Le Conseil Impérial

Forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge, Age of Sigmar et même Kings of War !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Compte Rendu d'une campagne sur Carte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pieter Von Keller
Joueur d'Epée
Joueur d'Epée
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 27
Localisation : Lille, dans le nord
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Compte Rendu d'une campagne sur Carte   Sam 17 Mai 2008 - 14:29

Le texte qui suit est le descriptif d'une campagne que nous avons commencé au mois de décembre dernier, dont le planisphère s'étend sur les provinces impériales les plus septentrionales (Ostland, Hochland, Talabecland et Ostermark), ainsi que sur Kislev et les Montagnes du Bord Du Monde, avec le royaume nain de Karak Kadrin. La campagne débuta en 2523, suite à la Deuxième Grande Guerre contre le Chaos, alors que les forces des dieux sombres, vaincues, se retiraient lentement au Nord. Une force d'Elfes Noirs mensés par Uriel Centuris a accosté dans le port en ruines d'Erengrad, prêt à faire une rafle d'esclaves importante. Dans le même temps, l'Empire lance ses armées dans le Nord à la poursuite du Chaos tandis que les Nains essayent de lancer des expéditions importantes dans leurs anciennes forteresses. Une bande d'ogres s'est installée dans els ruines de Mordheim sous l'égide de Torgal Eul Glouton, et se prépare à festoyer de chair humaine...



"Je me présente, Erwin Von Koninger. Je suis scribe à la cour de Karl Franz, Empereur de notre très Saint Empire. Il m'a confié la tâche de vous conter les évènements qui survinrent à la suite de la Tempête du Chaos de cet été, afin que tous se rapellent de l'Année que Personne ne pouraa oublier. Tout commença après la bataille de Sokh, où les forces de toutes les provinces impériales, avec en sus nos alliés bretonniens, elfes et nains, vainquirent la horde venue du Nord. Le Seigneur de la Fin des Temps, Archaon, fut vaincu, et transformé en horrible mutant par ses dieux, mécontents de son incapacité à prendre Middenheim, la plus grande forteresse impériale. Ses forces se dispersèrent un peu partout dans le Hochland, l'Ostland et le Talabecland, alors que l'Ostermark était assaillit par les peaux vertes. L'Apocalypse avait pu être évité, mais la situation était encore précaire pour nos forces.


Karl Franz mena les armées du Sud à l'assaut du Fort d'Airain dans les Monts du Milieu, alors que la Horde de Grimgor Boite en Fer, grand seigneur de guerre orque, envahissait la province maudite de Sylvanie et se vit confronté aux hordes de la non-vie. Les armées impériales des provinces Nord ont quant à elles entamé la poursuite des hordes du chaos qui se retiraient, dans le but d'aider Kislev et de purger le mal. Les Osltanders mirent le siège devant le fort Erstein, tandis qu'on appris une funeste nouvelle: les restes de l'armée de Garagrim, tueur nain, étaient taillés en pièces par une horde immense de chevaucheurs de Loups Gobelins à l'approche de Karak Azul. Le roi Ungrim Poing de Fer jura de venger les troupes de son défunt fils et sonna le rappel des armées de sa cité. Le comte Wolfram Hertwig de l'Ostermark signa un accord commerciel entre sa cité et Karak Kadrin, qui devait en échange bâtire un fort pour protéger les échanges...

Le Premier succès vint des troupes du Ostland, qui, menée par le général Von Keller, vainquirent les esclavagistes Elfes Noirs à une bataille titanesque aux portes de Bohsenfels, formidable forteresse qui avait tenu face aux innombrables hordes du Chaos. Les Elfes Noirs furent presque tous tués, abattus par les volées d'arbalètes ou empalés sur les piques. Gloire à nos hommes! Les ingénieurs nains chargés de la construction d'un fort pour protéger la route commerciale entre Karak Kadrin et Bechafen furent promptement taillés en pièces par la Horde d'ogres établie à Mordheim, alors qu'une nouvelle expédition naine pour reprendre Karak Azul se trouvait encore massacrée par une horde de cheveaucheurs de loups gobelins! Ungrim Poing de Fer mit alors son armée en marche, tandis que nos propres troupes étaient toujours aux prises avec les troupes du chaos, luttant pour les déloger des forêts, des collines et des villages qu'ils avaient occupé durant leur avance sur nos terres.

Un nouveaux succès vint cette fois des troupes du Talabecland, qui reprirent le fort Ostenburg des mains des cultistes de Slaanesh, en les bombardant pendant des heures, et en passant toute la garnison barbare au fil de l'épée. Dans le même temps, une armée naine menée par Ungrim Poing de Fer, Roi de Karak Kadrin, se mit en marche vers Mordheim pour vaincre la triue ogre qui y avait élu résidence. L'armée naine fut presque entièrement massacrée, les solides guerriers nains se faisant massacrer sans merci par les terribles Ogres. C'est deux jours après cette terrible défaite que nous vint la rumeur qu'une expédition des Elfes Noies avait pris pied dans les ruines d'Erengrad, établissant une position fortifiée, dans le but évident d'attaquer fuyards du chaos et troupes impériales pour les soumettre à l'esclavage.

Les troupes Ostlanders prirent le mois suivant le fort Erstein, la limite entre Kislev et la province, exterminant les maraudeurs chaotiques qui s'y protégeaient de l'hiver, qui se manifesta sous la forme d'une épaisse couche de neige sur tout le front. Le comte de l'Ostland Valmir Von Raukov fonda de nouveaux villages et entama la reconstruction, grâce au début du retour des réfugiés de sa province, et l'aide substantielle du Nordland, qui y gagna un abaissement des taxes aux frontières. Un messager Kislévite nous fit parvenir un message avant les derniers jours de l'année: le Fort Levski à la frontière Kislévite, occupé par des gobelins, venait d'être sauvagement attaqué par des troupes Elfes Noirs et les peaux vertes massacrés ou réduits en esclavage. Le Comte Raukov et moi même ne savions cependant si nous devions nous réjouir de la mort de nos ennemis qui s'entre-déchiraient, ou si celà augurait quelque chose de bien pire.


Le début de l'année 2524 fut difficile. La fin se répandit dans l'Ostland, affaiblissant l'armée et sa population qui continuait la lente reconstruction. Une grande force Elfe Noire tenta également un coup de main sur la capitale Kislévite, mais l'armée de L'Ostermark, qui campait à proximité, mit en déroute la bande de pillards. Ungrim Poing de Fer eut une grande victoire le même jour contre les Ogres, qui, affaiblis par l'hiver, avaient perdu une bonne partie de leurs troupes, en particuliers leurs esclaves peaux vertes. Le Roi Nain et son armée massacrèrent la Hord du Glouton et construisirent un fort sur la route qui menait Karak Kadrin et Bechafen, dans le but de protéger les caravanes commerciales des déprédations des Ogres. Seulement, alors que les nains nettoyaient les bois de la présence des Ogres, une armée se présenta au col du pic, des nains du Chaos! Celà faisait des centaines d'années que celà n'était pas arrivé, et Ungrim, fou de rage, fit faire demi-tour à ses troupes pour s'opposer à cette nouvelle menace.

L'armée de L'ostland, encore affaiblie par le manque de vivres, enleva prestement le Château Von Rauken des mains des troupes du Chaos, executant les rares prisonniers, plantant leur tête au bout d'une pique en signe d'avertissements à leurs camarades. Les Kislévites, quant à eux, menèrent une lutte acharnée contre les pillards Elfes Noirs sur la toundra gelée, dans un blizzard à couper au couteau. L'air résonna des cris des mourants et du tonnerre des chevaux pendant des heures, avant que les Elfes Noirs s'avouent vaincus et laissent leurs blessés sur le terrain, préférant une fuite rapide face à la furie Kislévite. Cependant, les féroces guerriers humains ne remportèrent pas une véritable victoire, car nombreuses étaient leurs pertes. Après la bataille, l'Ost Elfe construisit un petit fort près de Kislev, pour se protéger de l'hiver sans aucun doute. Un mois passa sans trop d'évènements, mais ceux ci s'accelérèrent à nouveau. Le camp Ogre de Mordheim fut attaqué par une troupe de Mercenaires, mais ceux ci furent défaits. Beaucoup murmurent que ces mercenaires auraient été payé par le comte de L'Ostermark, dans le bu de débarasser sa province de cette vile engeance. Si c'était la vérité, le comte n'avait pas estimé les Ogres capables de repousser une force aussi puissante et de la dévorer ensuite. A l'Est, les Nains du Chaos coupèrent la route de commerce entre le royaume nain de Karak Kadrin et l'Ostermark, capturant moult richesses et esclaves.

L'hiver laissait place au printemps alors que la guerre continuait. Cependant, la saison des combats commença réellement, et les affrontements précédents se firent largement dépasser en envergure maintenant que l'hiver n'entravait plus les manoeuvres et le regroupement des armées. Malgré tout, les premiers combats virent les diverses forces en présence perdre leurs acquis de l'hiver: les Elfes Noirs perdirent le Fort Levski face à une horde d'orques, tandis que les nains, dans une nouvelle tentative de reconquête de leurs citadelles perdues, se font massacrer une nouvelle expédition, toujours par la même tribue. On murmure à l'Est que celle ci, forte de sa renommée, attirerait d'autres peaux vertes en nombre. Les Nains du Chaos, quant à eux, lancent l'assaut sur Bechafen, la capitale de l'Ostermark. La bataille fut longue et pénible, les hobgobelins attaquant de flanc les retranchements impérieux, accueillis par moult mousquetades alors que le centre du champ de bataille voyait les fantassins impériaux et nains du chaos se battre férocement. Finalement, l'armée ennemie, bien que supéreirue en nombre, fut mise en déroute lorsque le comte Wolfram Hertwig éventra le Seigneur de cet Ost des Ténèbres, signant une nouvelle victoire impériale.


Les Nains de l'armée d'Ungrim Poing de Fer, manoeuvrant habilement, surprirent le mois suivant une horde de gobelins qui assaillait Karak Kadrin. Les haches des naisn et leur atillerie prirent les petits et innombrables peaux vertes par dérrière, alors que les nains de la cité effectuaient une sortie, finissant la Horde ennemie. Les Ogres de Torgal Eul'Glouton prirent possession d'un Vieux fort Impérial en Ruines, entre Bechafen et Mordheim. Il semblait alors qu'à l'approche de l'été, les armées Impériales, Naines et Humaines, se rapprochaient d'une victoire décisive.

Malgré celà, une terrible nouvelle venait d'arriver à la cour du Comte Von Raukov: Kislev était assiégée par une grande armée Elfe Noire renforcée par l'armée Ogre du Glouton, armée qui s'était faufilée du sud de l'Ostermark à cette ville lointaine au nord au nez et à la barbe des Ostlanders! Pire, une autre tribue Ogre avait rejoint cette armée, venant de l'est! Immédiatement, des troupes impériales des différentes provinces partirent secourir leur allié. Kislev, capitale du royaume du même nom, n'était alors défendue que par les blessés de la campagne précédente, peu de troupes régulières et encore moins par la Tzarine Katarina et sa Garde, partis au Nord sur les traces des Hordes du Chaos!

Le premier mois de l'été vit de terribles batailles s'engager. Tout d'abord, les armées Elfes Noires et Ogres lancèrent l'assaut sur Kislev. Pendant des jours, des échelles et tours de siège furent placées contre les murs, les créneaux repeints par une quantité improbable de sang. Les portes de la cité furent brisées au moment même où l'armée du Talabecland et de l'Ostermark arrivaient. La cité fut en partie incendiée, les défenseurs se battant dos à dos le temps que les troupes impériales arrivent. La lutte fut âpre, mais finalement, les humains arrivèrent à repousser les troupes adverses, qui étaient cependant parties avec un butin immense. La semaine qui suit, l'armée de l'Ostland, que j'accompagnais avec le comte, prit en tenaille une deuxième force d'Elfes Noirs, et la plaine fut baignée dans le sang de ces êtres corrompus, qui chargèrent contre le mur d'acier que formaient nos troupes. Ils furent poruchassés sans pitié, et aucun ne survécut au carnage.


L'Ost Elfe Noir et les Hordes du Glouton qui revenaient de Kislev rencontrèrent l'armée du Talabecland et l'armée naine d'Ungrim poing de Fer, décidés à récupérer le butin et le restituer à Kislev en gage d'alliance. La Bataille fut extrémement meurtrière. Nos troupes se battirent en héros de l'Empire, mais furent incapables de l'emporter, devant faire face aux deux forces ennemies tandis que les nains restaient bloqués dans des bois par les troupes légères elfes noires. Cependant, la victoire n'appartint pas au camp ennemi pour autant, car leurs armées étaient réduites en charpie. Finalement, il n'y eut aucun vainqueur, et les armées abandonnèrent le champ de bataille à la nuit tombée, des milliers d'êtres y ayant perdu la vie...


L'été est à peine entamé, mais laisse place à de funestes présages de terribles batailles. En effet, l'Empire s'est très bien sortit de la campagne de l'été dernier et a recouvré toutes ses possessions et grâce au commerce rétablit à bien pu entamer sa reconstruction. Les Nians quant à eux, sont affaiblis par toutes les pertes qu'ils ont subit dans leurs vaines tentatives de reconquête, et devront faire preuve de courage et de prudence à l'avenir... Les Ogres quant à eux, ne sont pas vraiment plus puissants qu'à leur arrivée. Ils ont perud une foule de leurs esclaves peaux vertes et sont constamment assaillis par la faim, mais ont prouvé qu'ils savaient se battre. Les Elfes Noirs quant à eux, ont établit un fort à Erengrad et reçoivent sans cesse le renfort de pirates de leur sombre nation, leur roi-sorcier, convaincu par la foule d'esclaves qu'Uriel Centuris a pu ramener, a décrété qu'il était du devoir de chaque druchii en mer de se joindre à cett armée vengeresse. Leur but est de ramener des milliers d'esclaves, du butin et aussi et surtout de réinstaurer la terreur dans le coeur des peuples du Vieux Monde. L'Empire sera t'il assez fort pour résister? Je vous l'écrirais, dans les mois à venir...


Dernière édition par Pieter Von Keller le Sam 17 Mai 2008 - 14:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissance.forumsactifs.com/index.htm
arckal
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 679
Age : 25
Localisation : Auvergne
Date d'inscription : 25/12/2006

MessageSujet: Re: Compte Rendu d'une campagne sur Carte   Sam 17 Mai 2008 - 14:48

Et bien oui, c'est pas mal, après une alliance entre EN et Ogres c'est assez improbable, mais passons. La façon de d'écrire est bonne mais tu énumére un peu trop sans mettre de liens.
M'enfin, c'est quand même plaisant à lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieter Von Keller
Joueur d'Epée
Joueur d'Epée
avatar

Nombre de messages : 169
Age : 27
Localisation : Lille, dans le nord
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Compte Rendu d'une campagne sur Carte   Sam 17 Mai 2008 - 14:51

Ah ça, leur alliance était improbable j'en conviens, d'ailleurs le nain et moi même sommes devenus verts quand on a vu les hordes s'agglutiner ensemble sans se battre. On a eu du mal à rattraper tout ça mais l'acier de nos troupes aura été le plus fort!


Pour les liens, tu as raison, j'en avais l'impression en l'écrivant et je sens que je vais devoir refaire tout ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://renaissance.forumsactifs.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Compte Rendu d'une campagne sur Carte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Compte Rendu d'une campagne sur Carte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compte rendu 1ère Campagne Aronis
» Compte-rendu premiere partie test
» Compte rendu de bataille apocalypse montpellier à 21 000 pts
» Champs de bataille compte rendu de partie
» compte rendu du 1er GN de Role en LUUUUUB

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: Rapport de bataille-
Sauter vers: