Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Comté de Nuln

Aller en bas 
AuteurMessage
Oleg von Raukov
Comte Électeur de l'Ostland
avatar

Nombre de messages : 297
Age : 25
Date d'inscription : 22/01/2016

MessageSujet: Comté de Nuln   Sam 11 Juin 2016 - 18:59

Cité-Etat de Nuln



Cette description n'est pas organisé de la même manière que les autres sujets de cette section. Elle est principalement tirée des Héritiers de Sigmar et des autres livres du Jeu de Rôle warhammer v2. Ajoutons Tamurkhan, le livre de Forge World.

Description de la ville

Ancienne capitale, centre technologique de la puissance militaire de l'Empire et cœur du rayonnement intellectuel de l'humanité, Nuln est souvent décrite comme «une couronne qui scintille de l'éclat de ses cent joyaux.» Bien qu'Altdorf la surpasse en population, elle reste la première dans les domaines des arts et de la vie mondaine. Cependant, tout comme le reste de l'Empire, Nuln a ses secrets, ses points vulnérables et ses zones d'ombres, et elle fait de son mieux pour les confiner dans son tentaculaire réseau d'égouts et au cœur de ses quartiers les plus pauvres. Mais, pour chacun des bals donnés par la Comtesse dans les immenses salons de son palais fortifié, un nouveau mutant voit le jour dans les entrailles du Dédale, un nouveau Skaven détale le long des ruisseaux fangeux qui s'écoulent paresseusement dans les égouts et un nouveau tueur assassine sauvagement sa victime sur les pavés maculés de suie des rues de la Neuestadt.
Malgré ses sinistres bas-fonds, Nuln reste une cité raffinée, à l'avant-garde des arts et de la vie sociale. C'est une plaque tournante économique par laquelle passent toutes les marchandises qui entrent et sortent du Wissenland, du Stirland et de l'Averland.  Les membres de l'élite n'hésitent pas à étaler de façon ostentatoire leurs richesses nouvellement acquises, sous l'œil hagard des pauvres qui les observent en se serrant la ceinture. Nuln est une cité de contrastes; la simplicité paysanne des fermes qui alimentent la cité s'oppose à la sophistication de l'aristocratie. Dans les rues, la populace analphabète qui travaille dans les forges de la rive du fleuve côtoie les étudiants érudits qui fréquentent les grandes salles de ses vénérables universités. C'est un endroit où l'ancien et le moderne se font face, où l'on voit de misérables masures à côté de palais, où certains dégustent de somptueux repas et boivent dans des gobelets de cristal tandis que des mendiants d'une saleté révoltante fourragent dans les tas d'ordures qui emplissent les ruelles. Nuln est une contradiction permanente, ce qui en fait un lieu idéal pour toutes les intrigues et les meilleures des aventures.
Nuln est une cité exceptionnelle. Elle a connu le statut de cité-état et a également été capitale provinciale. Elle a même été la capitale de l’Empire pendant un temps. Certains prétendent qu’elle appartient au Reikland, au Stirland ou à l’Averland tout autant qu’au Wissenland. Mais peu importe. Nuln est et a toujours été sa propre maîtresse. À l’heure actuelle, la cité ne fait pas vraiment partie du Wissenland, mais elle doit allégeance à sa Comtesse Électrice, la Comtesse Emmanuelle von Liebwitz. Bien que celle-ci gouverne théoriquement la ville, l’essentiel du pouvoir véritable repose entre les mains de la classe des bourgeois, des différentes guildes et de certains de ses propres conseillers.

L'Université de Nuln

L'université de Nuln est une très ancienne institution, l'une des premières écoles fondées dans l'Empire, datant certainement des premiers jours de celui-ci. Bien que son rayonnement ait quelque peu pâli ces dernières années, particulièrement face à celui des nouveaux centres d'enseignement d'Altdorf, elle reste tout de même très respectée et considérée comme l'une des meilleures universités du monde. Une partie de la nature cosmopolite de Nuln trouve son origine dans la diversité de sa population estudiantine, car les familles riches envoient leurs enfants étudier ici depuis des terres aussi lointaines que l'Arabie.
La faculté se spécialise dans les mathématiques, la philosophie, la théologie, la littérature et certaines sciences, mais elle dédaigne les sciences expérimentales des nouveaux programmes. On y dispense une excellente éducation classique, dans laquelle l'accent est mis sur les vertus du bon citoyen impérial. Les étudiants sont pratiquement tous des nobles, auxquels se mêlent quelques fils de marchands ; les frais de scolarité sont véritablement exorbitants.

Le donjon de Fer

S'élevant du centre du fleuve comme un doigt pointé vers le ciel, cette tour noire et rouge semble être là pour rappeler la fureur de Sigmar aux habitants de Nuln. On l'appelle le Donjon de Fer et pour tous les Nulners elle représente le pire visage de la justice. C'est un endroit terrible, un endroit d'où l'on ne ressort pas une fois que l'on y est entré.  Le donjon fut construit il y a plus de 50 ans, et c'est l'une des principales bases des répurgateurs dans l'Empire.

Religion

Bien que Nuln soit le berceau du culte Myrmidien dans l'Empire, sa véritable sainte patronne est Véréna, déesse de la sagesse et de la justice. Dans ce centre du savoir, le culte de Véréna influence presque tous les aspects de la vie de l'Universität, de l'école impériale d'Artillerie, des différents collèges et même des quelques praticiens de la magie qui ont trouvé asile dans cette ville. La présence du culte d'Ulric n'a jamais été très forte à Nuln; le peuple d'ici est plus attiré par la majesté de Sigmar, l'esprit scientifique de Myrmidia et la sagesse de Véréna. Cependant, le culte possède tout de même un oratoire dans le quartier de Tempel.

Archilecteur Kaslain
Archilecteur de Nuln et électeur impérial. Il a été choisi par Volkmar pour ses talents guerriers. Il porte le Reikhammer (équivalent de la Masse de Helstrum) et la Relique Sacrée (sauvegarde invu 4+).

Lorenzo di Marco, l'Aigle du Nord
Dans l’Empire, l’officier de plus haut rang est l’aigle du Nord, actuellement basé à Nuln, qui commande le Régiment Nord de l’Ordre de l’Aigle. Ce régiment est divisé en dix unités, une par province impériale et une pour le Kislev, chacune commandée par un grand Prêtre.
L'Aigle du Nord dirige donc l'ordre de l'Aigle (les prêtres de Myrimidia) de l'Empire. De plus, l'ordre de la Lance de Vertu, qui regroupe tous les ordres templiers de Myrmidia a vocation défensive (donc pas les chevaliers du Soleil Flamboyant) sont soumis à aux Grands Prêtres de cet ordre.

Symbolisme


Les uniformes de Nuln sont noirs, souvent avec des plumes et des rubans d'une autre couleur pour différentier les compagnies. Les symboles fréquents sur les boucliers et bannières sont les canons, le fameux pont de Nuln et des variations autour du lion. Ajoutons les symboles religieux de Véréna (épée de justice, balance) et de Sigmar.

Le gouvernement

La comtesse

Emmanuelle von Liebwitz (Grande Comtesse du Wissenland, Comtesse de Nuln et Duchesse de Meissen) a accédé au pouvoir à peu près à l’époque où Karl Franz a été couronné Empereur. Amie d’enfance du souverain actuel, elle pouvait prétendre au titre de Comtesse Électrice, mais sur des bases assez fragiles. Elle a obtenu son titre de Comtesse Électrice en 2503, en usant de la faveur de Franz (certains n’hésitent pas à laisser entendre qu’elle l’aurait séduit pour y parvenir).
Elle a démontré qu’elle ne possède aucun talent naturel pour le gouvernement ; elle se montre plus intéressée par le luxe et le rayonnement social qui se rattachent à son statut que par les menus détails de la gouvernance d’une province (que beaucoup considèrent comme rustique et reculée) ou d’une ville importante. Elle déteste cordialement les bourgeois et la populace du Wissenland et ne se préoccupe que très rarement des villages et des villes qui font partie de son domaine. En conséquence, elle confie de plus en plus de responsabilités à la famille Toppenheimer de Pfeildorf. En vérité, elle négocie actuellement avec l’Empereur pour obtenir la séparation complète de Nuln et du Wissenland. Elle désire obtenir un vote électoral pour Nuln, ce qui permettrait au Wissenland de conserver son propre vote, et en échange elle est prête à consentir un prêt considérable au trésor de l’Empereur, une proposition que celui-ci considère comme tout à fait intéressante, étant données les exigences qu’impose la reconstruction du nord.
Si la Comtesse se donne tout ce mal pour séparer Nuln du Wissenland, c’est parce qu’elle adore sa ville. Elle affectionne sa culture, son faste, sa majesté, elle chérit son histoire et également la profondeur de ses coffres. Les difficultés dans lesquelles se débat le peuple ont peu d’importance à ses yeux, tant qu’elle peut bénéficier du confort et des plaisirs que lui procure sa cour de Nuln. Pour autant qu’elle s’en soucie, les Toppenheimer peuvent bien garder leurs rudes hivers et leurs domaines campagnards à mourir d’ennui. Tout ce qu’elle désire, c’est Nuln. C’est ainsi que la tâche de gouverner le Wissenland a été confiée à l’Assemblée, un groupe de marchands, de noblaillons et d’ecclésiastiques, qu’elle préside en théorie, bien qu’elle se donne rarement le mal de faire une apparition lors de ses réunions. La plupart des gens considèrent qu’elle est à peine capable de remplir sa fonction. Selon l’adage, «la tête de la Comtesse est aussi vide que son programme politique.» Pourtant, le peuple l’adore.
Malgré le fait qu’elle s’approche de la cinquantaine, elle conserve sa beauté juvénile et de nombreux seigneurs se disputent sa main, dans l’espoir de s’approprier un peu de son considérable pouvoir.

La famille von Liebwitz

Le père de la comtesse, Konstantin von Liebwitz, est aussi son prédécesseur comme comte électeur.
On connait le comte Leos, frère d'Emmanuelle, qui était  un duelliste réputé pour être l'une des plus fine lame de l'Empire.
La gravin Maria-Ulrike von Liebewitz d'Ambosstein est la nièce de la comtesse. Autour de 2512, elle a été accusée de conduite immorale et de complicité de meurtre d'un des invités à l'une fête de sa tante.

La cour

La Comtesse s'entoure également de conseillers personnels qui l'assistent dans l'administration de la cité. Le grand intendant Hildemar Kalb est l'un des plus importants de ces ministres. C'est lui qui gouverne Nuln lors des rares absences de la Comtesse. Le grand chancelier Jekil Rohrig est le juge suprême du tribunal ; il statue sur les affaires les plus importantes, celles dont la portée touche à l'administration du Wissenland et de Nuln. Le trésorier général, Reuben Kuhn II, administre la levée des impôts et leur répartition dans la cité et, à ce titre, il est l'homme le plus détesté de Nuln. Il y a également un grand chambellan, un directeur de la police qui commande le guet et les différentes garnisons de la cité et un maréchal placé à la tête des armées de la Comtesse Électrice.
Pour le reste, l'entourage d'Emmanuelle von Liebwitz est composé de toutes sortes de parasites, de courtisans et de sycophantes, tous plus ambitieux les uns que les autres. La fourberie et la déloyauté sont monnaie courante et discrètement encouragées. Ici, des fortunes illusoires peuvent se faire et se défaire en une journée, suivant les humeurs changeantes de la versatile souveraine des lieux.


Ecole Impériale d'Artillerie

A partir d'une fonderie de cloches, cette école a d'abord abrité des ingénieurs nains explusés de la guilde pour leurs idées trop radicales. Les humains ont finis par apprendre l'artisanat de la fonte des canons et  arquebuses.
L’École Impériale d'Artillerie entretient une relation de longue date avec l’orphelinat de la cité. Elle enseigne le métier d’ouvrier, d’artisan ou d’artilleur aux garçons qui en sont issus et s’assure non seulement qu’ils reçoivent une formation et les bases de la bienséance, mais aussi qu’ils apprennent les rudiments des mathématiques et de l’instruction. Outre ceux, nombreux, qui deviennent soldats, ingénieurs, fabricants d’armes à feu ou artilleurs, bon nombre sont engagés comme clercs, scribes et hérauts par les maisons de la noblesse, beaucoup servant aussi brillamment les sphères gouvernementales au sein de l’importante bureaucratie impériale.
On forge trois types de canons de campagne à l’École Impériale d'Artillerie : les Grands Canons, les Mortiers et les Canons à Répétition Feu d’Enfer, en plus de centaines d’armes plus modestes et de pistolets.

Directeur de l’École Impériale d'Artillerie

Albrecht Hahnemann,  est un homme distingué qui va doucement sur la soixantaine. Ses cheveux gris striés d’argent sont soigneusement peignés et descendent jusqu’aux épaules. Il est de taille moyenne et un peu fort. Herr Hahnemann est entré dans l’âge adulte comme soldat au service du père de la Comtesse , Konstantin von Liebwitz. Il a survécu aux «vents toxiques» durant un combat contre des hommes-bêtes aux allures de rat, mais ses poumons ne furent plus assez robustes pour lui permettre de continuer à mener ce type de vie. Après une carrière dans la logistique militaire, il est devenu Directeur de l’École Impériale d'Artillerie il y a 17 ans.

Maître Canonnier

August Scheinmeier est le Maître Canonnier et tout bonnement le meilleur artilleur de tout l’Empire. Sa précision est légendaire et sa capacité à calculer de tête les trajectoires de tir est un talent bien rare. Il est pourtant moins doué pour transmettre ses qualités exceptionnelles, mais il forme un grand nombre de soldats d’artillerie compétents et même quelques prodiges. Il ne lui arrive que rarement de partir en guerre, car il est âgé et sa santé décline. On le présente comme hautain en raison de sa tendance à ignorer les questions qu’on lui adresse. Ce que peu de gens savent, c’est que Scheinmeier est pratiquement sourd, les années de détonations n’ayant pas ménagé ses tympans. Il ne s’intéresse qu’à ses canons, son arme de prédilection étant l’antique Vierge de Bronze.

Maître des Fonderies

Janos Kazinsky enseigne en qualité de Maître des Fonderies. Janos présente des cheveux noir de jais taillés courts, un grand front, ainsi qu’un bouc et une moustache soignés, cette dernière étant souvent gominée en magnifiques bacchantes pour les événements mondains. Ses yeux perçants sont d’un bleu glacial et sa mâchoire est bien marquée. Janos est d’un naturel calme et d’un grand sang-froid. C'est un ancien duelliste.

Maître des Exercices

Hans Eggert est le Maître des Exercices depuis plusieurs années. Autrefois sergent dans la milice d’Averland, il sait comment garder ses garçons en condition et leur imposer la discipline. Herr Eggert a la responsabilité d’imposer les punitions pour les infractions mineures et il lui arrive régulièrement de trouver qu’une pile de boulets de canon parfaitement ordonnée a besoin d’être déplacée à l’autre bout de la cour.

Maître Apothicaire

Le Maître Apothicaire Ignatz Stenzlow apprend aux élèves à préparer la poudre, à reconnaître et récolter les bons ingrédients sur le champ de bataille, une leçon qui a sauvé plus d’une équipe d’artilleurs quand les munitions ont manqué. Les élèves ne l’apprécient pas beaucoup et le sentiment est réciproque. Il préférerait se consacrer à ce qu’il considère comme un travail important plutôt que d’enseigner comment faire tout exploser à des nobles morveux.

Boris Dohvzhenko

Boris Dohvzhenko, Maître Fondeur, est un Kislevite bâti comme la brique, robuste et massif, avec des cheveux noirs et une barbe épaisse. Il n’est pas très grand, mais présente un torse digne d’un tonneau, un cou de taureau, des traits grossiers, de larges mains et des doigts épais. Dohvzhenko fut formé par des forgerons Nains dans son Kislev natal et son talent de fondeur est légendaire. Il peut obtenir les détails les plus subtils des moules pour canon les plus rudimentaires.

Le Collège d'Ingénierie

La plupart des gens ne savent même pas qu'il existe un collège d'Ingénierie à Nuln. Il est éclipsé par l'École des Ingénieurs d'Altdorf et par l'École Impériale d'Artillerie, infiniment plus connue car elle forme les équipages de canonniers des armées impériales. C'est une volonté de la comtesse que de faire ce collège. Mais rapidement, un incendie éclata dans le grand bâtiment à la suite d'une trahison. Les nouveaux chars à vapeur (en fait des Navires Terrestre commandés par Marienburg) et les Canons Orgues tout neufs furent détruits. D'après ce que l'on raconte, une partie du bâtiment se serait également effondrée dans les égouts.  Quoi qu'il en soit, la Comtesse accepta d'assez mauvaise grâce de financer la reconstruction du collège, mais il ne lui fallut pas longtemps pour se désintéresser de son audacieux projet. Depuis, comme il n'a jamais été entièrement restauré, le grand établissement végète.

Karl Richthofen

Voilà cinq ans qu'il a hérité de la fortune et de la fonderie familiale. La famille Richthofen contrôle la plus grande fonderie de la ville et c'est elle qui fournit plus de la moitié des matières premières utilisées à l'école impériale d'Artillerie. La fonderie emploie 300 ouvriers qui travaillent 14 heures par jour, six jours par semaine.

Le Délivrance

Le quatrième tank à vapeur fut construit à Altdorf [en 2035 CI] sous la supervision de Leonardo. Le Délivrance fut originellement nommé Magnus et, après la disparition de son créateur fut envoyé à Talabheim. Le Magnus voyagea par ses propres moyens jusqu'à Talabheim et arriva à temps pour prendre part à sa première bataille majeure pour la ville. Durant la bataille, le tank tua le géant qui accompagnait la horde orque. Cinq ans et des réparations plus tard,  le tank à vapeur, à présent appelé Délivrance et fut offert à ville de Nuln. Après la bataille d'Helmgart, il fut équipé d'une tourelle avec un canon à vapeur par l’École d'Artillerie de Nuln. A Carroburg, le tank embarqua pour Albion sur le galion Gloire de l'Empereur avec un tiers de l'armée de Nuln. Le Délivrance prit part à plusieurs batailles en Albion et devient le cœur de l'armée de Nuln. Il connut son heure de gloire lorsqu'il défonça le portail du bastion des Anciens. Cependant, le sol d'Albion finit par s'avérer insuffisamment meuble pour le poids du tank. Alors qu'il était en route pour le centre de l'île, il s'enlisa et ne prit pas part aux batailles finales sur l'île. Son Maître Ingénieur est Gunther Maybach.

Navire de Guerre Terrestre de classe Marienburg

Nuln conclut un contrat secret avec Marienburg pour la construction de leurs propres « Tank à Vapeur » personnalisés. IL ne restait qu’un problème - ils n’avaient pas la moindre idée de comment le construire. En 2511, 3 sont construits et 10 sont commandés.

Les compagnies de Fer

Ce sont les forces armées de l'école Impérial d'Artillerie. En font partie les Ironsides, gardes et apprentis de l'école. Ils sont équipés d'armures lourdes et d'armes à feu de qualité.
Castellan-ingénieur Jubal Falk : commandant des Ironsides. Il est équipé d'un Long Fusil du Hochland, pour lequel il utilise des munitions spéciales.

Organisation de l'artillerie

Un train d'artillerie de Nuln comporte 12 pièces.
Une batterie 3 pièces.
Une grande batterie 6 pièces. Exemple: le rugissement du Lion.
La batterie Blackstorm est composée de 3 lance-roquettes tonerre de feu.

La magie

L'Université Eldritch de Nuln

L'Université Eldritch de Nuln est un collège Élémentaliste spécialisé. C'est aussi le plus grand centre organisé d'études et d'enseignement de l'Élémentalisme dans l'Empire. L'université accepte tout sorcier désirant devenir Élémentaliste et capable de payer sa formation. Les étudiants peuvent fréquenter l'université aussi longtemps qu'ils parviennent à payer les honoraires élevés et qu'ils acceptent de copier des manuscrits et d'aider les maîtres sans être pour autant rémunérés. Après avoir achevé le troisième niveau, de nombreux Élémentalistes se spécialisent dans l'étude d'un élément particulier. Ils passeront alors presque tout leur temps dans le collège de cet élément. Ce sont des écoles de magie annexes, situées au-delà de Nuln, mais - officiellement, du moins - sous le contrôle de l'Université Eldritch. À l'origine, l'université s'appelait Guilde des Élémentalistes, mais quand le Collège de Bataille de Nuln prit le titre d'université il y a 200 ans, la Guilde décida de faire de même pour ne pas perdre la face. L'université perpétue une ancienne tradition - cela fait presque un millier d'années que le site accueille une Association des Sorciers.

Renata Lang, Grand Maître de l'Université Eldritch

C'est une Élémentaliste extrêmement conservatrice, spécialisée dans la magie d'Air. Elle hait le Grand Sorcier de Nuln et le Collège Universitaire, et elle est souvent impliquée dans des intrigues menées contre eux. Renata est petite, avec des cheveux gris argenté ; elle porte invariablement des robes noires et tient un très long bâton.

Collège de Bataille de Nuln

Le Collège Universitaire, appelé initialement Guilde des Sorciers de Nuln, a été fondé aux alentours de 1 000 CI afin de fournir un lieu de rencontre informel aux sorciers ne suivant pas les doctrines enseignées à la Guilde des Élémentalistes voisine. Pendant et après l'Incursion du Chaos, beaucoup de ses membres étudièrent auprès de Teclis et rentrèrent à Nuln riches de tout ce nouveau savoir. Dans une cité célèbre pour ses universités, ils estimèrent que la stature de leur organisation ne pouvait être inférieure, et ils parvinrent à souscrire à une charte établissant la formation du Collège Universitaire de Magie de Bataille. Le Collège Universitaire est maintenant essentiellement une école préparatoire pour les Collèges Impériaux d'Altdorf.
Le Collège Universitaire compte plusieurs bâtiments reliés entre eux autour d'une cour, à l'image du Collège Céleste d'Altdorf. Les autochtones ne manquent pas une occasion de rappeler que les bâtiments de Nuln sont antérieurs. Il peut héberger un grand nombre d'étudiants, mais la saleté des pièces, les courants d'air, les nids de rats et la mauvaise qualité de la nourriture n'incitent que les plus pauvres à loger ici. La plupart des bâtiments sont donc vides et certaines pièces n'ont pas été utilisées depuis des années. Les laboratoires et les ateliers sont nombreux, et la bibliothèque est raisonnablement pourvue mais mal organisée.

Maria Glockenspiel, Grande Sorciere

Maria Glockenspiel est la Grande Sorcière de Nuln. Elle défend son titre jalousement et insiste pour que l'on y ajoute toujours "de Nuln", parce que cela la différencie bien du Grand Sorcier de l'Université Eldritch. Cette sorcière de niveau 4 a longtemps servi dans l'armée et cela fait cinq ans qu'elle occupe ce poste. Elle a 66 ans et porte toujours ses longs cheveux gris en chignon. Dans sa jeunesse, elle a été brûlée au cours d'une bagarre avec l'Université Eldritch, ce qui lui a valu une cicatrice sur la joue et un certain ressentiment au fond du cœur.

Magisterix Elspeth Von Draken

Sorcière du Collège d’Améthyste, La Dame Noire de Nuln, La Rose du Cimetière. Elspeth fait partie d’une puissante famille, touchée par les vents de magie et qui donna naissance à des monstres comme à des génies. Elle est également l’une des plus puissantes sorcières Améthyste vivante, mais qui se préoccupe peu des machinations et des jeux politiques des Collèges de Magie, bien qu’elle y ait étudiée et qu’en théorie, elle en fasse toujours partie (ce qui rassure grandement nombre d’autres sorciers). A la place, elle va et vient à son gré, obsédée par les expériences magiques. Elle collecte maints artéfacts mystiques et sorts ancestraux, qu’elle garde jalousement. Elle est devenue tellement saturée de la puissance de Shyish, le Vent de Magie Améthyste, qu’il est dit qu’elle n’est plus humaine du tout, une théorie probablement due à son aspect pâle, spectral, qui n’a pas pris une ride au cours des décennies.
Elle monte un dragon carmin et possède une tour à Nuln.

Bernt Aberwald

Sorcier d'ambre sur Vivegriffe (griffon bicéphale) membre du conseil de guerre du Grand Maréchal et vivant vers Nuln.

Forces armées

Theodore Bruckner

Tamurkhan
La Main du Jugement, Le Bourreau Titan, Champion de Nuln.
Ce guerrier redouté sert en tant que Bourreau de la Comtesse Emmanuelle de Nuln, ainsi que comme son champion et juge personnel – un rôle fait pour répondre à l’antique droit d’être jugé par un combat à mort plutôt que par un procès, dont dispose l’aristocratie de l’Empire. Il monte le demigriffon Moissonneur, et porte les armes magique le Fléau des Menteurs et la Lance des Tempêtes. Il meure au combat contre Tamurkhan en 2511.

Capitaine Albin Müller

Site Internet GW France janvier 2008
Albin Müller sert au sein des armées de Nuln en tant qu'Arquebusier depuis presque 30 ans. Durant tout ce temps, il a combattu des orques, des pillards du Chaos, des morts-vivants et même les Druchii. Alors que certains vétérans ne jurent que par une bonne épée ou une solide lance, Albin ne se fie qu'aux armes à poudre noire. Ayant débuté comme Arquebusier, puis s'étant hissé au rang de Tireur d'Élite et enfin de Capitaine d'une compagnie, Albin est toujours prêt à apprendre à ses jeunes recrues à atteindre la tête d'un homme-bête à plusieurs centaines de pas.

Les Serres de Nuln

Chevaliers demigriffons

Garde Royale de von Liebwitz

Joueurs d'épées et chevaliers demi-griffon.

Chevaliers Griffon

Fondés à Nuln, ils sont à présent basés à Altdorf. Voir le sujet sur cette ville.

Le Grand Maréchal

L'armée de Nuln est dirigée par un grand Maréchal, qui conseille la comtesse.
Jusqu'en 2515, c'est le jeune Ludwig Gutman, l'un des plus jeunes et actifs commandant de la cité (WD français 182). Il porte les armes de Nuln sur son bouclier. Ses troupes personnelles sont:
-les Fusils du Maréchal, arquebusiers aussi surnomés les "Yeux de Lynx". Il ont un sergent (Nataniol Bumpo) avec long fusil du Hochland.
-Les tireurs d'Erwin, des escorteurs qui le servent depuis longtemps, dirigés par Franz Erwin.
En 2525, le Grand Maréchal est Erkstein, le Lion de Nuln (The End Times: Thanquol). C'est un vétéran endurci et unn roturier qui a grimpé tous les échelons par son mérite. Il est monté sur un destrier et porte une lance de cavalerie.

Les Gardes d’Élite

Il s’agit de vétérans triés sur le volet par le directeur de la police en personne. Ces hommes aguerris surveillent le palais et les autres lieux importants afin d’en assurer la sécurité. Chacun de ces soldats a fait le serment solennel de protéger la Comtesse sous peine de subir une mort horrible. Des gardes de la même trempe sont stationnés à l’École Impériale d’Artillerie, au Donjon de Fer et au Collège d’Ingénierie

La Police Secrète

L'ancien secrétaire de la comtesse Hieronymus Ostwald commande  la police secrète. Il est obsédé par les "hommes-bêtes des égouts" et exerce une forte pression sur les Égoutiers afin que ceux-ci se montrent vigilants lors de leurs patrouilles dans les égouts de Nuln. Quant à savoir si la police secrète existe encore ou s’il y a vraiment des agents secrets, personne ne peut le dire avec certitude. Personne ne sait combien d’officiers ou d’informateurs il emploie, si tant est qu’il en emploie.

Le Guet

Ce sont les membres du guet de la ville qui maintiennent l’ordre et la paix. Ces hommes (ainsi que quelques femmes) patrouillent dans les rues et font respecter les lois édictées par la Comtesse avec un niveau d’exigence qui varie suivant le quartier dans lequel ils se trouvent. Dans le quartier de l’Aldig, ils sont à l’affût de la moindre infraction. Si une personne a le malheur de leur paraître suspecte, ils l’arrêtent d’abord et posent les questions ensuite. Plus on s’éloigne du palais, plus les patrouilles sont rares, jusqu’à arriver dans les Taudis de la Neuestadt où peu de patrouilles osent s’aventurer.
Lors des principales invasions, une bonne partie des hommes du guet sont mobilisés pour remplir les postes vacants à la suite du départ des armées envoyées au secours de l’Empereur. D’autres sont affectés aux fonderies afin de compléter la main-d’œuvre insuffisante pour satisfaire aux demandes  en artillerie.
On trouve un poste du guet dans chaque district de Nuln. Ce sont de grandes maisons fortifiées, en pierres de taille, à deux étages, avec des fenêtres défendues par des barreaux. Elles servent à la fois de baraquement pour les gardes de service, de prisons pour les criminels et de tribunaux où l’on juge les délits mineurs. C’est là que les patrouilles prennent leurs ordres ; elles rendent compte à leur poste à intervalles réguliers pour en recevoir de nouveaux. La cloche du beffroi permet d’avertir les patrouilles en cas de danger et, dès qu’elle sonne, toutes les patrouilles à portée afflue vers le poste du guet.

Les Égoutiers

Les Égoutiers de Nuln constituent une unité spécialisée du guet qui patrouille dans les égouts, généralement par groupe de 6 à 8 hommes. Initialement, le réseau d’égouts de Nuln fut construit par les Nains ; ses tunnels et ses conduits sont donc plus spacieux et plus sûrs (structurellement) que les égouts des autres cités. Mais comme ils sont si praticables, ils attirent toutes sortes d’ignobles créatures.  Les familles affligées d’un enfant mutant abandonnent parfois leur bébé corrompu au «Marché de Nuit», une cité de mutants bien connue censée se trouver profondément enfouie sous la cité. Depuis l’infestation Skaven d’il y a quelques années, Nuln a redoublé d’efforts pour maintenir la sécurité de son réseau souterrain et pour en chasser les indésirables.
Les égoutiers noirs est une de ces unités qui patrouille dans les égouts, armés de torches, d'épées et de masses.

L’Armée de Métier

Nuln entretient une garnison de 5000 soldats, parmi lesquels près de 300 vétérans expérimentés. On les reconnaît facilement à leur uniforme noir et à leur plumet jaune. L’Empire les emploie presque tous dans des unités d’artillerie.

Les Boules de Suif

Garnison Nord de Nuln, composée de 4 régiments de hallebardiers, 2 régiments d'arqubusiers, 2 régiments de lanciers et un canon feu d'enfer.

La Garde de la Tour Noire

Elle est dirigée par le Capitaine Dreschsler, un soldat professionnel à la longue carrière. Elle est composée de 3 régiments de hallebardiers, 3 d'arquebusiers, 2 de lanciers et un d'épéistes.

La Garde du Reik Noir

Article "les tambours de la Guerre" dans le White Dwarf français 182
C'est l'un des régiments de lanciers qui défend le pont de Nuln. Leur détachement d'arquebusiers se nomme les canons du Reik Noir.

Les épées de Nuln

Financés par la Comtesse et dirigés par le capitaine Froderick Frokenburg. Leur couleur secondaire est le rouge, et leurs boucliers représentent des clefs croisées sur champ rouge.

Les Schwarzspears

Article "les tambours de la Guerre" dans le White Dwarf français 182
Régiment de lanciers fondé peu après la Grande Guerre contre le Chaos. Ils sont commandés pas Gunther Dirkwald, un guerrier audacieux et avide de gloire.
Ils ont deux détachements d'arquebusiers: les Noirauds de Gunther et les Zweishots, qui prétendent être capables de tirer deux fois dans le temps où les autres ne tirent qu'une fois.

4eme régiment de Hallebardiers de Nuln

jeu vidéo Dark Omen.
Régiment de hallebardier dirigé par le Capitaine Boris von Raukov, 8eme fils (illégitime) du Comte Électeur de l'Ostland. La bannière du régiment représente un aigle noir sur champ blanc à gauche et rouge à droite.

Les défenseurs de Gründel

Uniform and Heraldry of the Empire
Lanciers spécialisés dans la défense de machine de guerre.

Mon avis
- Les ennemis les plus courants pour une armée de Nuln sont les Skavens (Thanquol fait une fixation sur cette cité), des mutants (il y a dans et sous la ville un gigantesque cloaque qui en est plein) et les peaux-vertes qui descendent des montagnes. Ajoutons enfin l'invasion Nurglite de Tamurkhan en 2511.
- La spécialité de Nuln, c'est la poudre: canons, mortiers, feu d'enfer surtout, mais aussi tank et navires de guerre, lance-roquettes et arquebusiers.
- Il y a beaucoup de piquiers, représentés par des lanciers.
- Les mercenaires Tiléens sont nombreux aussi.
- Les ordres de chevalerie qui étaient fixés à Nuln ont souvent déménagé à Altdorf avec le gouvernement Impérial, mais ils sont sans doute représentés encore à Nuln. Quelques Loups Blanc sont là, il y a forcément des templiers de Sigmar et de Myrmidia, et les Templiers de le Lumière Éternelle (Véréna) ont des raisons d'être forts dans cette ville.  Il y a aussi des demigriffons. Cependant les chevaliers ne sont pas la spécificité de la cité.
- Il doit y avoir quelques nains liés à l'artillerie. Environ 1% de la population est composée de Nains.
- Nuln est riche et cela peut se représenter sur les figurines.
-Le donjon de Fer est une base des répurgateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Comté de Nuln
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: Descriptions des Provinces...-
Sauter vers: