Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La contrée d'Averland !

Aller en bas 
AuteurMessage
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: La contrée d'Averland !   Jeu 4 Mai 2006 - 13:32

Note du Bibliothécaire Oleg von Raukov:
La majorité du backgroud que vous pouvez trouver dans ce sujet est non-officiel. Par ailleurs, il mélange sans précision les diverses version du Jeu de Rôle, qui proposent une histoire, un gouvernement et une géographie différente.


Voyant que la province était jouée par un de nos membres, je me suis dépéché de chercher des infos sur elle. Je l'invite à me filer un coup de main dans ce travail de recherche. (Valvin se me semble...)

Alors un petit Wikipedia traditionnel :  Averland est une province de la terre appelée l'Empire dans des batailles d'imagination de Warhammer . Sa capitale est Averheim, et ses couleurs sont le jaune et le noir.

Averland est une des provinces les plus riches de l'Empire, bien qu'elle ne soit ni la plus grande ni la plus influente, et son armée est célèbre pour ses uniformes éclatants. Ses plaines larges et ouvertes sont parfaites pour l'agriculture en pleine expansion, mais le point le plus important de la province est le col du Feu Noir . Le col, une fissure profonde et volcanique dans la roche, est le seul itinéraire "fiable" à travers les montagnes. Une vieille route naine passe par le col, reliant les citées Naines des Montagnes du Bord du Monde et des (Terres des princes de frontière?) à l'Empire; des marchandises, particulièrement les minerais  des nains, arrivent constamment dans Averheim, d'où elles sont transportées par le fleuve jusqu'à Nuln . C'est ce commerce qui accorde à Averland sa richesse, mais c'est un prix lourd à payer: le passage est perpétuellement attaqué, la plupart du temps par des tribus d'Orques et de Gobelins, et maintenir une sécurité constante pour le commerce est une tâche difficile. La garde du passage tombe à la Garde de la Montagne (?)(Mountainguard) , l'élite des forces d'Averland.

La faiblesse militaire du col à été rendue visible tout à fait recemment par une invasion massive d'Orque. Le Comte-Electeur Marius Leitdorf a été massacré par le général Orque (plus tard tué par l'Empereur lui-même).     Jusqu'ici, aucun successeur n'a été appelé. Le col a été le passage de nombreuses autres invasions de peaux-vertes, notamment de Grom la Panse des Monts Brumeux(2410) et Gorbad Griffe de Fer(1707). Le col est également l'emplacement de la victoire légendaire de Sigmar sur les tribues d'Orques et de Gobelins, et demeure un endroit de pélerinage pour les fidèle et les fanatiques.

Averland entretient des liens très forts avec la Tilée, et l'influence de ce pays peut être vue dans l'utilisation massive dans la province des arbalêtes et des semi-piques, et dans le culte de Myrmidia , la déesse de la guerre. Averland fait une plus grande utilisation de mercenaires que n'importe quelle autre province, et l'armée inclue presque invariablement une proportion élevée de Tiléeins. Les Chevaliers du Soleil sont l'ordre de Chevaliers le plus important d'Averland. Les Templiers de Myrmidia y ont été fondés en 1457 pendant les croisades contre l'Arabie.

Les Chasseurs Alpins (? Chasseurs-Montagne) sont un détachement spécial du (Mountainguard?), constitué de trappeurs, chasseurs et autres gardes. Ils sont d'excellents archers et eclaireurs qui connaissent le col comme aucuns autres. Les Halflings ont servis dans l'armée régulière et dans le Mountainguard - ils ont fondé plus tard, après la dévastation de Gorbad Griffe de Fer le Moot, la patrie de Halfling.

De nombreuses régions du sud de l'Empire ont été gouvernées par la tribu Avermanni ; une ligue de trois peuplades : les Trattens, les Geschebis et les Agbards. Ils formaient une coalition très en avance sur leur époque et ont réussi à maintenir quelques rapports avec le sud-ouest de la Tilée ; ce qui est d'autant plus remarquable si l'on prend en considération l'énorme chaîne montagneuse que forment les Voûtes entre ces deux nations. On peut seulement supposer que ces relations sont dûes à des marchands Tiléens aventureux cherchant la gloire et s'étant embarqués dans de périlleux voyages par delà les montagnes pour commercer avec les Avermannis.

En l'an 1707, un chef de guerre Orque aussi vil qu'énorme nommé Gorbad Griffe de Fer mena une horde de peaux-vertes par le Col du Feu Noir. Il s'ensuivit la mise à sac de la ville de Nuln, la mort du Comte de Solland, la dévastation de la province et la perte d'un Croc Runique. Après cela, Gorbad mena son armée au nord, le long du Reik supérieur, pour rencontrer et vaincre le Comte du Wissenland à la bataille de Grunberg. Puis Gorbad assiégea Altdorf. C'est lors de ce siège que l'Empereur Sigismund fut tué, mais Altdorf ne tomba pas et les orques furent repoussés.

La géographie : Le Col du Feu Noir : Ce col est appelé Haz-Drazh-Kadrin par les Nains mais il est plus connu sous le nom de Col du Feu Noir. C'est une grande entaille à travers les Montagnes Noires qui s'est formée lorsque les éruptions séparèrent les montagnes. A présent, la faille est une cicatrice sinistre dans les falaises de roche volcanique lisses et luisantes. D'étranges volutes de fumée noire s'échappent de trous à la base des falaises. Ce col est le passage privilégié à travers les montagnes pour toutes les invasions Orques. Mais c’est aussi la principale route entre l'Empire et ses colonies dispersées dans les Principautés Frontalières. Une ancienne route naine traverse le col en direction de Karaz-a-Karak.

Les Montagnes Noires se trouvent entre les Montagnes Grises et les Montagnes du Bord du Monde. Elles séparent l'Empire des terres méridionales des Principautés Frontalières. Les Montagnes Noires sont probablement la plus inhospitalière des frontières de l'Empire. Le climat y est imprévisible et les montagnes deviennent exceptionnellement hautes à mesure qu'elles s'élèvent vers les Voûtes. La seule passe sûre est le Col du Feu Noir, une profonde faille dans le roc, dont les parois s'élèvent comme de hautes falaises au dessus de la route. Le col s'élargit en son milieu, révélant une large vallée où Sigmar livra sa célèbre bataille contre les Orques.

Les Montagnes Noires sont criblées de tunnels Gobelins. Primitifs et étroits par rapport aux mines naines, ces tunnels menacent constamment de s'effondrer. Toute la chaîne est infestée de Gobelins de la Nuit, de Trolls, de Skavens et d'une multitude de créatures néfastes.

Les Voûtes : Ces gouffres glaciaires et immenses sommets forment la jonction entre les montagnes noires et les montagnes grises. On y trouve de riches gisements de fer, de cuivre et d'autres métaux précieux et par conséquent, les mines naines les plus grandes, les plus prospères et les plus profondes en dehors des Montagnes du Bord du Monde.

L'Aver est formé par de rapides torrents de montagnes qui descendent de Karak Varn, au nord du Col du Feu Noir . Plongeant en une série de hautes cascades , ces torrents deviennent deux rivières bleues, qui convergent dans le Mootland : le Bief de l'Aver au nord et le Bief Bleu au sud. L'Aver coule vers l'ouest à travers la capitale régionale d'Averheim et se jettent finalement dans le Reik à Nuln.

Le Haut Reik prend sa source juste au sud du Col du Feu Noir d'où convergent les innombrables ruisseaux formant ce que les gens tiennent pour la source du grand fleuve Reik. Ses eaux sont rapides et cristallines. Le Haut Reik est rejoint par le Sol au sud de Nuln et se jette dans les eaux bleues de l'Aver pour former le Reik à Nuln.

Le comté d'Averland est dirigé par la grande Comtesse Electrice Ludmila Von Alptraum siégeant à Averheim, la capitale politique du comté. C'est une province riche avec de nombreuses villes massées sur ses frontières et de nombreux vignobles. Averheim est une ville cosmopolite où un quart de la population est tilléenne. Il y a d'ailleurs de nombreux mercenaires attirés par les restaurant de leur pays natal qui résident dans la cité. La Comtesse, d'une manière plutôt fantasque, revendique être de la descendance de Brunngerta, le mythique chef des Avermannis. L’armée d'Averland est l'une des plus courageuse de l'Empire ses soldats ont la pénible tache de garder le Col du Feu Noir contre les invasions orques.

Les Bergjaegers (? Chasseurs-Montagne) forment un corps particulier de gardes du col du feu noir, composé de trappeurs et de rôdeurs des monts environnants, des experts du déplacement en terrain rocailleux souvent employés en guise d'éclaireurs. Pas deux d'entre eux n'ont le même parcours : certains sont des gardes chasse ayant perdu leur emploi ou l'ayant jugé trop ennuyeux, d'autres des brigands auxquels le choix fut laissé entre l'armée ou la prison, d'autres encore des voleurs de bétail qui ne furent que trop heureux de pouvoir s'engager lorsque les fermiers se mirent à leurs trousses. Quelle que soit leur histoire, ce sont tous des tireurs experts habitués aux rigueurs de la vie en plein air.

Les Halfings : L'Averland est le voisin du Mootland, la terre des Halfings, qui fut dévastée en l'an 1707 lorsque le seigneur Orque Gorbad emprunta le Col du Feu Noir. Depuis lors les gardes du Mootland sont encouragés à servir quelques années dans les garnisons chargées de la défense du col. Un jour prochain quand un seigneur de guerre Orque tentera à nouveau d'envahir ces terres, il devra d'abord essuyer la résistance des halfings.

La garde des montagnes : La garde des montagnes est la célèbre garnison cantonnée au Col du Feu Noir, celle-là même qui repoussa les tentatives d'invasions de tant de peaux-vertes ; et avoir servi plusieurs années durant sous leur livrée traditionnelle jaune et noire témoigne d'un certain mérite. Chaque garde est entraîné au maniement de toutes les armes traditionnelles de l'Empire.

Quelques villes : Wuppertal est une ville pittoresque célèbre pour ses bûcherons, mais sous son atmosphère ordinaire propre aux hameaux de l'Empire se cache une profonde aversion envers les adorateurs d'Ulric. Les bagarres entre les sigmarites de Wuppertal et ces derniers ne sont pas rares et sont même devenues monnaie courante pour les habitants de cette cité qui compte un peu plus d'un millier d'habitants.

Loninburg est bâtie dans l'une des plus grande région viticole de l'Empire. Dans les murs de cette cité l'on peut trouver le plus grand temple de Véréna de la province et l'une des bibliothèques la mieux approvisionnée de la toute la région traitant des sujet aussi divers que la balistique et l'anatomie. Peu de personnes adorent Sigmar ou Ulric dans cette petite ville de 500 habitants.

Pfungzig, Schramleben et Sigmaringen sont relativement pauvres et ne se sont pas vraiment remis de la guerre contre les orques en l'an 1707 du calendrier impérial.


Edit de Trieb: corrigé et traduit, mais il reste encore certains problèmes, et certaines choses se repetent...

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/


Dernière édition par le Jeu 4 Mai 2006 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: La contrée d'Averland !   Jeu 4 Mai 2006 - 13:36

Héros d'Averland
Marius Leitdorf était connu sous le nom du " seigneur fou d'Averland ". Sombre et morose, il était sujet à de violents accès de rage que personnes ne pouvait calmer. A d'autres moments, il souffrait de périodes de profonde dépression. Il se renfermait alors sur lui même et ne parlait à personne pendant des semaines. Ses humeurs imprévisibles lui valaient de nombreux ennemis dans l'Empire. Il n'était le bienvenu ni dans les cours des comtes électeurs, ni même à la cour impériale.

Le goût de Marius pour la soie fine, le velours et les vêtements luxueusement taillés était légendaire et poussait certain à croire, bien à tort, qu'il n'était qu'un bellâtre incompétent. On dit communément qu'il était fou et peut-être l'était-il, mais sa rage irraisonnée était appuyée par un esprit aiguisé et le talent d'un artiste. Homme d'épée, poète, peintre, ingénieur et inventeur, il excellait dans toutes ces disciplines et dans bien d'autres encore. Pendant la Troisième Bataille du Col du Feu Noir, Marius et les joueurs d'épée d'Averland, complètement entouré par l'énorme marée verte tinrent leur position jusqu'au dernier. Le comte fut finalement tué dans un duel avec un monstrueux seigneur de guerre orque. La mort héroïque de Marius et ses hommes ne fut pas vaine, puisqu'il gagna assez de temps pour les Chevaliers de Reiksguard, menés par l'Empereur Karl Franz dans la personne, brisent par une charge de flanc la ligne de bataille peaux-vertes. Le nom de Marius Leitdorf est maintenant rappelé avec le respect dû au Sauveurs de l'Empire.

L'Aver : Remarquable par coloration d’un bleu profond de ses eaux, on peut suivre son cours depuis les Montagnes Noires. Il est navigable de Nuln - où il se jette dans le Reik - jusqu’au Mootland, où il irrigue la plupart des cultures.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: La contrée d'Averland !   Jeu 4 Mai 2006 - 22:26

Encadré par les Montagnes Noires et la longue chaîne que constituent les Montagnes du Bord du Monde, l’Averland s’étend au sud de l’Empire entre le fleuve Aver et le Reik supérieur. Bien qu’elle ne soit ni très grande, ni particulièrement influente, c’est une province prospère : ses deux massifs limitrophes sont creusés de nombreuses mines qui sont pour la plupart la possession des nains, et dont le minerai acheminé à Averheim, sa capitale, est vendu à bon prix aux marchands venus de Nuln et l’y faisant convoyer par voie fluviale le long de l’Aver. Les montagnes comptent également quelques forteresses naines séculaires, mais plusieurs sont tombées aux mains des Gobelins de la Nuit ou des skavens, tandis que d’autres ont disparu suite à de violentes éruptions volcaniques.

Séparant les Montagnes Noires des Montagnes du Bord du Monde, le Col du Feu Noir abrite un important passage commercial vers les Principautés Frontalières, lequel est en fait une ancienne route naine s’étendant au-delà d’Averheim jusqu’au nord de l’Empire. Les marchandises remontant le Col du Feu Noir empruntent ensuite généralement le fleuve Aver jusqu’à Nuln. Ce col constitue le seul passage entre des sommets escarpés autrement infranchissables, sans parler que peu osent risquer les fréquentes tempêtes et avalanches, fruits de conditions climatiques imprévisibles. Pire encore, les hauteurs sont la demeure de féroces tribus gobelines, de trolls, de skavens et autres créatures peu amicales. Certains aventuriers audacieux ont monté le commerce d’œufs volés dans l’aire de monstres légendaires, qu’ils monnayent ensuite au Zoo Impérial où les plus grands généraux viennent trouver leurs montures.

L’Averland est une province riche, en conséquence de quoi des sommes exorbitantes sont dépensées dans les tenues de ses soldats, les vétérans arborant volontiers des uniformes flambant neufs reflétant leur grade autant que leur supériorité sur le commun de la piétaille. La tradition s’est peu à peu étendue, au point que même les miliciens et les mercenaires s’efforcent désormais de porter les vêtements les plus coûteux qu’ils puissent se permettre, et on dit que l’armée d’Averland seule emploie autant de tailleurs qu’une petite ville ! Des plaisantins aiment à prétendre que si les Averlanders sont de si bons archers, c’est pour éviter de devoir en venir aux mains et de risquer de déchirer ou de salir leurs beaux atours ; ils évitent néanmoins ce genre de remarques en la présence d’un habitué du Col du Feu Noir pour éviter de finir la tête sur le pavé et soulagés de quelques dents. Ces pratiques vestimentaires outrancières ne pouvaient qu’attirer le peuple des halflings, et la commande la plus fréquente dans les ateliers de retouches du coin est « de raccourcir les manches et d’élargir un peu à la taille, merci. » De nombreuses jeunes recrues sont démoralisées d’apprendre que le pimpant uniforme ne leur sera accessible qu’après avoir servi au moins un an. D’ici là, ils ne seront en rien considérés comme des soldats professionnels et devront provisoirement se contenter d’un accoutrement plus sobre…

Les Bergjaegers forment un corps particulier de gardes du Col du Feu Noir, composé de trappeurs et de rôdeurs des monts environnants, des experts du déplacement en terrain rocailleux souvent employés en guise d’éclaireurs. Pas deux d’entre eux n’ont le même parcours : certains sont des gardes-chasses ayant perdu leur emploi ou l’ayant jugé trop ennuyeux, d’autres des brigands auxquels le choix fut laissé entre l’armée ou la prison, d’autres encore des voleurs de bétail qui ne furent que trop heureux de pouvoir s’engager lorsque les fermiers se mirent à leurs trousses. Quelle que soit leur histoire, ce sont tous des tireurs experts habitués aux rigueurs de la vie au plein air.

Et ce lien : http://fr.games-workshop.com/warhammer/empire/jeu/leitdorf.asp

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: La contrée d'Averland !   Lun 12 Juin 2006 - 14:20


_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anton Ludenhof
Empereur
Empereur
avatar

Nombre de messages : 1575
Age : 27
Localisation : Prés de Toulouse
Date d'inscription : 23/04/2006

MessageSujet: Re: La contrée d'Averland !   Jeu 15 Juin 2006 - 11:23

D'autres familles nobles : Le Leitdorfs, famille régnante puissante de Wuppertal. Dirigé par le `' Marius fou Leitdorf, cette famille a des conceptions sur le siège électoral. Seigneur Marius lui-même est quelque chose d'un caractère instable par conséquent préfixe fou de `le'. Parfois il est sullen et sombre, à d'autres fois il se ferme loin dans sa chambre pendant des jours à la fois et parlerait à clef à personne, mais à d'autres fois il est donné aux accès de la fureur. Le goût de Marius pour les soies fines, le velours, et l'habillement extraordinairement mode est légendaire et ses adversaires (incorrectement) le classent en tant que bellâtre inefficace. Lui peut-être donné aux modes imprévisibles mais lui est un bons épéiste, poèt, peintre, ingénieur et inventeur. Marius a eu beaucoup de leçons du grand escrimeur de Tilean, Francesco Carmagnola, et combat avec l'épée et le poignard long-à lames. En fait Marius est un grand patron de tout Tilean et a plusieurs amis influents de Tilean. Marius Leitdorf est également l'une des têtes de la ligue du marteau (voir ci-dessous.)

Géographie : Le fleuve avèrent des marques la frontière nordique de la province et le Reik supérieur marque la frontière méridionale. Le fleuve avèrent est particulièrement notable pour sa couleur bleue forte et eaux vigoureuses et écumantes. Il voyage également par les montagnes discutables et dans noires. De temps en temps les chalands et les bateaux de rivière transportent des passagers de Nuln au bastion nain de Karak-Varn dans les montagnes.

Averland tire bénéfice d'un climat doux et d'un bon nombre de Rolling Hills idyllique parfaits pour vinicole étendu. Du côté du sud du fleuve avérer et le côté du nord du Reik supérieur peut être vu plusieurs des vignes bienfaisantes de la province. C'est non seulement la noblesse qui profite de la production vinicole lucrative mais également des ordres saints. Sigmarite abbés particulièrement avaient longtemps transformé le vin dans leurs monastères et quelque propres les vignes les plus productives dans la province entière. Beaucoup de nobles possèdent également des domaines de château près aux vignes.

Cette culture étendue a vu le changement du paysage d'Averland au cours des siècles. Il y avait beaucoup de forêts épaisses et marais marécageux. Maintenant l'Averlanders ont vidangé plusieurs des marais pour créer les étangs, qui sont maintenant idéaux pour la pêche. Certains des nobles les plus riches possèdent des domaines avec les étangs énormes ; la zone d'étang d'Averheim est particulièrement cherchée après comme endroit pour vivre dans la ville parmi beaucoup de nobles et négociants.

Dans le sud-est du mensonge de province trois ont ruiné des tours connues simplement par Averlanders comme tours du `trois'. Les personnes instruites les savent pour être d'origine d'Elven et très antique tandis que chacun les voit autrement pendant que trois, les tours sinistres et ruinées qui mieux sont évitées. La vue de infiltration est que les puissances malignes étranges menacent là.

Notes historiques : Avant et pendant le règne de Sigmar la tribu principale de la région d'Averland étaient l'Averingi. Sous le grand Alric en chef la tribu est devenue puissante et riche, la plupart du temps en raison de leur adaptabilité et de leur utilisation prête des arcs dans un moment où l'arme favorisée de missile du jour était le javelot et le francisca. Quand Sigmar est venu allégeance mise en gage par Alric à lui et a joint son armée pour la bataille finale dans le passage noir du feu. La fidélité d'Alric a été duel récompensée avec le gouvernorat d'Averland dans le nouvel empire de débutant.

Dans 1707 le futur d'Averland a regardé décidément morne. Hors du feu noir du passage est venue l'horde verte énorme de Gorbad Ironclaw du fort de roche de fer dans les bad-lands. Averland était totalement non préparé pour cette menace et des forces rangées contre l'horde ont été balayées de côté avec la facilité effrayante. Beaucoup de fermes et villages de vin ont été rasés à la terre et Averheim égal lui-même a été renvoyé, mais pas avant une bataille dure. L'Orcs, satisfait de la destruction, est allé immédiatement dessus à Nuln où une grande partie de cette grande ville a été également renvoyée. À la bataille de la couronne de Solland le groupe de seigneur de la guerre d'Orc l'électeur de Solland et a pris son Runefang. À la bataille de Grunberg Gorbad a été finalement arrêté quand il a souffert une blessure sérieuse à la main du compte de Wissenburg, qui lui-même a été mal blessé. A ainsi fini le bout des grandes invasions d'Orc pour infester l'empire, pour le moment. Le repos est histoire comme Solland est devenu Wisssenland et ses comptes devenaient des vassals des électeurs de Nuln. Averland a récupéré rapidement et si quelque chose la destruction de quelques parties de la province par le terrain préparé par horde d'Orc pour la culture remplacée et le peuple prospérait.

De TEW à actuel : La situation politique dans l'empire a empiré pendant cette tranche de temps (approximativement dix ans) et les ennemis externes et internes ont assailli l'empereur. Le chaos wormed graduellement sa manière dans plusieurs des cours électorales, y compris Altdorf' s, et a réussi à amener non seulement de vieilles antipathies mais à créer également des neufs. Mais le chaos était simplement le catalyseur pour ce qui se produirait après. L'empire était loin d'unifié en premier lieu et l'occasion d'être débarrassé de quelques ennemis était trop pour plusieurs des électeurs à passer au-dessus de, chaos a juste encouragé ce processus. La guerre civile globale était le résultat inévitable avec beaucoup de côtés de choix sur la base de la religion, c.-à-d. Sigmarites contre Ulricans. Personne n'ont pu réclamer la neutralité. Vous étiez pour l'empereur ou contre lui.

Pour Countess Ludmila von Alptraum grande, un disciple de la vieille foi, ceci était une décision difficile. Elle avait toujours été fidèle à la cour impériale mais elle avait toujours su qu'elle n'était pas populaire parce que le Sigmarites dominant a suspecté sa famille de avoir des sympathies d'Ulrican. Countess von Alptraum à la fin n'a pas dû prendre une décision. Une plénipotentiaire impériale de Marius contacté par Altdorf Leitdorf et dit lui que s'il donnait l'appui sincère à l'empereur, et attaque le von Alptraums et leurs défenseurs d'Ulrican, il serait donné l'Electorship d'Averland. Marius a eu besoin de petit encouragement en mobilisant les forces de la ligue du marteau pour commencer la campagne. Il a toujours su que le temps viendrait pour régner et le temps était maintenant. L'électeur d'Averland, soutenu par la ligue de la vigne, s'est déplacé pour parer cette menace. Mais au lieu de la préparation à un siège ils forces de s ont confronté Marius des' dans l'ouvert où ils ont été excellés par les armements et l'armure supérieurs principalement de la force de Sigmarite, qui a été également soutenue par un grand nombre de condottieres de Tilean (évidemment Marius bénéficié de ses diverses alliances avec des nobles de Tilean).

En attendant une autre guerre faisait rage dans le sud-est de la province entre la ligue de Weinberg et les forces de l'abbé de Rebstock. Les deux côtés avaient été les ennemis amers et dès que la guerre avait éclaté entre Averheim et Marius Leitdorf, forces du s de l'abbé des' ont été mobilisés pour écraser la ligue d'upstart sur leur seuil. L'abbé avait été toujours allié à la ligue du marteau et la ligue de Weinberg s'était toujours opposée à la règle par Averheim. Cet être le cas, la ligue de Weinberg a dû être enlevé. Bien que les batailles aient été féroces et la ligue a eu quelques succès qu'ils ne pourraient pas à la fin régner. Ainsi Marius est devenu le compte d'électeur d'Averland et l'abbé de Rebstock a augmenté son empire dans les sud.

Relations avec l'empereur : Averland n'a aucune prétension à la couronne impériale et n'a aucun intérêt en prolongeant ses frontières provinciales. On le concerne, cependant, par maintenir ce qu'il déjà a et combattra tous les nobles dans de ses propres limites et de ceux des provinces rivales attentives sur voler sa richesse. Général Averland est trop intéressé lointain avec les intrigues en ses propres frontières, particulièrement entre Averheim, la ligue du marteau, et la ligue de Weinberg, que pour se tracasser avec les sujets externes. Mais si, comme est probable, Marius Leitdorf hérite Ludmila de l'Electorship alors que la politique d'Averland est sûre de changer aussi. Frontières de s augmenterait-il Averland des' ?

Relations avec les provinces voisines : Averland apprécie des relations raisonnablement bonnes avec Nuln pendant qu'il se fonde sur la ville-état pour son superbe pikemen et artillerie. Dans le passé, cependant, ce n'était pas toujours le cas comme Averland essayé pour fixer la ville bourgeonnante (car il était alors) pour lui-même parce qu'il s'étendent sur l'itinéraire lucratif du commerce de Reik. Mais maintenant c'est impossible, car la ville s'est développée dans une ville puissante avec une armée également puissante.

Pas étonnamment les relations avec le discutable sont bonnes. Le commerce est vif avec des exportations de vin et des importations des produits alimentaires de Halfling. Un certain Halflings de phase dans Averheim et quelques uns des villages près à la frontière discutable où ils peuvent trouver l'emploi prêt dans la production vinicole et, naturellement, dans les cuisines. Elles restent dégagées d'autres sud allants pas moins parce qu'elle est peu trop loin du discutable et elles tendent à croire les histoires au sujet du `Sigmarites fou' vivant dans les sud.

Des relations avec Stirland sont tendues parfois en raison des requins de la finance qui semblent être permis d'errer librement sur la frontière d'Averland où elles pillent et pillent des villages et de petites villes et prennent le leur se corrompt de nouveau à leurs bastions. Naturellement ces occurrences sont blâmées sur les bandits communs et le Goblinoids et les mutants omniprésents. Cependant, une conglomération lâche des familles et des villages nobles dans le nord d'Averland, a appelé la ligue de la vigne, a depuis été réussie au cours des vingt dernières années à empêcher la plupart de ces incursions même au point de la pénétration dans Stirland et de raser plusieurs châteaux à la terre, au sujet de la laquelle les autorités de Stirland de gens du pays sont loin d'heureux. Le plus mauvais de ces conflits est excédent mais il n'est pas fini.

Sylvania est vu, comme le reste de l'empire, car un endroit de présage malade et de personne va volontairement là. Ces Averlanders qui choisissent invariablement d'aller le long chemin rond par l'intermédiaire de Nuln et puis le long du fleuve remuent et puis à Waldenhof, capital de s de Sylvania'.

Le rapport entre Averland et les princes de frontière est principalement établi sur la défense mutuelle : la promesse d'Averlanders (à l'aide dans aucune petite partie des chevaliers du coeur ardent) de maintenir le passage noir du feu exempt de Goblinoids et d'autres nasties tandis que la ville nordique de princes de frontière des promesses de Kircheburg de même.

_________________
Soutenez la Menace du Stirland : http://auteur-mds.skyrock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patatovitch
Paysan
Paysan


Nombre de messages : 8
Age : 40
Date d'inscription : 30/04/2010

MessageSujet: Re: La contrée d'Averland !   Lun 6 Juin 2011 - 18:00

Bonjour,
Je suis en train de travailler sur une page sur l'Averland sur le Verrah Rubicon :

http://verrahrubicon.free.fr/empire_averland.htm

J'aimerais savoir d'où sort ce fluff et s'il est officiel ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La contrée d'Averland !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La contrée d'Averland !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers de nouvelles contrées.
» [Campagne][Empire] IIIe Corps expéditionnaire d'Averland
» Présentation Louis Le Sage d'Averland
» La contrée des rêves - résumé
» Demeures de l'Epouvante, Contrées de l'Horreur, Horreur à...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: