna. Carrax s'élança d'une rapidité incroyable vers son adversaire, tout en esquivant son projectile et lui mordit sauvagement la jambe ! (Johann - 1PV)

Secoué dans tous les sens, Johann eu du mal à savoir où frapper, mais tandis que son abominable adversaire continuait à le déchiqueter de part et d'autre. Johann fit fuser sa lame dans toutes les directions entaillant sévèrement l'ennemi au niveau de la joue, découpa sa main gauche et lui enfonça le pommeau dans le sternum.
(Johann - 2PV, Carrax -3 PV)

Les deux opposants, gisant au sol, ne se relevèrent plus. Les spectateurs exprimèrent leur fanatisme devant tant de sang dans l'arène ce match-ci!

Match nul !! (A comprendre, Johann et Carrax gagnent simultanément


Kaspar (Ludwig) contre Thelma (Oleg)

Les deux adversaires ce placèrent. Le son de la cloche résonnait pendant que Kaspar engloutit le contenu de sa gourde  suivi d'un cri de guerre menaçant, faisant trembler la main de Thelma lorsque la gâchette de son imposant fusil fut appuyée. Un spectateur tomba des gradins un membre en moins, pour le plus grand plaisir du reste de a foule.

Thelma eu à peine le temps de réaliser ce qui venait de se passer, que Kaspar était déjà plus qu'à 10 pieds devant elle. Terrorisée, elle sortit son talisman et fit une estocade. Avec son élan, c'est de toute sa masse que Kaspar s'est empalé sur la sombre lame de Thelma, cassant son bouclier et en la projetant d'une violence inouïe sur le sable. Même un ogre n'aurait pu contenir toute cette violence. (Kaspar - 2PV, Thelma -1PV)

La vision devenue floue Kaspar tenta d'achever Thelma, encore tremblante sur le sol et lui écrasa le pied, croyant que c'était sa tête. (Thelma -1 PV).

C'est avec des sueurs froides et le coeur battant la chamade que Thelma reprit sa lame aux éclats brillants et entailla la cuisse de son assaillant, qui tomba au sol, complètement désorienté. (Kaspar -1 PV)

Thelma remporte la manche.


Carrax (Francgauloisceltic) contre Franziskus (Magnan)

Remis partiellement de ces blessures, Carrax, même avec une main de moins, est toujours aussi excité à l'idée de combattre. Il continua de reprendre de son breuvage, l'excitant toujours plus.La cloche délivra son son sec. Franziskus, avec l'image de la jambe déchiquetée du précédant adversaire de Carrax encore en tête oublia d'armer sa terrible machine à poudre. Il activa en vitesse son engrenage à vapeur.

Carrax, déjà sur son adversaire, s'étourdit en respirant la vapeur laiteuse de Franziskus, qui lui prenait particulièrement ses distance vis à vis de sa mâchoire. Frappant Carrax en plein thorax, Carrax se ressaisit et griffa violemment  Franziskus au visage. (Carrax -1 PV, Franziskus -1 PV).

C'est en grognant de façon significative que Carrax saute sur Franziskus et essaya de lui morde la jambe, à son tour. Malgré le fait d'être secoué, Franziskus de rappela de la parade de Johann contre cette situation et remua son arme dans tous les sens. Stupéfait de s'être cassé une dent en mordant sa jambe (mécanique, je précise) Carrax se fit rué de coup en essayant de comprendre dans quoi il avait mordu et tomba, assomé. (Carrax -2 PV).

Franziskus s'en sort sans jambe déchiquetée !


Sieghilde (Kaops) contre Johann (Fenrie)

Dernier combat du jour, Johann, fraîchement guéri par un Sorcier de l'Ordre de Jade passant par hasard pour se rendre en Altdorf pour la réunion  du Patriarche, affrontera Sieghilde, remise de son combat.

La cloche de fonctionnant plus, les cris des spectateurs furent pris comme signal. L'engin à poudre de Johann percuta Sieghilde, mais resta incrustée dans son armure.

Une fois au contact, Johann déjoua les marteau de son adversaire et planta sa lame scintillante dans le creux laisser par le projectile tombé peu après le tir. (Sieghilde -1 PV).
C'est dans un bruit sourd que Sieghilde donna un coup de pied acrobatique à son adversaire qui tomba à terre, s'entoura d'une aura jaune, presque divine et frappa de ces deux marteaux sur le torse de Johann. (Johann -2 PV).

Johann, regardant froidement Sieghilde et fit unr arc de  cercle avec sa lame filante. Sieghilde, surmontant le regard de Johann, para sa lame d'un marteau  et le frappa de l'autre. Johann, toussant un liquide rouge foncé, resta allongé sur le sol. (Johann -1 PV).


Sieghilde remporta le dernier match du jour.


Plus qu'un jour de combats acharnés avant l'annonce du vainqueur !!

Ludwig.

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Mar 1 Nov 2016 - 21:04

TROISIEME ET DERNIER JOUR DE TOURNOI


Après un jour de congé pour permettre aux combattant de bien récupérer et de soigner correctement leur blessures, le dernier jour peut enfin commencer.

Sieghilde (Kaops) contre Carrax (Francgauloisceltic)

Les deux opposants entrèrent dans l'arène. Ils savaient que c'était leur dernier jour pour faire bonne figure et espérer gagner le tournoi.
Carrax engloutit le contenu de sa gourde tandis que Sieghilde s'échauffa. La cloche, réparée, retentit d'un son un pu plus aigu.
Carrax, vif comme l'éclair bondit sur Sieghilde, qui, elle, avec fureur, le prit en sandwich avec ses deux marteaux dorés. (Carrax -2 PV).

Remit de sa douleur, Carrax gesticula autour de Sieghilde et lui donna une violente gifle du revers de sa main. (Sieghilde -1 PV).
Malgré l'habilité de Carrax de déjouer les coups de son adversaire, Sieghilde frappa dans le mille, et laissa Carrax manger le sable. (Carrax -1 PV).

Sieghilde remporte la manche !


Franziskus (Magnan) contre Kaspar (Ludwig)

Les spectateurs savaient, au bruits mécaniques des jets de vapeurs, que Franziskus allait combattre cette manche. Et ils visèrent juste. Franziskus préparait son arsenal mécanique, et prit le soin de bien armer son engin, cette fois-ci. Kaspar, quant à lui sirotait tranquillement sa fiole, par le nez. Il semblerait que les effets soient plus vite perçu comme ça, à démontrer.

La cloche sonna, ni une, ni deux, Kaspar s'élança sur Franziskus dans un rugissement à faire trembler le sol, tel un taureau de Khorne. Franziskus, ajusta la trajectoire de son arme, et fit feu. Le tir ne manqua pas. (Kaspar -2 PV)

Malgré sa mâchoire qui pendouille, Kaspar ne s'arrêta pas. En voyant cela, Franziskus activa sa machine à vapeur dans la hâte, dégaina son épée tranchante et se mit à trembler. Kaspar arriva sur lui, étourdit par la fumée, projetant les deux adversaires au sol.

Tremblant de tout son corps, Franziskus dégagea Kaspar sur le côté, se releva et l'empala sur le sol, en plein coeur. (Kaspar - 2PV)

C'est la respiration courte et rapide que Franziskus remporte le match !


Thema (Oleg) contre  Franziskus (Magnan)

Etant donné que Franziskus ne subit aucun gros dégâts, l'arbitre jugea bon de le laisser combattre dans la manche suivante. Kaspar fut évacué (et soigné en urgence par le groupe d'apothicaires local ).
Thelma rentra.

Les deux adversaires se fixèrent longuement à travers leur lunette respective.
Au signal, les opposant firent feu. Le bouclier de Thelma se brisa à l'impact (la préservant visuellement de toute blessure) et Franziskus voyait le haut de son armure détruit. Le projectile avait rebondi pour finir dans le sable.

Les deux rivaux mécaniques marchaient l'un vers l'autre. L'un enclencha la vapeur, l'autre sortit son talisman, réfléchissant le soleil actuellement au zénith. Thelma prit l'initiative voulant frapperFranziskus au niveau de la jambe. Sachant que sa jambe était mécanique, Franziskus ne para pas le coup et visa son épaule dans le même temps.
Franziskus fut stupéfait au son anormal de fit la lame de sa rivale dans la jambe et tomba, déséquilibré. La sombre lame de Thelma avait littéralement tranché sa jambe (Franziskus - 1PV).

Activant son mécanisme de secours, il eut à peine eut le temps de bouger que Thelma lui lacéra le torse, découpa son armure comme du beurre. (Franziskus - 1PV).

Franziskus, dans un moment désespéré, tenta une estocade en plein coeur, mais Thelma dévia son coup en coupant son épée en deux  et planta sa sombre lame dans l'abdomen de l'homme en métal. Le planteur fut planté.  (Franziskus - 1PV)

Thelma remporte cette manche !


Sieghilde (Kaops) contre Thelma (OLeg)

L'arbitre étant décidément paresseux, fit signe à Thelma de rester, à la vue d'aucune blessure et en profita pour recharger son imposant fusil.
Sieghilde s'élança dans l'arène, ayant pu récupérer un peu.

Le son aigu de la cloche retentit, Thelma envoya son projectile, en vain. Le canon était encore trop chaud pour pouvoir effectuer un tir correct. Elle laissa son fusil au sol, sortit son talisman, dégaina sa sombre lame fonça sur Sieghilde.
Sieghilde, ébloutie par les reflet du soleil, se fit lacérée la cuisse par Thelma qui riposta dans la seconde en la prenant en tenaille avec ses deux marteaux ! Le reste de son bouclier brisé par Franziskus se désintégra définitivement, la protégeant une fois de plus mais ne pu protéger son autre flanc. (Sieghilde - 1PV, Thelma -1PV)
Marmonnant des mots envers Sigmar, Siegilde para le coup de Thelma avec un marteau et la frappa de l'autre. (Thelma - 1PV).
Frustrée, Thelma pris le bras droit de son adversaire avec sa main gauche, le leva et trancha son flanc droit avec sa lame.(Sieghilde -1PV).
C'est avec étonnement que Sieghilde assomma Thelma de son autre marteau. Thelma lâcha prise et tomba au sol. (Thelma - 1PV)

Sieghilde remporte le combat !


Johann (Fenrie) contre Kaspar (Ludwig)

C'est tout juste recousu et gavé de plantes infectes de Kaspar retourne sur le terrain. Johann, lui était déjà en place, pétillant comme jamais.
Kaspar bu son dernier flacon avec rechignements. Le son retentit et Johann dégaina son pistolet, astiqué toute la veille. Lors de la mise en feu, son engin explosa, brûlant son gant en cuir avec lequel il tira. Kaspar, lui était déjà en route avec une motivation sans faille.
Johann eut à peine le temps de dégainer sa brillante lame pour parer le coup que Kaspar lui assainit, et fut projeter à 20 pieds derrière par la puissance du choc. (Johann -2PV).
Johann, se relevant difficilement, fonça vers Kaspar, semblant affaiblit lui aussi par le choc. Leur lame se croisèrent avec éclat. L'une brillait tandis que l'autre étincelait. La lame étincelante de Kaspar guida son bras vers le torse de Johann, transperçant son armure de bonne facture, tandis que son épée brillante se fracassa contre le bouclier de Kaspar.  (Johann - 1PV).

Kaspar gagne le dernier match du tournoi.

L'annonce des résultats sera faite la veille même tandis que les candidats se soignent tranquillement.

Ludwig.

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Mar 1 Nov 2016 - 21:16

RÉSULTATS DU TOURNOI DE CARROBURG


Alain et Ludwig se dressèrent dans l'arène où les spectateurs et les candidats attendaient impatiemment.

Sans plus attendre, voici les résultats:

IVe avec 1 victoire: Carrax le colérique  (Francgauloisceltic)

IIIe avec 2 victoires:  Johann Schwermutt (Fenrie)

IIe ex-æquo avec 3 victoires:  Franziskus Zimmerkopt (Magnan), Sieghilde Ingrimm (Kaops)   et Kaspar Oberwald (Ludwig)

Ier avec 4 vicoires:  Thelma Auerbach (Oleg)


Bravo à tous les participants, et bravo à Thelma pour sa victoire !  cheers

Oleg aura droit à une récompense à la hauteur de la gloire de Thelma.


Ludwig.  :vive le faux rhum:

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1088
Age : 22
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Mar 1 Nov 2016 - 21:42

Les profils des candidats étaient les suivants:

Johann:

Capitaine
Armure de plate, bouclier, pistolet.
Epée des héros, le Heaume Noir, Talisman de Protection Majeur.

Un profil de capitaine avec une 2+ 5++, un pistolet, 4A F5 et la peur.
Très bon choix d'équipement, c'est un véritable guerrier. Dommage que les dés n'étaient pas souvent en sa faveur, sans compter les miroirs ..   )


Franziskus

Ingénieur
Long Fusil du Hochland
Miroir de Van Horstmann, Armure de Fer Météorique, Epée Tranchante.

Un Ingénieur avec une 1+, un long fusil et une arme perforante.
Sa véritable force venait de son long fusil, qui, quand il touchait, faisait des ravages. Dommage qu'il ne touchait pas souvent. Le reste du combat dépendait du profil adverse. Mais donner CC3 et F3 à son adversaire était très marrant. Il était très sensible à la peur avec un Cd de 7.


Sieghilde

Prêtre-Guerrière
Prière: Marteau de Sigmar
Armure de Fer Météorique, Lames d'Escrimeur

Une armure de 1+, 3A F4 avec CC10, relancer les jets pour toucher au premier tour et les jets pour blesser. Ce personnage était mon personnage favori. Sa "faible" force se compensait par ses relances. Il souffrait cependant beaucoup des grosses armures adverses.


Thelma

Ingénieure
Long Fusil du Hochland,
Épée d'Obsidienne, Bouclier de Chance, Miroir de Van Horstmann

Malgré sa sauvegarde de 5+, le miroir couplé à une arme n'autorisant pas les sauvegardes d'armures était un combo redoutable. Tellement redoutable que couplé avec un long fusil, peu d'adversaires ne purent survire.


Carrax

Capitaine
Bouclier
Cuirasse Étincelante, Malleus Malificarum, Gemme de Feu de Dragon, Potion de Rapidité.

Un Capitaine avec une 4+, 3A F5 avec +1 pour toucher, une 2++ au feu et +3I le premier tour.
C'était un profil intéressant, mais la 4+ a malheureusement fait mouche, les autres combattants ayant généralement une F4 ou F5. Distrayant n'a pas suffit pour combler ce manque d'armure.


Kaspar:

Capitaine
Armure de Plates
Malleus Malificarum, Heaume Noir, Potion de Force.

Un Capitaine avec 3A F5 +1 pour toucher, causant la peur et +2F au premier tour.
Il faisait généralement mal au premier tour avec +1 pour toucher et F7, mais ensuite sa 3+ le rendait vulnérable.


De très beaux profils  

Ludwig.

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2012
Age : 23
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   Mer 9 Nov 2016 - 13:30

ÉPILOGUE


Après la magnifique victoire de l'ingénieure Thelma Auerbach, il était temps d'offrir la récompense au vainqueur. Magnan indiqua un dernier rendez-vous à Stendenheim, petit village au Nord-Est de Senden. Le lendemain, Magnan, une poignée de chevaliers de la Reiksguard et Ludwig Schwarzhelm accueillirent Thelma Auerbach à Stendenheim. Ça tombait bien, le village était sur sa route pour son retour en Ostland. Magnan demanda à Thelma de le suivre et la conduisit dans une maison en bord du village affirmant que la récompense se trouvait à l'intérieur.

Thelma trouva tous ces agissement bien étranges et garda ses armes à porté de mains. Elle mit pied dans la maison. Soudain une voix forte et grave l'interpella, c'était un ogre qui n'avait pas apprécié la visite surprise. Il se jeta sur Thelma qui eu juste le temps de tirer.

Le projectile s'enfonça dans la graisse de la créature, mais cette dernière ne semblait rien sentir. Thelma jeta un œil derrière elle, elle était seule, Magnan et ses chevaliers l'avaient abandonné à son sort... Tant pis se dit-elle, et elle sortit son miroir magique et dégaina son épée.

Le miroir faisant effet, Thelma ressentit une puissance colossale en elle. Elle abattit son épée et trancha entièrement le bras droit de l'ogre comme si ce n'était qu'une vulgaire brindille (Cogneur -1 PV). L'ogre hurla de douleur et essaya d’attraper son adversaire de sa main gauche, mais il se sentit aussi faible qu'un gnoblar et il ne pouvait plus lever son bras devenu étrangement si lourd. Profitant de incompréhension du monstre, Thelma ajusta correctement la trajectoire de son épée et trancha net la gorge de l'ogre. Décapité, ce dernier tomba et sa chute fit trembler le sol (Cogneur -3 PVs).
Thelma retrouva sa force d'origine ce qui la rendit un instant un peu confuse. Elle regarda autour d'elle, la maison était délabrée et le plafond arraché, surement pour permettre à l'ogre d'y vivre plus aisément. Dans un coin étaient empilés pleins de pièces d'or, d'objets de luxe, des meubles et de la viande séchée, un butin digne d'un ogre.

"Bravo ! Bravo ! Félicita Magnan en entrant dans la pièce. Cet Ogre terrorisait les habitants de ce village appartenant à ma commanderie. Jusqu'à ce jour, aucun de mes chevaliers n'avaient eu le courage de l'affronter. Grâce à vous la paix est revenue à Stendenheim. En guise de récompense pour ta victoire au tournoi et pour nous avoir débarrassé de l'ogre, tout ce qui se trouve dans cette maison t'appartient, y compris l'or et les objets volés etc."

Thelma regarda avec colère son interlocuteur. Dirigea le miroir vers Ludwig qui observait la scène avec curiosité, s'avança vers Magnan et lui envoya un puissant coup de poing dans son visage. Le commandeur tomba assommé dans les bras de ses chevaliers derrière lui qui hésitèrent à dégainer leurs armes. Ludwig calma tout le monde. Thelma eut sa récompense dont un certificat de champion du tournoi de Carroburg et s'empressa de rentrer chez elle.

"T'sais Magnan, j'aurais pu m'occuper d'cet ogre facilement, affirma Ludwig qui n'était pas au courant de cette mascarade avant de venir ici.
- Il n'y aurait pas eu de tournoi autrement. C'est pourtant ce que tu voulais, répondit Magnan qui venait de se remettre de son coup dans la figure.
- Ach, c'est vrai par Sigmar... Je veux un tournoi !
- ..."

FIN

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Tournoi de Carroburg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tournoi de Carroburg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tournoi qualificatif ETC
» 12/09 Grand Tournoi Standard : From the Vault Relics
» 2507 pts pour tournoi
» debrief tournoi bolbec
» DEBRIEFING du Tournoi Avord 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Autres :: L'Arène-
Sauter vers: