Le forum des joueurs de l'Empire à Warhammer Battle, 9e Âge et Age of Sigmar !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Unités emblématiques

Aller en bas 
AuteurMessage
Reiklander
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 29
Age : 37
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Unités emblématiques   Dim 10 Nov 2013 - 17:03

Suite au post sur les couleurs de l'empire, http://leconseilimperial.forumpro.fr/t2505-les-couleurs-de-l-empire
je cherche à connaitre les Unités emblématiques de chaque province afin de créer des listes "fluff", en vue d'une campagne/tournois

par ex: middenheim, les chevaliers du loup blanc (arme lourde) et les loups hivernaux (loups demigriff)

y en a t'il d'autres dans les autres provinces? de plus, qui pourrait posseder des TAV, CFE, héliobolis...?
Reikland: JE?
Talabecland:
Middenland:
Arverland:
Stirland:
Hochland:
Wissenland:
Nordland:
Ostland:
Ostermark:

Les grandes cités:
Altdorf:
Talabheim:
Middenheim: flagellants? miliciens?
Nuln:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Dim 10 Nov 2013 - 18:41

Hello !

Alors pour te répondre:


Reikland: Joueurs d'Epees de Carroburg bien qu'ils soient dans le Middenland,
Talabecland:?
Middenland: Comme Middenheim ?
Arverland: Les chevaux  
Stirland: Les archers
Hochland: Chasseurs et Arquebusiers
Wissenland: ?
Nordland: Hallebardiers
Ostland: Les Epéistes
Ostermark: ?

Les grandes cités:
Altdorf: La Reiksguard
Talabheim: Sa forteresse, peut-être les lanciers ?
Middenheim: Loup Blanc, Ulric et tout et tout
Nuln: L'artillerie en tout genre !

Voilà ce que j'ai pu trouvé, d'après le LA v7. Cependant, tu aurais quand même pu effectuer des recherches au lieu de poster et que l'on fasse tout le boulot.  


Ludwig.




_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2268
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Dim 10 Nov 2013 - 19:28

Le Reikland: a les joueurs d'Epées de Carroburg, et, comme Altdorf, ça sent la Reiksguard dans toute la région  

Pour le Talabecland et Talabheim on en parle pas beaucoup, je sais juste qu'il y a l’ordre des Chevaliers du soleil mais c'est tout. On peut dire qu'il y a un peu de tout là bas.

Pour le Wissenland c'est les arbalétriers. Voir "Les carreaux de Sterntower" du livre Uniforme & Héraldique de l'Empire

Reiklander a écrit:
de plus, qui pourrait posseder des TAV, CFE, héliobolis...?
Tout le monde, je pense que n'importe quelle armée de n'importe quelle région peut se permettre d'avoir accès à toutes les entrées du LA.
Sauf peu être pour les charrettes qui viennent des collèges de magie à Altdorf.
Certaines régions sont plus riche que d'autre mais ça n’empêche pas de voir une armée de Stirland (la région la plus pauvre) se balader avec un tank à vapeur, le compte électeur peut très bien avoir un jour levé un impôt supplémentaire ou avoir joué sur la diplomatie pour se fournir en machines de guerre.

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Dim 10 Nov 2013 - 20:25

Il me semble qu'à Talabheim, il y ait aussi les Chevaliers de la fureur de Taal  
(Monoligne informatif)



Ludwig.

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alrack
Hallebardier
Hallebardier
avatar

Nombre de messages : 74
Age : 37
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 21/10/2013

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 0:22

Pour l'Ostermark, vu que je m'étais renseigné pour la création de mon armée :

- Hallebardiers "Death's Head", régiment créé lors du règne de terreur de Vlad von Carstein par des survivants des massacres de se dernier, ils sont spécialisés dans le combat contre les morts vivants.
- The Osterknact, l'ordre de chevalerie de la noblesse d'Ostermark, mais il semble avoir disparu avec l'explosion de Mordheim où se trouvait leur siège.
- L'ordre des Chevaliers de la Lumière Éternelle basé à Essen

On y trouve également des chevaliers de Morr, mais normal avec la présence de la Sylvanie proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alrack.deviantart.com/
Reiklander
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 29
Age : 37
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 20:32

Dans ce que j'ai pu trouver dans le LA v8;

la garde pourpre du Stirland (?)
les boucliers noirs du Hochland (épéistes?)
chasseurs (Osland, Stirland, Ostermark)
les JE de Carroburg (Reikland)
Pistolkorps (Nuln? altdorf?)

TAV: (trouvé sur le warfo à partir de docs anglais)
12 tank furent construit à l’ origine, mais seuls huit sont encore en état de marche

Le célèbre tank à vapeur fut inventé par le très inspiré (certains diront le notoirement dérangé) Leornardo de Miragliano, homme talentueux dont le génie créatif ne connut jamais de repos. On dit de lui qu'il ne se séparait jamais de son carnet de croquis, pour griffonner en permanence ses idées les plus folles sur ses pages parcheminées. Le tank à vapeur fut sa plus grande réussite reconnue de tous, une création inspirée qui n'a depuis jamais été reproduite. Leonardo fut un pionnier des plus remarquables dans le domaine des avancées technologiques et le fondateur de l'Ecole impériale d'Altdorf ainsi que son tout premier Maître Ingénieur. Les jeunes hommes talentueux et visionnaires parcouraient des lieues pour venir s'asseoir aux conférences de Leonardo et l'écouter avec admiration. Bon nombre de personnes considéraient ses travaux comme frivoles et parfois même dangereux mais finirent par réaliser que ses inventions servaient l'Empire en renforçant ses armées, il fut donc par la suite encouragé à exploiter ses talents.

L'INVICIBLE
Quatre ans après sa création à Altdorf, l'Invincible était offert à la ville forteresse d'Helmgart qui garde le côté impérial du Défilé de la Hache. En chemin, le tank fut dérouté jusqu'à Carroburg pour les aider à lever le siège de la cité par une horde de gobelins. Pour se faire, l'Invincible fut rejoint par le Lietdorf qui avait été doté récemment d'un tourelle avec canon à vapeur. Les deux tanks brisèrent l'armée des assiégeant. L'Invincible fut utilisé pour débusquer les fanatiques gobelins avant la charge des chevaliers sur le centre de l'armée. Une fois le siège levé, l'Invincible continua vers Helmgart et tomba en panne dans les villages de Helmwald, Bergdine et Wineberg.
Huit mois après avoir quitté Altdorf, l'Invincible casse sa chaudière en passant les portes de la ville d'Helmgart. La boite à vitesse du tank à vapeur est bloquée et il s'avère impossible à déplacer. Pour la première fois depuis la fondation de la cité, Helmgart est incapable de fermer ses portes la nuit venue. Il fallut quatre jours pour réparer assez le tank ainsi qu'il puisse enfin dégager le portail. Les neuf mois suivants furent consacrer à reconstruire la chaudière et à forger une nouvelle boite à vitesse.
Pour son baptême du feu au Défilé de la Hache, le tank fut incapable d'honorer son nom. Il fut retourné par un groupe de trolls et dégringola une pente escarpée pour tomber sur le chemin d'une armée impériale. Le tank fut sérieusement endommagé et les nouvelles réparations durèrent deux ans. Le tank fut plus performant dans son engagement suivant où il repoussa une troupe de pillards bretonniens. Les lances des chevaliers échouèrent même à égratigner sa peinture.
Durant la décennie suivante, l'Invincible prit part à plusieurs action dans le Défilé de la Hache contre les orques et de nouveaux raids bretonniens venant des Montagnes Grises.
L'Invincible est toujours stationné à Helmgart et c'est le dernier tank qui conserve encore la conception originelle de Leonardo.

L'IMPLACABLE
L'Implacable est le second prototype du tank à vapeur et est caractérisé par un toit ouvert comme le Sigismund. L'Implacable fut doté par Leornado d'un canon de conception révolutionnaire dans le fait que son projectile était propulsé par vapeur. Les tests prouvèrent qu'il était aussi efficace qu'un grand canon normal.
La première utilisation de l'Implacable eut lieu dans les Collines Hurlantes contre une horde d'hommes-bêtes. Au cours d'une campagne qui dura plusieurs mois, l'armée des hommes-bêtes fut finalement acculée et détruite près Hergig. L'Implacable prouva à cette occasion sa capacité à apporter un soutien d'artillerie dans une région autrement inaccessible.
D'Hergig, l'Implacable retourna à Altdorf convoqué par l'Empereur qui tenait à impressionner les ambassadeurs bretonniens avec la technologie impériale. Durant la démonstration, le tank se rata et disparu dans un nuage de fumée brûlante. L'équipage fut tué.
L'Implacable passa l'année suivante en réparation à l'Ecole des Ingénieurs impériaux d'Altdorf. Incapables de reproduire le canon à vapeur de Leonardo, les ingénieurs utilisèrent l'Implacable comme banc de test pour différentes variations d'armement. La variante avec un mortier fut la plus surprenante et celle qui connut le plus de succès en particulier grâce à son tir en mouvement. Le mortier devient l'arme permanente de l'Implacable.
C'est durant le siège du château Drakwald qu'une horde orque venait de prendre que l'Implacable put prouver la capacité de ses nouvelles armes une première fois. Les murs s’avérèrent trop solides et aucun servant d'artillerie ne pouvait survire au déluge de flèches et d'autres projectiles venant des remparts. L'Implacable dont les flancs blindés protégèrent les servants, amena son mortier à courte portée et tira ses obus explosifs dans la forteresse même. Le siège cessa lorsque l'Implacable, suivi d'un détachement de chevaliers du Loup Blanc, détruisit le portail. Les chevaliers prirent le château à une armée orque déjà assommée d'obus et très diminuée. Les peaux vertes fuyaient à la seule vue du tank.
Le tank retourna cinq mois à l’École des Ingénieurs impériaux pour se doter de nouvelles ferronneries et d'un système de valves de pression. L'Implacable rejoignit ensuite une armée impériale qui se massait près des Montagnes Noires suite à l'apparition de nombreux orques. Il fallu six moins à l'Implacable pour l'atteindre. L'état des routes de l'Empire, déjà déplorable, empire encore lorsque l'hiver arrive. L'équipage du tank dut réparer plusieurs fois ses roues lorsqu'elles se brisaient ou simplement qu'elles se désaxèrent. A proximité du village de Stirmen, l'Implacable ne freina pas et glissa sur une plaque de glace pour s'arrêter dans le mur d'une auberge. Il fallut un attelage de huit chevaux pour sortir le tank du bâtiment. Près d'Averheim, les pistons du tank gelèrent pendant la nuit. Le commandant fut forcé d'employer le Brandy de secours de l'équipage pour faire fondre le glace. Au village de Verberg, l'équipage fut forcé de fuir alors que le prêcheur local les déclara lié au Chaos. Il appelé l'Implacable, l’abomination d'acier contraire aux lois de l'Humanité...
Le tank atteignit finalement Hocksleberg et rejoignit l'importante garnison toujours stationnée dans la région. Il est particulièrement redouté des tribus orques des Montagnes Noires qui le considère comme une sorte de divinité immortelle de l’Empire.

LE CONQUERANT
Le Conquerant fut le premier tank à recevoir une tourelle armée d'un canon à vapeur. Sa silhouette est familière dans l'Empire.
Il combattit la première fois à la bataille du Choc des Alliances [2506 CI] au coté du Fiabilité mais il s'en tira moins bien. Il fut en effet victime de la magie noire et n’impressionna guère les orques et les nains du Chaos qui avançaient. Après avoir été rééquipé, le Conquerant fut envoyé avec une petite armée venue d'Altdorf pour des manœuvres prêt de Middenheim.
Près des les Landes Miroitantes, l'armée fut embusquée par un fort partie de brigand. Le canon à vapeur du tank les pulvérisa mais la moitié des autres soldats avait été tués. Arrivé à Middenheim, le Conquerant la cité-souveraine refusa de le laisser pénétrer dans la ville. Les soldats d'Altdorf installèrent donc un campement près de la ville. Trois jours plus tard, un messager requérait leur assistance contre une armée de skaven qui se massait au nord-ouest de la ville. Le Conquerant arriva alors que la bataille était déjà engagée : les forces de Middenheim et les chevaliers du Loup Blanc étaient sur le point d'être repoussé. Le commandant du tank décida de foncer droit sur les lignes skavens qui s'avançait. L'effet fut dévastateur, le canon à vapeur fauchait les skavens. Les armes skavens répliquèrent mais elles s'avérèrent inutile contre la coque du tank et même les lance-feux ne firent que roussir la peinture. Les middenheimers se rallièrent autour du tank et les skavens étaient bientôt forcés de fuir.
Le Conquerant et des éléments de l'armée de Middenheim poursuivirent les skavens en déroute dans les Montagnes Centrales. Dans le combat qui s'ensuit, le Conquerant fut attaqués par des rats-ogres et sa tourelle et la propulsion furent endommagées. Remorqué jusqu'à la ville proche de Hockelheim pour des réparations, une nuit, son équipage disparut mystérieusement. Le Conquerant reçut un nouvel équipage et se dirigea vers la ville portuaire d'Erengrad. Une série de casses ralentirent sa progression et imposèrent à l'équipage une brève halte dans la petite ville de Kiser. Le Conquerant embarqua ensfin sur le galion Hérault de Sigmar et fut transporté jusqu'à Altdorf où il est toujours stationné.

LE FIABILITE
Construit à Altdorf, le tank à vapeur était originellement appelé Poing d'Ulric mais après une série de test, il gagna le nom de Fiabilité et, il est le seul tank à vapeur qui n'est jamais tombé en panne. Ses armes ont été réparées à de nombreuses reprises mais le tank lui-même continue à fonctionner.
Ce tank fit son baptême du feu autour de Wurtbad contre des morts-vivants. Il fut très efficace contre les rangs des squelettes qu'il réduisit en poussières. Le vampire menant l'armée chargea le tank de face et vit sa monture mis à terre avant d'être écrasé lui-même sous les roues de l'engin. Les impériaux poursuivirent l'armée des morts-vivants en déroute jusqu'au cœur de la Sylvanie où les vampires les attaquèrent en masse. Surclassé en nombre par les morts-vivants, l'armée impériale fut taillée en pièce... Attaqué par un dragon zombie, le tank fut endommagé. Son commandant, l'ingénieur O'Haire tenta de fuir le champ de bataille avec sa machine. Cependant, le dragon reversa le tank dans un marais et son équipage succomba finalement au souffle du monstre. A cause de l'activité des morts-vivants de Sylvanie, il fallut trois ans avec que l'épave ne soit retrouvé.
Le tank retourna à Altdorf pour des réparations. Sa coque cabossée avait résisté et fut nettoyé. Le tank a conservé depuis cet épisode un aspect plutôt rustique. Il fut réparé à temps pour prendre part au Choc des Alliance [2506 CI] au Sud-Est d'Altdorf. Le Fiabilité combattit correctement jusqu'à ce que son canon à vapeur explose et creuse un grand trou dans l'avant de la coque et tue l'équipage instantanément.
Après la bataille, le Fiabilité fut envoyé à Nuln pour qu'un prototype de canon Feu d'Enfer lui soit fixé. Ce canon est une version courte du Macroprojecteur de Plomb Pernicieux à Haute Vélocité de von Meinkopt. Le Fiabilité fut aussi doté d'une tourelle de canon à vapeur comme arme secondaire. Le tank avec son nouvel équipement se montra bientôt efficace et mortel. A la bataille de Mulberry Cross (juste au sud de Nuln), le canon faucha deux régiments de chevaucheurs de sangliers orques avant de dysfonctionner.
Réparé sur le champ, le tank rejoignit l'expédition impériale qui se préparait à Waldenhof. Durant le voyage, le Fiabilité souffrit de sa première panne mécanique. A la sortie du Moot, une de ses roues avant se brisa. Comme tous les chariots locaux avait des roues trop petites, il fallut deux semaines à un forgeron halfeling pour fabriquer une roue de rechange. A la frontière de la Sylvanie, alors que l'équipage campait pour la nuit, des loups funestes les attaquèrent. L'équipage battit à cette occasion le record de démarrage d'un tank à vapeur. Dans la cité maudite de Mordheim, un ogre mutant avec deux têtes s'attaqua au tank. Son canon Feu d'Enfer refusa de tirer mais des jets du canon à vapeur mirent en déroute la créature.
Le Fiabilité arriva à Waldenhof et rejoignit l'expédition impériale qui devait le mener à traverser le Passe du Feu Noir et jusqu'au Principautés Frontalières.

LE MARTEAU DE SIGMAR
Construit et baptisé Marteau de Sigmar, ce tank fut le premier à être totalement clos. Son grand canon à vapeur rencontra de beaux succès dans les champs de tir à l'extérieur d'Altdorf.
Son premier engagement le fit combattre contre les elfes sylvains dans la Grande Forêt. Ces derniers embusquèrent son convoi et, si les flèches des elfes tuèrent tous les gardes, ils ne purent empêcher le tank de s'échapper. Le lendemain, les elfes sylvains rattrapèrent le tank car celui-ci avait cassé une roue et son équipage l'avait abandonné. Un mois plus tard, une patrouille impériale retrouva le tank. Il était recouvert d'un lierre qui avait détruit tous ses systèmes vitaux. Rapatrié à Altdorf, il fallut deux ans aux ingénieurs pour le reconstruire et le réparer.
Le Marteau de Sigmar fut enfin envoyé à Talabheim avec une escorte plus importante en guise de cadeau à la cité-souveraine et pour aider à la protection de la province. Lorsque l'électeur fut sollicité pour aider Kislev contre la récente Incursion du Chaos, il détacha son tank à vapeur et trois régiments pour les aider. Cette petite force rencontra le Leitdorf du coté de Wolfenburg. Les deux tanks prirent part à plusieurs affrontement le long de la frontière kislevite. Tandis que le Leitdorf partait pour Erengrad, le Marteau de Sigmar fut rejoint par une force importante de cavaliers de Kislev. Ensemble, ils repoussèrent les maraudeurs du Chaos toujours plus au nord.
Tout près de Praag, le tank à vapeur tomba à cours de munition. Les ingénieurs réfléchirent à une solution pratique. Ils enlevèrent le canon et renforcèrent la proue. Ils utilisèrent donc le tank comme un bélier – le tank n'avait jamais aussi bien porté son nom- et cette solution rencontra un vif succès le conduisant à travers les étendues glacées de la toundra. Le tank dispersa les maraudeurs et brisa finalement la force d'invasion aux frontières du Pays des Trolls. Le concept fut si réussi qu'à son retour à l’École des Ingénieurs, le tank ne fut pas réarmé de son canon. A la place, sa proue fut encore renforcée.

LE VON ZEPPEL
Le von Zeppel a connu de multiples appelations qui changèrent constamment avec ses nouveaux systèmes d'armes. Originellement nommé Hochland, il passa la première partie de sa vie à Altdorf où il servit du banc de test aux ingénieurs.
Sa première version du tank en faisait un bélier autopropulsé. L'idée voulait que le tank soit conduit jusqu'au portail d'un château assiégé et qu'il le fasse voler en éclat. Le tank fut utilisé au château Curren au Sud-Ouest d'Altdorf pour des essais. Les premiers tests furent infructueux car, à chaque percussion, la chaudière éclatait sous la pression de la vapeur.
Après reconstruction -et nommé à présent Sigmarite, il fut équipé d'une tourelle armée d'un canon Feu d'Enfer, un modèle antérieur à celui qui équipa plus tard le Fiabilité. Les tests initiaux prouvèrent que le canon fonctionnait parfaitement grâce à la pression de la vapeur. L'empereur courut au château pour assister à la démonstration. Malheureusement, un incident arriva et la tourelle fut soufflée du tank et atterrit à l'intérieur des murs du château. L'empereur fut légèrement déçu...
Le Sigmarite fut ensuite déplacé dans la ville de Waldenhof à l'Est du château pour continuer son développement. Les ingénieurs décidèrent de tenter d'augmenter son potentiel comme bélier et lui fixèrent un gros rouleau clouté à l'avant. Le Sigmarite fut renommé une fois de plus pour prendre le nom de son ingénieur en chef : Bergman. Malheureusement, le bras du rouleau se brisa et toute l'idée fut abandonné non sans avoir écrasé les pieds de nombreux ingénieurs.
Le Bergman prit tout de même part à une bataille contre une petite force de pillards gobelins qui sévissait autour de la ville de Waldenhof. Dépourvu de canon, le tank était réduit à foncer sur ses adversaires. Ces dernier, des chevaucheurs de loup, étaient plus rapides et plus manœuvrables que le tank le piégèrent dans un marais. Le Bergman commença à couler et son équipage dut l'abandonner.
Une semaine plus tard, avec l'aide de renfort venu de Nuln, l'équipage put retrouver son tank qui était réduit à une coque carbonisée. Le tank fut renvoyé à Altdorf pour des réparations.
Alors que les réparations étaient en cours, von Zeppel prit le poste d'ingénieur en chef du tank. Le Bergman fut modifié pour fixer sur sa coque une plate-forme de combat. Von Zeppel lui-même était connu pour la création de son Chariot de Guerre : une plate-forme de combat tiré par des destriers. Cela lui parut une évolution naturelle que d'adapter sa plate-forme sur un tank à vapeur. Les tests furent concluant et le Bergman fut débaptisé une dernière fois pour prendre le nom de Von Zeppel. Le tank pouvait dès lors accompagner à la bataille une équipe de jeunes ingénieurs pressés de tester une panoplie d'armes expérimentales, notamment des versions modifiées des arquebuses à répétition et du célèbre fusil long du Hochland.
Peu après, le von Zeppel prit par à sa première bataille dans les environs de Carroburg. Les ingénieurs du tank prouvèrent la puissance de leur équipement contre une armée skaven qui s'était regroupée là. A la différence du chariot de guerre qui était immobilisé une fois que les chevaux tués, le von Zeppel était impossible à arrêter et dévastait les lignes skavens. Incapable de venir à bout du tank, l'armée skaven paniqua et fuit. Depuis, le von Zeppel est gardé sur le terrain d'essai de l’École des Ingénieurs au nord d'Altdorf. Il est toujours utilisé comme banc de test pour de nouvelles armes et il est de plus en plus employé comme plate-forme observation auto-mobile pour les dignitaires en visite.

LE DELIVRANCE
Le quatrième tank à vapeur fut construit à Altdorf [en 2035 CI] sous la supervision de Leonardo. Le Delivrance fut originellement nommé Magnus et, après la disparition de son créateur fut envoyé à Talabheim.
Le Magnus voyagea par ses propres moyens jusqu'à Talabheim et arriva à temps pour prendre part à sa première bataille majeure pour la ville. Durant la bataille, le tank tua le géant qui accompagnait la horde orque. Cependant, un piston du système de direction cassa. L'équipage fut forcé d'abandonner son tank alors que les armées combinées d'Altdorf et de Talabheim se repliaient derrière les murs de la ville. Le tank fut récupéré deux semaines plus tard après une seconde bataille et fut envoyer à Altdorf pour réparation.
Cinq ans plus tard, les réparations étaient terminés et le tank à vapeur, à présent appelé Delivrance et fut offert à ville de Nuln après la destruction du Fierté de Nuln à la bataille des Tours Ruinées. Le Delivrance prit par à la défense de Walsenburg en repoussant le seigneur orque Borzagg et sa Waaagh. Le tank revint à Nuln où il participa à des défilés durant les huit années suivantes. Après la bataille d'Helmgart, il fut équipé d'une tourelle avec un canon à vapeur par l'Ecole d'Artillerie de Nuln.
A Carroburg, le tank embarqua pour Albion sur le galion Gloire de l'Empereur avec un tiers de l'armée de Nuln. Le Délivrance prit part à plusieurs batailles en Albion et devient le cœur de l'armée de Nuln. Il connut son heure de gloire lorsqu'il défonça le portail du bastion des Anciens. Cependant, le sol d'Albion finit par s'avérer insuffisamment meuble pour le poids du tank. Alors qu'il était en route pour le centre de l'île, il s'enlisa et ne prit pas part aux batailles finales sur l'île.
Le Delivrance est actuellement à l'Ecole d'Artillerie de Nuln où sa chaudière est en réparation. Elle explosa sur le trajet du retour à bord du galion Gloire de l'Empereur qui manqua de couler.

LE LIETDORF
Le Lietdorf était originellement nommé Heldenhammer. Il a passé la majorité de son temps dans les hangars de l'Ecole des Ingénieurs impériaux d'Altdorf. Pendant longtemps, il était très rare que ce tank n'est pas un problème mécanique ou une fuite sur un joint. A cause de tous ses problèmes récurants, l'Heldenhammer a passé la majorité de son temps dans la capitale a faire des démonstrations de la puissance impériale pour les dignitaires étrangers.
Une bande d'ogres et de hobgobelins ravageait des villages au nord d'Altdorf. Le tank fut alors envoyé avec quelques régiments pour faire fuir ses mercenaires. L'Empire sortit vainqueur de la bataille qui s'en suit mais le commandant du tank fut tué lorsque des ogres arrachèrent l'écoutille du tank.. Ce dernier fut ensuite sévèrement cabossé non sans provoquer une rupture de la chaudière qui cuisit quelques ogres dans un nuage de vapeur brûlante. Le tank fut ramené à Altdorf où il resta en réparation dans un hangar durant six ans. Une fois réparé, le tank à vapeur rejoignit l'Invincible au siège de Carroburg. Avec ce dernier, le tank participa à lever le siège gobelin de la ville. Tandis que l'Invincible débusquer les gobelins fanatiques, le Lietdorf prenait de flanc l'armée gobeline et utilisait sa tourelle armée d'un canon à vapeur pour arroser les rangs de gobelins. Le Lietdorf servit ensuite à la bataille de Wurtbad où son nouveau canon fut l’instrument de la déroute de l'armée skaven qui émergea à proximité de cette ville.
Un an plus tard, le Lietdorf et le Marteau de Sigmar franchirent la frontière de Kislev alors qu'une Incursion du Chaos arrivait du nord [en 2303 CI ?]. Après une âpre campagne, l'armée de l'Empire et ses alliés Kislevites repoussèrent les forces du Chaos.
Sous les murs d'Erengard, le Lietdorf fut attaqué par un démon majeur du Chaos. Un coup de hache perça la coque du tank et détruisit son canon principal. Seul un grand coup du canon à vapeur fit reculer le démon mais cela coûta au tank sa chaudière et ces principaux tuyaux d'alimentation. Le tank dut passer trois mois dans la ville pour réparation et son canon principal lui fut enlever. Un groupe de patrouilleurs stationné dans la ville durant la même période eut l'idée d'utiliser le tank comme plate-forme de tir mobile. Des meurtrières furent découpées dans la coque du tank pour leurs arquebuses à répétitions.
Le Lietdorf modifié prit part à la bataille pour le gué de la rivière Urskoy. Le tank s'avança jusqu'au centre de la horde du Chaos et pris le gué. Son équipage de patrouilleurs ouvrit le feu à courte portée et cette tactique se montra dévastatrice dans le rang du Chaos qui déroutèrent. Enfin, il arriva à Wolfenburg et, par ordre de l'Empereur, fut offert à la ville pour la défense de la province.

LE SIGISMUND
Le Sigismund est l'un des deux prototypes au toit ouvert créé par Leonardo di Miragliano. Il a été armé d'un canon à vapeur révolutionnaire et fut d'un des tanks à vapeur les plus fiables.
D'Artdorf, le tank voyagea jusqu'à Wolfenburg pour prendre part à la défense de la ville contre une armée du Chaos en maraude. Le tank cassa une de ses roues à la bataille de la Passe du Pic contre des gobelins. L'équipage ne survécut pas à la bataille mais le tank était quasiment intact et fut redémarré. A la seconde bataille, le Sigismund détruisit l'artillerie orque et tint tête à une unité de chevaucheurs de sangliers. En chemin jusqu'à Erengrad, le Sigismund tomba en panne une première fois et coula deux bielles. Il fut amené à Wolfenburg pour réparations et fut affecté à la ville pour trois ans. Le tank à vapeur est envoyé à Bechafen pour participer à une expédition contre la ville maudite de Mordheim. En chemin, il casse un roue dans le petit village de Bergstein. Une fois sa roue solidement changée, il arriva à Befachen où il reçut l'ordre de rejoindre Altdorf. L'équipage charge le tank sur une péniche de charbon et descend le courant jusqu'à la capitale.
Arrivé à Altdorf, le Sigismund rejoignit une armée en marche vers les Wastelands où des morts-vivants se rassembleraient. Non loin de Tallawald, le tank souffrit de nombreuses fuites et passa une semaine en réparation dans la ville. Le reste de l'armée continua sa marche vers Marienburg. Le Sigismund rattrapa l'armée impériale au nord de Marienburg et participa à la bataille contre les morts-vivants. A l'acmé de la bataille, le Sigismund écrasa le nécromancien et son armée tomba en poussière. Après la bataille, l'équipage est retrouvé mort victime du dernier sort vengeur du sorcier. Le tank fut tracté jusqu'à Marienburg mais il sombra dans un des marais qui entoure la ville. Deux jours plus tard, il disparut finalement dans les eaux sombres du marécage. Il est déclaré perdu.
Cinq ans après cette bataille, des rumeurs affirmèrent que la coque du Sigismund avait été utilisé par les hommes-rats pour construire une parodie de tank à vapeur. C'est à la bataille de de Sollandham qui l'on aperçut la dernière fois cette abomination.

LE REIKLANDER
Construit par le légendaire Leornardo di Miragliano, le Reiklander fut le dernier tank qu'il créa avant sa disparition. Un destin malheureux est attaché à ce tank et une panne mystérieuse provoqua son explosion lors une session de test de la chaudière. L'explosion tua des ingénieurs qui travaillait sur le tank, endommagea gravement le Gloire d'Altdorf et démolit la moitié du hangar où il est garé. Il ne restait plus assez de pièce pour réparer le tank et il fut déclaré perdu.

LE GLOIRE D'ALTDORF
Construit dans la ville d'Altdorf et baptisé Gloire d'Altdorf, ce tank à vapeur fut gravement endommagé par l'explosion du tank Reiklander. Des morceaux de ce dernier ont d'ailleurs été utilisés pour le réparer grâce aux similitudes de conception.
Malheureusement, les ingénieurs ont eu du mal à fixer le système de direction du Reiklander sur le Gloire d'Altdorf. Il est très rare de voir le fonctionner vraiment. Les visiteurs peuvent voir ce tank à vapeur dans le hall principal de l’École des Ingénieurs comme un témoignage de la puissance impériale.

LE FIERTE DE NULN
Construit à Altdorf et baptisé Fierté de Nuln, le tank à vapeur fut un cadeau de couronnement de la comtesse-électrice Emmanelle [mais quel âge a-t-elle donc !]
Voyageant en procession jusqu'à la ville de Nuln, il fut conservé à l'Ecole d'Artillerie de la ville pendant deux ans. Son canon principal explosa dans des démonstrations d'artillerie dans les champs de tir au sud de Nuln. Les ingénieurs de la ville furent incapable de réinstaller le canon à vapeur et fixèrent donc sur le tank un canon standard à poudre noire. Ce canon coupé fut doté d'un système de rechargement par la culasse révolutionnaire.
Pour faire face à une armée orque qui menaçait Averheim, le Fierté de Nuln, chargé de poudre noire et de boulet de canons fut envoyé prendre part à la bataille ce que le tank n'avait jamais fait. Il s'enlisa dans du sol meuble non loin des Tours Ruinées. Les troupes de l'Empire fuyant le champ de bataille commencèrent à se rallier autour du tank et un capitaine survivant décida d'en faire un point d'appui contre les orques en utilisant l'artillerie du tank. Durant toute la bataille, le tank à vapeur combattit depuis la position où il était enliser. Les éléments de l'armée de Nuln furent submergée. Le Fierté de Nuln finit par exploser lorsque son canon se grippa. L'équipage et tous ceux qui étaient à proximité furent tués dans la déflagration. Les restes de la coque était irrécupérables et le Fierté de Nuln fut déclaré perdu.


leur trajet sur carte
http://leconseilimperial.forumpro.fr/t2515-les-trajets-des-tav


Dernière édition par Reiklander le Lun 11 Nov 2013 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MagnanXXIII
Reiksmarshall
Reiksmarshall
avatar

Nombre de messages : 2268
Age : 24
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 22/01/2013

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 20:56

Trop sympa cet historique des tanks  

Citation :
le tank à vapeur fut un cadeau de couronnement de la comtesse-électrice Emmanelle [mais quel âge a-t-elle donc !]
Je sais pas de quand ta source date (surement de la belle époque du fluff  ) mais il y a eu surement des modifications de date depuis. On dira alors que comtesse-électrice Emmanelle cité ici n'est pas la même qu'actuel, à moins qu'elle soit un vampire 0/10

_________________
«Apportez l'espoir aux gens en cette heure sombre et ne trahissez pas leur foi.»
Karl Franz

Pour l'Empire ! :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiklander
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 29
Age : 37
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 21:05

Un doc intéressant sur 6 ordres de chavaliers demi-griff, mais ils n'ont pas tous des origines particulières, mais décrivent bien les bannières, les couleurs...
https://www.dropbox.com/s/su8za3lie1oa933/Demigryph%20Knights%20background%20%5Bfrom%20White%20Dwarf%20%23389%5D.pdf

knights of taal fury (avec hallebardes)...use contre le chaos
knights of the vangeful sun (avec lances)...use contre OG
knights griffons (hallebardes)....siège à Nuln
knights of the gold lion (hallebardes)...use pendant les croisad (contre qui, arabéens?)
knights of the arrows (lances)...siège aux cotés du collège de magie de l'ambre (bête), c'est ou?
knights Panter (lances)...au même endroit que les mêmes chevaliers sur canasson?


Pour les TAV, c'est un doc que Dreadaxe a récup avant sa disparition, sinon il dit qu'il existe 2 articles de fluff sur les différents tanks à vapeur. Un se trouve dans le Recueil 2002 (il me semble) et l'autre (la suite) dans un WD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiklander
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 29
Age : 37
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 21:13

Voilà ce que l'on pouvait lire sur le site la Tour Blanche de Hoeth à l'époque : "Le texte qui suit est une traduction de l'excellent travail réalisé par Griefbringer sur le forum de Portent.net. Cette raduction à pour but de faire connaître son travail aux lecteurs francophone et ne constitue en aucun cas un plagiat de notre part. Nous nous engageons à la retirer si l'auteur le souhaite. Sa vocation est essentiellement de fournir de l'inspiration aux joueurs impériaux.
Le format utilisé est le suivant : Nom, Résumé/description, Allégeance (l'autorité à laquelle l'ordre est fidèle), Histoire, Aspect, Membres célèbres (si il y en a) et Sources ( de 1-17, Voir à la fin).
Note : en raison du manque de place, un certain nombre d'ordres majeurs (chevaliers panthère, chevaliers du loup blanc, chevaliers du soleil flamboyant, Reiksguard), ont une description abrégée dans la liste suivante. Des descriptions plus détaillées sont disponibles dans les Livre d'Armée de l'Empire notamment."

GARDE NOIRE (connus aussi sous le nom de Chevaliers du Corbeau ou Chevaliers Noirs ou Ordre du Corbeau)
- Résumé : Templiers de Morr.
- Allégeance : Morr, le dieu de la mort. Morr est le dieu de la mort et le gardien des enfers. Toutes les âmes mortes lui appartiennent, et il s'assure qu'elles sont guidées sans risque vers son sombre domaine.
- Sources : 6, 8, 12, 14, 16

CHEVALIERS DU FEU GLACÉ
- Résumé : Ordre secret ayant pour but de s'opposer au Chaos et aux troubles intérieurs au sein de l'Empire
- Allégeance : Empereur.
- Sources : 9.

CHEVALIERS GRIFFON
- Résumé : L'Ordre le plus expérimenté et militaire dans l'Empire.
- Allégeance : Inconnu
- Sources : 6, 12

CHEVALIERS JAGUAR
- Résumé : Ordre jumeau à celui des Chevaliers Panthères
- Allégeance : Inconnu
- Sources : 12

CHEVALIERS DE LA ROSE NOIRE
- Résumé : Ordre local.
- Allégeance : Inconnu
- Sources : 6

CHEVALIERS DU SOLEIL FLAMBOYANT
- Description : Les chevaliers du Soleil Flamboyant constituent le troisième plus important et influent ordre de chevalerie dans l'Empire.
- Allégeance : Myrmidia, la déesse de la guerre. Myrmidia est la déesse patronne des soldats et des stratèges. Là où Ulric représente la force dans le combat et la fureur de la bataille, Myrmidia représente l'art et la science de la guerre.
- Histoire : Fondé pendant les guerres contre l'Arabie.
- Aspect : L'armure d'usage de ces chevaliers est de laiton poli, et leurs boucliers sont ornés du motif du soleil flamboyant.
- Sources : 4, 5, 12, 14, 16

CHEVALIERS DE L'ÉPÉE BRISÉE
- Résumé : Ordre local.
- Allégeance : Inconnu
- Sources : 6

CHEVALIERS DE LA FLAMME PURIFICATRICE
- Résumé : Les templiers de Solkan le Vengeur, un dieu de la Loi. Solkan est le maître de la vengeance, un dieu colérique qui inflige le châtiment des Dieux de la Loi à ceux qui les offensent.
- Allégeance : Solkan
- Sources : 14, 15

CHEVALIERS DE LA LUMIÈRE ÉTERNELLE
- Résumé : Peu connus, mais ils sont probablement les Templiers d'Alluminas, dieu de la Loi. Alluminas est le maître de la lumière, et on dit qu'il possède une éternelle source de lumière pure qui immobilise tout ce qu'elle frappe, le rendant immobile et éternel.
- Allégeance : Alluminas
- Sources : 6

CHEVALIERS DU CŒUR ARDENT
- Description : Un des nombreux ordres martiaux au service du Temple de Sigmar. Ils sont une unité de cavalerie d'élite des Templiers de Sigmar, consacrée à la destruction de tous les goblinoïdes. Avec l'Ordre du Poing (un ordre frère secret ) ils composent l'Ordre des Chevaliers Saints de Sigmar.
- Allégeance : Sigmar, Dieu de patron de l'Empire. Il est le fondateur légendaire de l'Empire, depuis déifié. Outre son caractère de puissant guerrier, il est aussi adoré en tant que grand unificateur.
- Histoire : Ils ont une longue et glorieuse histoire, datant des guerres civiles quand le culte de Sigmar a été proscrit dans le Talabecland.
- Aspect : Bouclier, capes et pièces d'étoffes blancs, avec le cœur rouge comme insigne sur le bouclier.
- Membres célèbres : Aldred "Fellblade" de Keppler, un temps compagnon de Félix et Gotrek.
- Sources : 1, 3, 10, 14

CHEVALIERS DU SANG DE SIGMAR
- Description : Aucune information
- Allégeance : Consacré probablement à Sigmar.
- Histoire : Inconnu
- Aspect : Inconnu
- Membres célèbres : Hans Leitdorf, Grand Maître de l'ordre.
- Sources : 17

CHEVALIERS DE LA MONTAGNE ARGENTÉE
- Résumé : Aucune information (sauf qu'ils sont présents au moins dans le Hochland)
- Allégeance : Inconnu
- Sources : 6

CHEVALIERS DE LA COMÈTE A DEUX QUEUES
- Résumé : Templiers fanatiques de Sigmar.
- Allégeance : Sigmar.
- Aspect : Les couleurs de l'ordre sont le bleu, l'orange et le jaune.
- Sources :12, 16

CHEVALIERS DU LOUP BLANC
- Résumé : Templiers d'Ulric. Un des plus grands ordres de chevalerie dans l'Empire.
- Allégeance : Ulric
- Membres célèbres : Jerek Kruger, chef des Loups Blancs qui défirent Vlad von Carstein lors de la bataille de Schwarthafen (mais qui a été tué par Vlad quand il est revenu de nouveau d'outre tombe).
- Sources : 1, 2, 4, 5, 6, 11, 14, 16

CHEVALIERS PANTHÈRES
- Description : Les Chevaliers Panthères constituent le deuxième plus grand ordre de chevalerie impérial. Associés aux Loups Blancs, ils sont plus grands que tous les autres ordres combinés. Ce sont les ennemis avérés du Chaos et se sont consacrés à l'extermination des mutants et à la conservation de la pureté raciale dans l'Empire.
- Allégeance : Leur Grand Maître et les Comtes Electeurs locaux.
- Histoire : Les premières traces de l'existence des Chevaliers Panthères, remontent aux croisades contre l'Arabie, il y a presque mille ans.
- Aspect : Bien que les fourrures originales aient pourri depuis longtemps, les Chevaliers décorent toujours leurs vêtements et leurs cimiers avec quelque artifice exotique ou fourrure rayée qu'ils peuvent obtenir. Leurs boucliers portent l'emblème de leur ordre, la Panthère d'Arabie.
- Membres célèbres : Heinrich Kessler, tueur d'Azhag le Massacreur. Le Baron Heirinch Von Torlichhelm, Maître de l'Ordre.
- Sources: 1, 2, 4, 5, 6, 11, 12

ORDRE DES DRAGONS DE SANG
- Résumé : Un ancien ordre de chevalerie de l'Empire a été vampirisé par Walach Harkon. Basés au Fort du Sang, au sud de Nuln.
- Allégeance : Personne
- Membres célèbres : Walach Harkon, leur dernier Grand Maître.
- Sources : 13

ORDRE DU POING
- Description : Un ordre secret frère des Chevaliers du Coeur Ardent.
- Allégeance : Culte de Sigmar.
- Sources : 14

ORDRE DE LA PORTE
- Description : Ordre de Templiers consacré au combat contre les morts vivants.
- Allégeance : Culte de Morr.
- Sources : 14

ORDRE DU LION D'OR
- Résumé: Aucune information
- Allégeance: Ordre séculaire
- Sources: 6, 16

ORDRE DU GRIFFON ROUGE
- Résumé : Petit ordre de Templiers Sigmarites.
- Héraldique : Un griffon rouge rampant.
- Allégeance : Sigmar
- Sources : 7

ORDRE DU BOUCLIER
- Description : Ordre mineur de Templiers de Myrmidia, peu présent dans l'Empire.
- Allégeance : Myrmidia.
- Sources : 14

REIKSGUARD (Connus aussi comme la Garde Impériale)
- Résumé : Un Ordre de chevaliers professionnels ayant pour rôle de protéger l'Empereur.
- Allégeance : Empereur.
- Membres célèbres : Kurt Helborg, Capitaine (équivalent de Grand Maître) de la Reiksguard et Reiksmarshal de l'Empire.
- Sources : 1, 3, 4, 5, 6, 12

FILS DE MANANN
- Résumé : Constitué de fidèles de Manann.
- Allégeance : Manann, dieu des Mers. Il est la divinité des mers et des océans. Il commande les marées et les courants, et est aussi imprévisible et changeant que la mer elle-même.
- Aspect : Les couleurs de l'ordre sont Turquoise et Blanc.
- Sources : 12

TEMPLIERS DE VERENA
- Description: Ordre consacré au maintient de la justice au nom de leur déesse patronne. Le bras militaire de l'ordre s'appelle les Gardiens.
- Allégeance: Verena, déesse de l'Étude et de la Justice.
- Sources: 14

ORDRES MINEURS DE CHEVALERIE
- Description: Il y a beaucoup d'autres ordres, dont certains revendiquent seulement une poignée de chevaliers. Comme le nombre de chevaliers appartenant à ces petits ordres est tout à fait restreint ils se joignent parfois à d'autres ordres plus puissants sur le champ de bataille, combattant ensemble dans un groupe de chevaliers aux diverses couleurs.
- Allégeance: Diverses.
- Aspect: Divers. ILs ne portent pas tous un insigne distinctif, une partie préfère maintenir un aspect légèrement anonyme, alors que d'autres exhibent leur ordre avec une fierté considérable avec leurs armures exravagantes et leurs plumes improbables.
- Sources: 4


Citation
Sources consultées :
1.) WJDR1 Campagne L'Ennemi Intérieur: Ombres sur Bogenhafen
2.) WJDR1 Campagne L'Ennemi Intérieur: Cité du Chaos (Middenheim la Cité du Loup Blanc)
3.) WFB3 Warhammer Armies
4.) White Dwarf UK 146 et 147
5.) WFB4 Livre d'armée de l'Empire
6.) WFB6 Livre d'armée de l'Empire
7.) Zavant (publication Black Library par Gordon Rennie)
8.) WJDR1 Le Nouvel Apocryphe 2 (Hogshead Éditions (non traduit))
9.) WJDR1 Les Pierres du Destin 3: Coeur de Chaos (Hogshead Editions (Descartes))
10.) WJDR1 Campagne L'Ennemi Intérieur: Le pouvoir derrière le trône (version Hogshead Editions seulement)
11.) Les Marteaux d'Ulric (Black Library par Dan Abnett)
12.) Liste d'armée Croisade de l'Empire, parue dans le Citadel Journal numéro 43
13.) WFB5 Livre d'Armée Comtes Vampires
14.) WJDR1 Corruption Influences - The Best of Warpstone (Hogshead Editions)
15.) Citadel Journal Autumn 85 (pages 15-16)
16.) Religion dans le Vieux Monde, White Dwarf UK 279 / Fr 106
17.) WarCry, jeu de cartes à collectionner de Sabertooth

Document d'origine : Griefbringer.
Traduction : Lüdwig Müller.
Relecture : Dreadaxe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reiklander
Milicien
Milicien


Nombre de messages : 29
Age : 37
Date d'inscription : 08/04/2012

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 22:01

Ayay, j'ai trouvé le site qui regroupe les forces des armées de l'empire
http://verrahrubicon.free.fr/

ex: Ostermarck : Les Chevaliers de la Lumière Eternelle
avec parfois des chiffres intéressants
Middenheim : 50 soldats d'élite, 150 de qualité moyenne et 700 miliciens

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludwig Schwarzhelm
Champion de l'Empereur
Champion de l'Empereur
avatar

Nombre de messages : 1147
Age : 23
Localisation : Dans l'ombre de l'Empereur - (67)
Date d'inscription : 21/04/2011

MessageSujet: Re: Unités emblématiques   Lun 11 Nov 2013 - 23:00

Pas mal le triple post, on me l'avait rarement fait celui-là lol! -> essaie d'éditer tes messages !

Sinon pas mal toutes ces infos cheers Je sais quel ordre de chevalerie représenter maintenant Wink 


Ludwig.

_________________
Je discute, tel un brave soldat ou je fais régner la justice !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unités emblématiques   

Revenir en haut Aller en bas
 
Unités emblématiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Conseil Impérial :: Notre chère terre : L'Empire :: La Bibliothèque Impériale :: L'Empire en général...-
Sauter vers: