Le Conseil Impérial

Forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge, Age of Sigmar et même Kings of War !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Loups Hivernaux: nouvel ordre, nouveau Grand Maitre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Son of Ulric
Joueur d'Epée
Joueur d'Epée
avatar

Nombre de messages : 104
Age : 42
Date d'inscription : 02/06/2013

MessageSujet: Les Loups Hivernaux: nouvel ordre, nouveau Grand Maitre   Sam 24 Aoû 2013 - 18:02

Salut à tous!
Alors voilà, je me suis amusé à créer l'ordre des Loups Hivernaux, dont il est fait mention dans le fluff des chevaliers demigriffons du dernier LA de l'Empire. Ceci afin de proposer un fluff à mes chevaliers montés sur loups tonnerre count-as chevaliers demigriffons. Dans la foulée, j'ai créé un perso spécial afin de représenter le Grand Maitre de cet ordre, dont je suis en cours de conversion de la fig, et que je jouerai dans le cadre d'une campagne maison et de parties amicales à gros format de points.


L’Ordre des Loups Hivernaux

Les Loups Hivernaux sont un ordre récent de chevaliers adorateurs du dieu Ulric. Leur petite forteresse est établie dans les collines surplombant la ville de Bröckel, dans le Middenland, sur la route menant d’Altdorf  à Middenheim. Ces collines sont entourées par la Drakwald, immense forêt comptant parmi les plus dangereuses de tout l’Empire. Comme leurs comparses de l’Ordre du Loup Blanc, les Loups Hivernaux mènent souvent des expéditions punitives ou préventives dans cette sombre forêt, à la recherche de camps d’Homme-bêtes à éradiquer ou de tribus de peaux vertes à repousser. Et la chasse aux mutants est leur sport favori.

A la différence des autres ordres de chevalerie, les Loups Hivernaux ne disposent d’aucun destrier. Ils vont au combat montés sur l’une des plus sauvages et dangereuses espèces animales que recèle  le Middenland : des loups géants, aussi grands qu’un destrier au garrot et bien plus massifs, que les middenlanders ont coutumes d’appeler les enfants d’Ulric. Et l’attitude de ces loups tend à donner raison à ces bougres. Car on ne capture pas ni ne dresse une meute de ces nobles animaux, ils vous choisissent s’ils reconnaissent en vous l’esprit du Loup qu’insuffle une véritable foi en Ulric.

Un chevalier désirant rejoindre l’Ordre des Loups Hivernaux doit partir seul au plus profond de la forêt à la recherche de l’un de ces loups, et doit tenter de créer un véritable lien avec l’animal. Le processus est long, et les loups sévères dans leur jugement. Il n’est pas rare que le postulant soit tout simplement mis en pièce à son arrivée. Mais si les loups le laisse approcher, qu’ils reconnaissent dans le postulant, un digne serviteur d’Ulric, alors celui-ci devra vivre non loin de la meute, chasser avec elle, se battre pour elle, vivre comme elle. Bref, devenir le temps d’une saison ou deux, un loup. La plupart des postulants ne survivent pas à cette période, mais les rares qui y parviennent se voient confier un jeune loup par la meute, déjà aussi haut qu’un cheval. Dès lors, cavalier et monture deviennent liés et inséparables. Le postulant peut alors regagner la forteresse juché sur sa sauvage monture et les portes lui sont ouvertes, son adoubement donnant lieu à un grand festin.

Cette pratique d’enrôlement fait des Loups Hivernaux, un ordre modeste ne comptant que peu de membres. L’effectif n’a jamais dépassé la quinzaine de chevaliers, mais chacun d’entre eux est guerrier accompli et sauvage, ce qui est rehaussé par leur allure. Couverts de fourrures et de peaux, cheveux et barbes souvent tressés, souvent hirustes, ces guerriers rappellent sans conteste leurs ancêtres teutogen.
L’Ordre est actuellement dirigé par l’un des plus jeunes Grands Maîtres qu’ait connu l’Empire : Siegfried Von Kastof, fils du graf de Kastof et officier de l’armée du Middenland. Il n’est âgé que de 35 printemps.

Chevalier: M4 CC4 CT3 F4 E3 PV1 I3 A1 CD8

Précepteur: M4 CC4 CT3 F4 E3 PV1 I3 A2 CD8

Loup géant M8 CC4 CT0 F5 E4 PV3 I4 A3 CD7

Un chevalier peut devenir Musicien pour 10pts
Un chevalier peut devenir Porte-étendard pour 10pts
Un chevalier peut devenir Précepteur pour 10pts

Règles spéciales : Cavalerie monstrueuse – Perforant (loup géant uniquement) – Peur
Equipement : Armure de plates complètes – Arme Lourde – Caparaçon – Arme de base

Coût : 58pts/fig

Siegfried Von Kastof, Grand Maître de l’Ordre des Loups Hivernaux, champion d’Ulric



Siegfried est un homme à la carrure imposante et à la haute taille. Sa blondeur et son teint pourraient presque le faire passer pour un norse. C’est un guerrier émérite et sans peur, certains diraient même inconscient et belliqueux.

De nombreuses légendes et rumeurs courent sur lui, et la plus répandue dit que la nuit de sa naissance, une nuit d’hiver particulièrement rude, les habitants de Kastof ont entendu tous les loups des environs hurler à la lune, comme pour saluer la venue de leur champion. Bien sûr, la plupart des gens ayant vent de cette rumeur la prenne pour ce qu’elle semble être : une fable. Mais les habitants de Kastof, et surtout le frère Oswald, prêtre-guerrier d’Ulric rattaché au petit temple de Kastof, connaissent la véracité de cette rumeur. C’est ce qui a poussé le frère Oswald à prendre en charge l’éducation du jeune Siegfried. Sous la férule de son maître, Siegfried devint un jeune homme robuste et capable de réciter par cœur le crédo ulricain tout en assénant de puissants coups à l’aide de son marteau de guerre.  Bien sûr, le frère Oswald tenait pendant ce temps-là, une correspondance régulière avec Ar-Ulric au sujet du jeune homme.

Quand le frère Oswald sentit le jeune homme prêt, il l’emmena avec lui à Middenheim, au Grand Temple d’Ulric. Là il fut présenté à Ar-Ulric lui-même, qui, impressionné par l’aura que dégageait Siegfried, accorda au jeune homme le privilège de servir au sein de l’Ordre des Templiers du Loup Blanc, tout en continuant de parfaire son éducation. Siegfried s’illustra pendant ces quelques années au service de l’Ordre et du Temple. Mais c’est lors des évènements de la Tempête du Chaos qu’il sortit réellement du lot.

Avant que les adorateurs des dieux sombres n’assiégèrent Middenheim, Siegfried et quelques-uns de ses compagnons templiers, avait été envoyés éradiquer une harde d’Homme-bêtes qui harcelaient les convois de ravitaillement qui acheminaient vers Middenheim la nourriture et les ressources nécessaires en vue du grand siège que tous prévoyaient. Les Homme-bêtes ne furent pas longs à débusquer ni à mettre en déroute mais c’est en voulant les poursuivre et les exterminer que Siegfried et ses compagnons s’enfoncèrent profondément dans la Drakwald. Et là, plus personne n’entendit parler d’eux pendant des semaines et des mois.

Puis vint le siège de Middenheim, long et éprouvant pour les défenseurs à l’intérieur de la ville comme pour leurs alliés venus à leur secours et qui se trouvaient à l’extérieur. Pourtant, dans cet ilot de désespoir, des rumeurs concernant d’étranges chevaliers montant d’énormes loups et harcelant les colonnes ennemies arrivaient aux oreilles des autorités de la cité. Boris Todbringer s’enquit auprès d’Ar-Ulric à propos de ces mystérieux chevaliers que tout désignaient comme ulricains, mais Ar-Ulric ne pouvait lui répondre avec certitude, bien qu’il ait eu une petite idée de qui pouvaient bien être ces chevaliers.

Puis le siège de Middenheim fut brisé, les hordes chaotiques mises en déroute. Et là encore, les rumeurs parlant de ces chevaliers abondaient. On disait qu’ils se jetaient sur les bandes éparses de survivants des armées chaotiques, les passant tous de vie à trépas. On avait vu de petits hardes d’homme-bêtes sortir de la forêt en courant comme si leurs propres dieux leur couraient après pour assouvir leur courroux. Ces hardes étaient toujours poursuivies par ces chevaliers, hurlant à l’unisson avec leurs terribles montures.

C’est quand le calme regagna peu à peu la province que ces chevaliers firent leur apparition à Middenheim, arrivant par le viaduc nord de la cité. Les portes ne leur furent pas ouvertes, les gardes craignant les montures tout autant que les chevaliers. Un messager fut dépêché auprès d’Ar-Ulric et un autre auprès de Boris Todbringer. Les deux hommes et leurs escortes respectives se hâtèrent vers la porte nord. Et c’est là qu’Ar-Ulric reconnu Siegfried. Ordre fut donné de laisser entrer ces hommes et de les cantonner, eux et leurs montures, au Temple d’Ulric.
Là, Siegfried entreprit de relater ce que furent les mois qui suivirent sa disparition et celle de ses compagnons. En poursuivant la harde qu’ils recherchaient au plus profond de la Drakwald, Siegfried et ses compagnons s’égarèrent et durent bien souvent combattre pour survivre. Jusqu’au jour où faisant face à trop d’ennemis pour espérer s’en sortir vivants, lui et ses compagnons s’apprêtèrent à vendre chèrement leur peau, en un ultime hommage à leur dieu. Et c’est au cœur du combat, que de rage, Siegfried poussa un long cri…un cri de loup…Et le miracle survint sous la forme d’une immense meute de loups géants qui mirent à mal les homme-bêtes et ouvrirent une brèche qui permit à Siegfried et ses hommes de se désengager d’un combat qui allait s’avérer fatal pour eux. Durant les semaines qui suivirent, hommes et loups s’apprivoisèrent, vivant et chassant ensemble. Certains de ces loups se laissaient monter et juchés sur ces formidables montures, Siegfried et les siens découvrirent une nouvelle façon de se battre. La suite, tout le monde la connaissait et ainsi furent créés les premiers chevaliers qui allaient fonder l’Ordre des Loups Hivernaux.

Ar-Ulric ne pouvait cependant prendre tout cela au pied de la lettre. Il lui fallait une ultime preuve que rien de tout ceci ne tirait son origine d’un quelconque maléfice dû aux forces chaotiques. Il prit alors la décision que lors d’une cérémonie publique, Siegfried devrait traverser les Flammes d’Ulric. Et ce jour arriva, et étaient assemblées au Temple tout ce que la cité comptaient de prêtres, d’officiers, de nobles de la Province et d’ailleurs, un représentant de l’Empereur et même un autre du Culte de Sigmar. Et nombreux étaient aussi les gens du peuple venus voir de leur propres yeux le spectacle d’un homme se jetant dans le feu sacré. Puis vint le moment tant attendu. Siegfried, nu comme au premier jour, entra dans les flammes. Et quand son corps y fut entièrement plongé, tous entendirent à des lieues à la ronde, les loups pousser leur long hurlement vers le ciel. Siegfried hurlant avec eux. Ulric avait désigné son champion.

Ce jour-là, fut rédigée l’ordonnance reconnaissant l’Ordre des Loups Hivernaux, lequel serait rattaché au Culte d’Ulric et sous son autorité suprême. Boris Todbringer, Comte électeur de Middenheim et du Middenland, offrit quant à lui la forteresse qui abrite aujourd’hui l’Ordre. A Siegfried fut confiée une relique du culte pour représenter son nouveau statut de Grand Maître : le Marteau d’Artur.

Profil :
Siegfried      M4 CC6 CT4 F4 E4 PV3 I6 A4 CD9

Loup géant  M8 CC4 CT0 F5 E4 PV3 I4 A3 CD7

Coût: 305 points

Siegfried compte comme un choix de seigneur et ne peut recevoir d’autre équipement que ceux énoncés ci- après.

Equipement: Armure de plates complète – Arme de base – Caparaçon – Marteau d’Artur

Règles spéciales: Immunisé à la psychologie – Perforant (loup géant uniquement)- Peur – Champion d’Ulric

Objet magique :

Le Marteau d’Artur : Arme lourde. Sur un résultat de 6 pour toucher, l’arme blesse automatiquement et ignore les sauvegardes d’armure.

Règles spéciales :
Immunisé à la psychologie : Siegfried est immunisé à la psychologie. Toute unité qu’il rejoint bénéficie de cette règle.

Champion d’Ulric : son passage dans les flammes d’Ulric et la reconnaissance de son dieu confèrent une sauvegarde invulnérable de 4+ à Siegfried ainsi qu’une résistance à la magie (1)


Voilà, c'est un premier jet. Qu'en pensez-vous? Il n'est pas trop bourrin? Et son coût en terme de points vous parait juste ou il doit être revu? Verriez vous quelques changements à faire, ou auriez-vous de meilleures idées pour son équipement, règles spéciales toussa toussa quoi?

Merci d'avance de vos retours et éventuelles réponses/critiques/avis!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aldrecht
Paysan
Paysan


Nombre de messages : 3
Age : 31
Date d'inscription : 15/09/2014

MessageSujet: loup hivernaux   Sam 27 Sep 2014 - 0:57

Bonjour je m'appelle Thibault
Je prépare une armée de l'empire.
Je vais monter des loups hivernaux. Et je vous remercie de m'avoir donné une idée comme celle là.
Thibault.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Loups Hivernaux: nouvel ordre, nouveau Grand Maitre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Loups Hivernaux: nouvel ordre, nouveau Grand Maitre
» La Grande Charte du Nouvel Ordre du Temple
» La Symphonie du Désespoir
» Comment équiper un Grand Maitre et sa suite de Terminators ?
» Charte de l’ost royal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: Création-
Sauter vers: