Le Conseil Impérial

Forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge, Age of Sigmar et même Kings of War !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Bögenhafen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ernst von Saponatheim
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 16
Age : 36
Localisation : Nice
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Bögenhafen   Ven 20 Avr 2007 - 12:36

Note du Bibliothécaire Oleg von Raukov:
Le backgroud que vous pouvez trouver dans ce sujet contredit parfois du background plus récent (Jeu de rôle v2 et v3). Pour cette ville, ces diverses versions sont néanmoins proches et compatibles pour ce qui est de Bögenhafen (il y a 8 ans d'écart entre la v1 et la v3, et 1 an et la Tempête du Chaos entre la v3 et la v2) Des informations supplémentaire peuvent se trouver dans mon sujet sur le Reikland, mais la meilleure solution est de se référer aux sources.


J'ai cru comprendre que la ville de Bögenhafen intéressait quuelqu'un. Voilà ce que j'ai dessus.

Bögenhafen

Economie

Bögenhafen compte une population d’environ 5000 âmes et se situe au point culminant de la rivière Bögen, laquelle est praticable par des péniches de grande taille. La ville est un centre de marché régional : les marchandises sont acheminées depuis Altdorf, Nuln, et Marienburg par voie fluviale, et négociées contre la laine et le vin du pays. Le plomb et l’argent en provenance des montagnes sont transbordés ici, pour être envoyés aux quatre coins de l’Empire.
Le commerce constitue l’élément moteur de l’économie de la ville, les intérêts commerciaux dominent la vie politique, et le pouvoir à Bögenhafen tient entre les mains de seulement quatre grandes familles.

Structure politique

La ville se situe à l’intérieur des frontières de la baronnie de Saponatheim et tombe sous la juridiction du baron Wilhelm qui réside au château Grauenburg, à quelques 40 Km au Nord. Les affaires de la ville ne lui tiennent toutefois pas spécifiquement à cœur, et il se contente de tenir des audiences irrégulières dans son château quand il n’a pas d’obligations plus urgentes à remplir –  ‘‘comme chasser, jouter et pêcher’’.

Le Conseil

En théorie, Bögenhafen est régie par un conseil municipal, et les rares désaccords qui peuvent donner lieu à un débat sont réglés par un vote à la majorité absolue. Le conseil comprend quinze sièges mais la majorité d’entre eux sont contrôlés – directement ou indirectement – par les quatre familles marchandes, et leur position élevée profite à la Guilde des Marchands.
Les sièges du Conseil sont tenus par les dignitaires suivants :
- Quatre représentants de la Guilde des Marchands ; un d’entre eux est Johannes Teugen, en qualité de chef de la Guilde des Marchands (cette fonction est tenue invariablement par une des quatre grandes familles), et traditionnellement un siège est toujours tenu par un membre de la famille Magirius, la plus influente des petites entreprises commerciales. Les deux sièges restants sont occupés par deux membres de familles mineures.
- Un représentant de chacune des familles marchandes principales ; habituellement le chef de famille, mais parfois un représentant attitré.
- Le prêtre local de Sigmar.
- Les chefs des Guildes es Médecins, Tailleurs et Tisserands, Charretiers, Dockers et des Pleureurs (le détenteur du dernier siège est actuellement aussi le prêtre local de Morr ; c’est lui que l’on consulte lorsque la fosse commune est saturée et qu’il faut en creuser une nouvelle).
- Un représentant des corporations d’artisans, choisi parmi les chefs des Guildes de Charron, Menuisiers, Joailliers, Ferronniers et Maçons.
D’autres individus peuvent être appelées à participer au conseil de temps en temps, lorsque le problème les concerne tout particulièrement. Ils ne votent pas aux réunions mais sont cités à titre consultatif. Les plus courants d’entre eux sont :
- La prêtresse locale de Véréna dont la réputation d’impartialité, de sagesse et de justice est reconnue de tous, à ce point même qu’il arrive parfois que le vote lui soit automatiquement acquis par consentement mutuel ; le Capitaine de la Garde qui peut être appelé pour des problèmes de loi et d’ordre ; et les Sergents de la Garde qui font office de représentant des divers quartiers de la ville qui tombent sous leur juridiction. De sorte qu’il est ardu de soutenir une plainte contre la Garde, bien que certaines Guildes soient préparées à représenter leurs membres dans de tels cas.
Les autres prêtres participent à certaines séances du conseil lorsque l’ordre du jour concerne leurs temples ou les intérêts de leurs divinités. Ils tiennent généralement un rôle de consultant, mais peuvent se voir octroyer le droit de vote si tout le monde y consent.

Les Groupes de Pression

Les marchands de la ville forment le groupe le plus puissant du Conseil ; lorsque les quatre grandes familles – Haagen, Teugen, Steinhäger et Ruggbroder – se rassemblent derrière la Guilde, les marchands totalisent huit voix, et ils peuvent généralement compter sur celles des Médecins, des Tailleurs et Tisserands, ce qui fait un total de dix voix. Sachant que le temple de Sigmar (et par conséquent les Pleureurs) voteront généralement de façon conformiste, et que les Dockers voteront presque toujours à l’encontre de l’avis des Charretiers, ceci est plus que suffisant pour leur assurer la majorité. Le président du Conseil est pratiquement toujours assuré d’appartenir à la Guilde des Marchands.
La position politique des autres membres du Conseil varie constamment, selon les transactions et les alliances qui sont faites et refaites presque quotidiennement. Le schéma général des alliances est le suivant :
- Les Médecins, les Tailleurs et Tisserands votent normalement de concert avec la Guilde des Marchands.
- Les Pleureurs votent normalement avec le temple de Sigmar ; car le temple représente en fait le quartier religieux dans son entier, et le prêtre de Sigmar agit comme représentant de tout le clergé de la ville.
- Les Charretiers votent normalement avec la Guilde des Artisans.
- Les Dockers et les Charretiers votent invariablement l’un contre l’autre.
- Les familles de marchands votent très fréquemment avec la Guilde des Marchands, mais forment incessamment des alliances temporaires et des oppositions.

Les Guildes

Comme c’est le cas partout ailleurs dans le Reikland, les Guildes de Bögenhafen ont un monopole quasi-total sur le marché du travail dans les métiers qu’elles représentent. L’adhésion à une Guilde est presque toujours obligatoire pour toute personne souhaitant exercer un métier dans la ville. Lorsqu’un travail important nécessite d’être entrepris, spécialement s’il est commandé par le Conseil municipal, par une autre Guilde ou par l’une des quatre grandes familles de marchand, la tradition veut que ce soit la Guilde appropriée qui doit être pressentie, plutôt qu’un artisan ou un groupe d’artisans. La Guilde négocie les honoraires pour le travail et répartit l’ouvrage entre ses membres en sous-traitance.

En plus des Guildes habituelles que l’on peut espérer trouver dans presque n’importe quelle ville Reiklandaise, il y a trois cas particuliers qui méritent d’être traités plus en détail.

La Guilde des Marchands est remarquable par le fait qu’elle est la plus puissante de la ville, et pas seulement parce que ce sont les marchands qui ont contribué à (et contrôlent encore) la presque totalité des richesses de la ville.
C’est parmi ses membres que sont recrutés les adeptes de l’Ordo Septenarius qui croient que Johannes Teugen est le plus grand atout de la Guilde et de la ville.
La famille Ruggbroder constitue une exception, toutefois, et sa fortune est actuellement sur le déclin. Bien évidement la concurrence de l’extérieur n’est pas tolérée, mais les membres de la Guilde sont libres de gérer leurs affaires comme ils l’entendent.

La Guilde des Médecins a pour principales fonctions de statuer sur les plaintes portées à l’encontre de ses membres (plaintes rares car la Guilde ne les écoute que de la bouche même des patients) et d’empêcher les charlatans d’exercer dans la ville.
De temps en temps, elle émet des édits recommandant tel traitement ou prohibant tel autre ; la sanction encourue par un praticien qui prescrit un traitement prohibé est la radiation de la Guilde, même si le traitement s’est avéré efficace.
Toute personne exerçant la médecine dans Bögenhafen sans être affiliée à la Guilde est passible d’être arrêtée sur l’instant pour voie de fait et tentative de meurtre ; le patient n’est pas autorisé à parler en faveur de l’accusé, et la Guilde octroie une récompense forfaitaire de dix Couronnes à quiconque fournit des renseignements conduisant à une telle arrestation.
Il y a plusieurs chirurgiens à Bögenhafen, chose que chacun peut apprendre en se renseignant auprès du siège social de la ville. Ils pourront être consultés au tarif normal de trois Couronnes.

La Guilde des Pleureurs est une société religieuse dédiée au culte de Morr, responsable de l’organisation des enterrements et de l’entretien du cimetière.
Ses frais d’entretien sont assurés par l’argent que donnent ceux pour qui la Guilde arrange les funérailles. La Guilde supervise également la construction de tombeaux et autres monuments à l’intérieur du cimetière, partageant les revenus de ces travaux avec la Guilde des Maçons.
Toute personne qui s’occupe d’un enterrement ou dispose d’un corps sans être supervisée par la Guilde s’expose à des poursuites judiciaires sur les charges de vol de cadavre et/ou nécromancie ; tout comme la Guilde des Médecins, les Pleureurs offrent une prime fixe de dix Couronnes à quiconque permet l’arrestation de tels mécréants.

Tous ces renseignements proviennent du supplément pour le JdR V1 (malheureusement  épuisé) "La Campagne Impérial : Ombre sur Bögenhafen" qui reste, pour ce que j'en sait, la seule source de fluff sur cette ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ernst von Saponatheim
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 16
Age : 36
Localisation : Nice
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Bögenhafen   Ven 20 Avr 2007 - 12:59

Je double post pour apporter quelques précisions.

L'Ordo Septenarius est une société semi-secrète (tout le monde connait son existence mais pas forcement son fonctionnement) qui oeuvre pour la défense des intérêts de la ville et de ceux des marchands. Sachant que quasiment tous les membres de cette société sont issus de la Guilde des Marchands, les deux buts n'en forment qu'un.
L'Ordo Septenarius sert également de mécène aux commerces ou aux temples qui connaissent des difficultés financières.
Il permet aussi aux quatre familles marchandes de régler leurs différents en privé et non pas au Conseil de la ville (où ils doivent faire front commun pour continuer à diriger Bögenhafen).

Neuf cultes sont présents à Bögenhafen : Sigmar bien-sûr (le plus important), Ulric (le moins important), Véréna, Shallya, Morr, Taal (à l'extérieur des murailles), Händrich et Bögenauer.
Händrich est le dieu du commerce et des richesses, on comprend mieux sa présence à Bögenhafen. C'est une divinité majeure et son plus grand temple se trouve évidement à Marienburg (où il est appelé Haendryk). Mais il y a d'autres temples majeurs à Miragliano et à Magritta.
Bögenauer est une divinité mineure uniquement présente à Bögenhafen. Elle est la divinité protectrice de la ville et est une incarnation des intérêts de Bögenhafen et de tout ce qui fait sa raison d'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Bögenhafen
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bögenhafen
» Mon armée de Bögenhafen
» L'attaque des Ogres sur Bögenhafen
» Bögenhafen, 2000pts
» L'attaque de Bögenhafen Acte I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: